Cameroun, Crise anglophone: Les lites de lOuest se dsolidarisent et clament leur fidlit  Paul Biya  :: CAMEROON

Cameroun, Crise anglophone: Les lites de lOuest se dsolidarisent et clament leur fidlit Paul Biya :: CAMEROON

Cameroun, Crise anglophone: Les lites de lOuest se dsolidarisent et clament leur fidlit  Paul Biya  :: CAMEROON
Cameroun, Crise anglophone: Les lites de lOuest se dsolidarisent et clament leur fidlit Paul Biya :: CAMEROON
Emmanuel Nganou Djoumessi, Joseph Confiance Fongang, Yao Assaïtou et Angèle Toukam Tela Sandio se prononcent contre la sécession.

Emmanuel Nganou Djoumessi, ministre des Travaux publics, étaient à Babadjou le samedi 23 septembre dernier. Estimant que commune de la région de l’Ouest est frontalière de celle du Nord-Ouest agité par la crise anglophone depuis déjà un an, il a lancé un appel à la raison aux habitants de cette localité. Un appel autant opportun que le vendredi 22 septembre 2017 des manifestations populaires et sécessionnistes se sont déroulés dans la majorité des villes anglophone pour clamer l’adhésion des populations desdites localités à la sécession alors que le monde entier attendait l’intervention de Paul Biya au siège de l’Organisation des nations unies à New-York. « Les régions du Nord-Ouest et du Sud-ouest sont depuis quelques mois secouées par une agitation continue. Regroupés sous la bannière des organisations clandestines et illégales, certains de nos compatriotes ont décidé de porter atteinte à l’ordre public et aux valeurs cardinales qui gouvernent notre nation et sont consignées dans la charte de notre parti, le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc).»

Ancien député à l’Assemblée nationale et membre du comité central du Rassemblement démocratique du peuple camerounais(Rdpc), Joseph Confiance Fongang tient ce discours et le réaffirme à l’occasion des manifestations observées à Bamenda et dans les autres localités de la partie anglophone le 22 septembre dernier. Il milite pour un retour au calme et soutient que cette vague ne pourrait pas avoir des ramifications à Bafoussam son fief politique. Pour lui, les militants et cadres du Rdpc dans les régions du Nord-Ouest doivent se battre pour le triomphe des principes de ce parti.

Le bien-être de tous par le travail dans l’ordre et la paix

Il s’agit notamment : de la recherche et la consolidation de l’ unité et l’ intégration nationale, de la promotion d’un système politique démocratique , du développement économique du Cameroun, de la sauvegarde des libertés fondamentales inscrites dans la Déclaration Universelle des Droits de l’ Homme et dans la Constitution du Cameroun notamment l’égalité de tous devant la loi, de la contribution à l ’éducation civique et politique des Camerounais et à la promotion des intérêts économiques et sociaux , de la sauvegarde et la promotion des valeurs culturelles camerounaises, notamment le bilinguisme et de l’élaboration des orientations politiques et d’un programme d ‘action tendant à la recherche du bien-être de tous par le travail dans l’ordre, la paix et la démocratie.

Pour ce, le membre du comité central du Rdpc invite tous les militants du Rdpc dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest de faire valoir leur serment de fidélité à l’endroit du Président de la République, Président national de notre parti, son Excellence monsieur Paul Biya. « Nous les invitons, clame-t-il, à s’organiser en comité de vigilance pour contrer les fossoyeurs de l’ordre public et de la paix sociale. Nous leurs demandons de vaincre ces vandales qui empêchent que nos enfants poursuivent leurs études sous le fallacieux prétexte des revendications sociales ou de démarches sécessionnistes.»

«Il est temps que les ministres originaires des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest descendent sur le terrain pour montrer leur capacité à défendre les couleurs de notre parti. Les sénateurs, les députés, les maires, les conseillers municipaux, les présidents des sections Rdpc et ceux des organes spécialisés (Ojrdpc et Ofrdpc) doivent démontrer leur légitimité populaire. Ils doivent se mobiliser pour démontrer aux yeux de l’opinion national et international que le Rdpc est et demeure le parti majoritaire dans ces régions au regard des résultats des dernières élections couplées de septembre 2013. Comment justifier que sur les 15 députés de la région du Sud-ouest 14 soient issus des rangs de notre parti et que cette région soit secouée par une agitation populaire que les élus de notre parti ne soient pas capables de résoudre ? Pour ce qui est de la région du Nord-Ouest, que font les députés de Momo Ouest ou ceux des circonscriptions Ngotketundia acquis au Rdpc ? Il temps de montrer que nous sommes un parti fort face aux velléités sécessionnistes», conseille Joseph Confiance Fongang qui tient à faire valoir sa casquette de Commandeur de l’Ordre National de la Valeur.

© Camer.be : Guy Modeste DZUDIE

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Epervier
Cameroun, Crise anglophone: Les lites de lOuest se dsolidarisent et clament leur fidlit  Paul Biya  :: CAMEROON Canada (Montral)
"lites"?

Vous voulez dire les no colons originaires "de l'Ouest" choisis pour "reprsenter" leurs ethnies dans l'infme oeuvre de destruction du Cameroun et du Peuple camerounais?

Lis ne reprsentent mme pas toute leur famille nuclaire.

Ce sont de misrables crtins embarqus avec d'autres crtins dans une association de crtins malveillants chapeauts par leur chef BIYA.

Un tas de cratures immondes.
fils du pays
Cameroun, Crise anglophone: Les lites de lOuest se dsolidarisent et clament leur fidlit  Paul Biya  :: CAMEROON Germany (Erftstadt)
ces lites, par raport au titre: ces lites ont-ils le choix? Ils ont devant eux leau o on peut peu-etre encore nager et derrire eux du feux qui na pas piti.
myopinion
Cameroun, Crise anglophone: Les lites de lOuest se dsolidarisent et clament leur fidlit  Paul Biya  :: CAMEROON United States (Washington)
Ces nergumnes ne proposent aucune solution pour sortir de la crise. Au contraire, ils proposent daller en guerre sous le couvert de comite de vigilances. Est-ce que la violence perptre par ces comits de vigilance sera lgale ou justifie ? Aussi il y en a qui veulent parler au nom du peuple parce ce quils sont membres du comit central du RDPC. Qu ce que je sache, tre membre du comit central du RDPC ou mme Ministre ne sont pas des postes lectifs et par consquent, ces personnes ne peuvent prtendre parler au nom de qui que ce soit et encore moins du peuple. Biya au moins peut prtendre dtenir son mandat du peuple. L e problme anglophone est rel et il faut trouver des solutions durables.
sikati
Cameroun, Crise anglophone: Les lites de lOuest se dsolidarisent et clament leur fidlit  Paul Biya  :: CAMEROON France
le mot lite s'utilise tout les sauces, avec le quart de neurone qui leur reste, le rflexe pavlovien c'est bouffer et remplir leur panse, le devenir du cameroun il s'en tape
so-why
c'est a croire ce site fait l'apologie du dsordre


Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
58ème Coupe du Cameroun: 1500 euros pour Alain Nandjou sacré homme du match
58me Coupe du Cameroun: 1500 euros pour Alain Nandjou sacr homme du match
Facebook
réclame
Ruth KOTTO RACONTE SON VOYAGE DES USA by SOPIEPROD TV
évènement
Cameroun, Crise anglophone: Les lites de lOuest se dsolidarisent et clament leur fidlit  Paul Biya  :: CAMEROON
actuellement sur le site