Angola : João Lourenço président de la République
Angola : João Lourenço président de la République

Angola : João Lourenço président de la République

Angola : João Lourenço président de la République
Angola : João Lourenço président de la République
C'est devant les caméras de la télévision d'Etat que la commission électorale a officiellement proclamé hier les résultats des élections générales du 23 août dernier.
Ainsi, le MPLA, le parti au pouvoir a été annoncé vainqueur officiel de ces élections générales du pays.

Selon le président de la Commission, André da Silva Neto, c'est le candidat soutenu par le président Dos Santos au pouvoir depuis 1979 qui dirigera désormais l'Angola.
Selon les résultats officiels, à l'issue des générales d'août dernier, le MPLA a raflé 61,07% des voix et 150 députés.

Avec la majorité qualifiée, les candidats du parti au pouvoir respectivement João Lourenço et Bornito de Sousa occuperont les postes de président et de vice-président de la République.
L'UNITA, le principal parti d'opposition lui a obtenu 26,67% des voix et 51 députés alors Casa-CE a engrangé 9,44% et 16 députés.

Selon des sources officielles, le successeur du président Dos Santos prêtera serment le 25 septembre prochain.

Signalons qu'hier mercredi tôt le matin, la Commission a rejeté les plaintes pour irrégularités déposées par les partis de l'opposition, estimant quelles visent à perturber la «stabilité du processus électoral».

© Source : BBC Afrique

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Epervier
Angola : João Lourenço président de la République Canada (Montreal)
Johan LOURENÇO va-t-il dévier des orientations idéologiques de Dos SANTOS?

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@