Camer.be
SÉNÉGAL :: A propos de l’arrestation de l’activiste et panafricaniste KEMI SEBA :: SENEGAL
SÉNÉGAL :: POINT DE VUE SÉNÉGAL :: A propos de l?arrestation de l?activiste et panafricaniste KEMI SEBA :: SENEGAL
  • Correspondance : Leon Tuam
  • lundi 28 août 2017 09:58:54
  • 3488

SÉNÉGAL :: A propos de l’arrestation de l’activiste et panafricaniste KEMI SEBA :: SENEGAL

C’est depuis la matinée du vendredi 25 août 2017 que s’est opérée à son domicile dakarois l’arrestation de l’activiste, panafricaniste et président d’Urgences Panafricanistes, Kemi Seba, accusé par les autorités sénégalaises d’avoir calciné un billet franc CFA au cours du meeting public du 15 août 2017.

Cet acte symbolique posé par l’activiste Kemi Seba va contre la loi de son pays certes, mais il faut comprendre. Il faut le comprendre. Les Africains des 14 pays francophones où cette monnaie circule ne l’ont pas choisie. On la leur a imposée. C’est un geste face à une injustice qui assassine ces peuples.

Les peuples subissant les effets pervers de cette monnaie de domination qu’est le FCFA sont dans l’obligation de recourir à tous les moyens légaux et illégaux possibles pour se libérer. Il s’agit de s’en dépêtrer et bosser pour s’épanouir ou d’y rester pour végéter et trépasser tous. Il s’agit d’une légitime défense.

Pour les forces panafricanistes en lutte contre le FCFA et tous les autres freins à la libération et l’épanouissement du continent, l’arrestation du camarade Kemi Seba confirme et renforce la thèse que la victoire africaine n’arrivera pas par les cimes des pouvoirs des valets installés comme Macky Sall, mais du bas.

Kemi Seba est un symbole. Le symbole de la résistance constante africaine. Il est un personnage-phare dans l’Afrique menottée qui se veut libre. Il est cette Force africaine résolue telles des eaux en furie de briser les digues. Dakar tente de la contenir. C’est honteux, c’est impossible. Il faut libérer le symbole.

Les panafricanistes de la diaspora doivent se joindre à ceux d’Afrique et surtout à ceux présents sur le terrain au Sénégal, pour obtenir la libération du camarade Kemi Seba. Les autorités sénégalaises doivent saisir que Kemi Seba est une prise très venimeuse et le libérer pour ne pas se faire mordre.

28août
Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE
Vidéo