CENTRAFRIQUE :: Inondations dans Bangui: des centaines de maisons écroulées, un millier de déplacés :: CENTRAL AFRICAN
CENTRAFRIQUE :: Inondations dans Bangui: des centaines de maisons écroulées, un millier de déplacés :: CENTRAL AFRICAN

CENTRAFRIQUE :: Inondations dans Bangui: des centaines de maisons écroulées, un millier de déplacés :: CENTRAL AFRICAN

CENTRAFRIQUE :: Inondations dans Bangui: des centaines de maisons écroulées, un millier de déplacés :: CENTRAL AFRICAN
CENTRAFRIQUE :: Inondations dans Bangui: des centaines de maisons écroulées, un millier de déplacés :: CENTRAL AFRICAN
Une centaine de maisons se sont écroulées à la suite de pluies diluviennes dans le nord de Bangui, forçant un millier de personnes à quitter leur domicile, a appris l'AFP mardi auprès du ministère de l'Intérieur.

"La dernière pluie a fait s'écrouler des centaines de maisons, dans le nord de Bangui, à Yombo. Au moins mille personnes ont été déplacées, mais nous sommes encore en phase de recensement", a expliqué à l'AFP par téléphone Patrick Bidilou-Niabode, directeur général de la protection civile au ministère de l'Intérieur.

"On a du mal à apporter du soutien, faute de moyens. Pour l'heure, on s'appuie beaucoup sur les autorités locales et les ONG présentes sur place", a-t-il poursuivi.

Les quartiers Ngola III, Poto Poto, PK 10, Bégoua, et les villages Nzako et Toungoufara ont aussi été touchés par les pluies, a constaté un journaliste de l'AFP.

"La situation est vraiment dramatique. Pour le moment on ne déplore aucune victime, mais les dégâts sont considérables", explique Jean Emmanuel Gazanguinza, maire de Bégoua.

"Nous avons eu la chance d'être recueillis chez des voisins qui ont une maison loin de la zone du sinistre. Cela nous met momentanément à l'abri des intempéries. Mais, il nous faudra reconstruire notre maison", dit Jean Mongandji, habitant de Poto Poto.

Albertine Gonéyé, commerçante à Bégoua, déplore l'absence d'aide: "Nous avons lancé des appels à l'aide aux autorités, aux organisations humanitaires et aux personnes de bonne volonté, mais pour l'instant, personne n'a réagi. Nous sommes abandonnés à notre triste sort".

Les inondations sont devenues fréquentes ces dernières années à Bangui, avec de fortes précipitations pendant la saison des pluies qui dure normalement de juin à novembre.

© Source : Afp

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Portrait d'Eding Sport: Parcours d'un champion
Portrait d'Eding Sport: Parcours d'un champion
Facebook
réclame
partenaire
CENTRAFRIQUE :: Inondations dans Bangui: des centaines de maisons écroulées, un millier de déplacés :: CENTRAL AFRICAN
Christophe FOTSO MAISON DE LA DIASPORA PÔLE EUROPE A BERLIN INVITE SOPIEPROD
évènement
CENTRAFRIQUE :: Inondations dans Bangui: des centaines de maisons écroulées, un millier de déplacés :: CENTRAL AFRICAN
actuellement sur le site