Un pays sans Ancêtre (s): le problème anglophone et la question de l'unité nationale au Cameroun :: CAMEROON
Un pays sans Ancêtre (s): le problème anglophone et la question de l'unité nationale au Cameroun :: CAMEROON

Un pays sans Ancêtre (s): le problème anglophone et la question de l'unité nationale au Cameroun :: CAMEROON

Un pays sans Ancêtre (s): le problème anglophone et la question de l'unité nationale au Cameroun :: CAMEROON
Un pays sans Ancêtre (s): le problème anglophone et la question de l'unité nationale au Cameroun :: CAMEROON
L'hymne national camerounais commence par la phrase «O Cameroun, berceau de nos ancêtres», mais il est intéressant de constater qu'il est difficile d'identifier un ancêtre ou des ancêtres réels au Cameroun. Or, aucun pays ne fonctionne correctement sans pratique institutionnelle d'enterrement et de commémoration.

Un pays en activité normale a besoin de son propre Panthéon et de ses Champs Elysées comme hommage aux Grecs en tant que véritables pères fondateurs de notre démocratie moderne. Après tout, l'inhumation et la commémoration sont essentielles pour la fonction psychique du pays, le partage communautaire, la refondation perpétuelle et le renouvellement du pays. C'est pourquoi l'historien français Patrick Boucheron affirme que la politique moderne n'est qu'une autre forme de religion laïque.

Ainsi, ce culte des ancêtres permet de distinguer pouvoir et domination. Tout d'abord, il n'y a pas de pouvoir sans sacrifice, la fonction du héros étant d'offrir son sacrifice en tant qu'acte fondateur du pays. Deuxièmement, le pouvoir exige toujours le consentement alors que la domination ne l'exige pas. Par conséquent, dans des démocraties, telles que les États-Unis, des jours fériés et réservés sont consacrés à ces rites commémoratifs qui manifestent l’engagement perpétuel pour les idéaux démocratiques: le Président Day, le week-end commémoratif (Mémorial Day), le Martin Luther King Day et le Lincoln Mémorial. Au Cameroun, ce jour est le 20 mai, fête nationale de l’unité Camerounaise. Cependant, il n'y a pas de corps sacrificiel unificateur au fondement de cette fête nationale.
Techniquement, le 20 mai au Cameroun célébrerait la journée Ahmadou Ahidjo et John Ngu Foncha en tant que pères de l'unité nationale camerounaise. Cependant, c'est là que les problèmes commencent. John Ngu Foncha est considéré avec scepticisme par les Camerounais Anglophones pour avoir brader le fédéralisme camerounais au profit d'une unité nationale qui en effet subordonne la partie anglophone du pays au gouvernement central de Yaoundé.

D'autre part, Ahmadou Ahidjo n'est pas considéré comme père de la nation au moins pour deux raisons essentielles. La première est que, pour établir son pouvoir, le président Paul Biya a dû tuer son père symbolique et empêcher son corps d'être enterré sur sa terre natale, craignant que la tombe d'Ahidjo ne se révèle être un mémorial célèbre par de nombreux Camerounais.

Deuxièmement, la question de l'inévitabilité historique est aussi centrale. Il y a beaucoup de héros historiques Camerounais qui pourraient être qualifiés de pères de la nation comme Rudolph Douala Manga Bell, Martin Paul Samba, Sultan Ibrahim N'joya, Felix Moumié, M'podol Ruben Um Nyobe, Ernest Ouandie, Osende Afana et Abel Kingue etc. Cependant, institutionnaliser l’un de ces héros va de facto dé-légitimiser la revendication historique de l'UNC-RDPC au pouvoir depuis l’independance du premier janvier 1960.

Pendant ce temps, sans aucun ancêtre institutionnel en vue de rallier le pays et réchauffer constamment l'unité nationale et l'esprit démocratique, les idéaux de l'unité nationale se sont transformés en politiques tribales et en coalitions d'intérêts concurrents basés sur des rigidités idéologiques. À cela se superpose une polarisation extrême fondée sur des tactiques brutales parce que la politique tribale est toujours un jeu à somme nulle où le gagnant prend tout. Ainsi donc la politique se transforme en survie existentielle, ce qu'Achille Mbembe appelle «nécropolitique» où la souveraineté repose sur la notion de qui doit vivre et qui devrait mourir.

Est-ce cela le Cameroun que nous voulons pour nos enfants?

© Correspondance : Olivier Tchouaffe, PhD, Contributeur Au CL2P

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

zed2three
Un pays sans Ancêtre (s): le problème anglophone et la question de l'unité nationale au Cameroun :: CAMEROON France (Val-de-Reuil)
"ô Cameroun,berceau de nos ancêtres" n'est pas une déclamation politique;rien à voir non plus exclusivement avec les premiers combattants pour notre liberté ou pères fondateurs de notre république même s'ils appartiennent tous ,aujourd'hui,à notre histoire;"nos ancêtres " dit ontologiquement ce que nous sommes depuis les origines,à nos premiers géniteurs dans l'arbre généalogique,au martyr de nos aînés qui ont souffert de la déportation et de la violence de l'esclavage et la colonisation...Voilà pourquoi toute les fois que notre hymne est chanté la mémoire de nos ancêtres est honorée
Epervier
Un pays sans Ancêtre (s): le problème anglophone et la question de l'unité nationale au Cameroun :: CAMEROON Canada (Montreal)
I am anglophone
Epervier
Un pays sans Ancêtre (s): le problème anglophone et la question de l'unité nationale au Cameroun :: CAMEROON Canada (Montreal)
Olivier TCOUAFFE

Très brillant

Merci.
zed2three
Un pays sans Ancêtre (s): le problème anglophone et la question de l'unité nationale au Cameroun :: CAMEROON France (Val-de-Reuil)
@épervier es-tu cet anglophone éructant,bavant et effrayant qui rentre dans notre ambassade,saccage les lieux et brûle le drapeau de notre pays?
Epervier
Un pays sans Ancêtre (s): le problème anglophone et la question de l'unité nationale au Cameroun :: CAMEROON Canada (Montreal)
@ZED2THREE
Un anglophone est-il un être "éructant bavant et effrayant qui rentre dans notre ambassade saccage les lieux et brûle le drapeau de notre pays "?
Il y a des "anglophones" au Cameroun et il n'y a pas d'ambassade camerounaise au Cameroun.

I am anglophone
Par solidarité, ce pendant 24 heures.
J'ai commencé hier.
Ça prend fin ce soir.

Je trouve stupide d'être "francophone " ou "anglophone ".

J'ai lu un message d'AKERE MUNA.

Nous avons un problème très grave entre les mains et notre génération sera responsable de ce qui arrivera à notre pays.
Alors j'accepte de souffrir de stupidité pendant 24 heures si ça peut aider notre solidarité nationale.
zed2three
Un pays sans Ancêtre (s): le problème anglophone et la question de l'unité nationale au Cameroun :: CAMEROON France (Val-de-Reuil)
je défends les emblèmes de mon pays:son drapeau,son hymne,sa devise;je suis scandalisé par l'indifférence de mes concitoyens,quand des énergumènes arrivent,fussent-ils des ex-camerounais,à saccager notre ambassade,à piétiner notre drapeau et sacrilège à le brûler et j'entends encore des formules stupides et vides de sens du type "je suis anglo" et pourquoi pas "je suis boko haram"? Que l'ambazonie daigne accueillir vos âmes errantes
Epervier
Un pays sans Ancêtre (s): le problème anglophone et la question de l'unité nationale au Cameroun :: CAMEROON Canada (Montreal)
@ZED2THREE
Je suis outré par votre silence assourdissant lorsque MAMA FOUDA et Paul BIYA condamnent à mort des camerounais parce qu'ils souffrent d'insuffisance rénale.

Je suis subjugué par votre silence complice et hypocrite lorsqu'un budget est votê l'année précédente et que l'année suivante les équipements qui auraient dû être achetés pour soigner des camerounais manquent et qu'on commence à compter les morts pendant que vous observez , satisfait.

Je suis choqué que faisant semblant de "résoudre le problème " Paul BIYA face acheter quelques kits d'hémodialyses mais fait imposer aux patients un traitement qui m'en n'est pas un; car désormais, on ne leur offre pas la quantité de traitement dont ils ont besoin pour avoir une bonne qualité de vie mais une dose de temps en temps juste pour retarder leur mort prochaine.

Et vous êtes silencieux, heureux.
Permettez que je vous dise "Pov con".
Epervier
Un pays sans Ancêtre (s): le problème anglophone et la question de l'unité nationale au Cameroun :: CAMEROON Canada (Montreal)
@ZED2THREE

Malhonnêteté et (fausse) indignation sélective

Voilà ce qui vous caractérise.
zed2three
Un pays sans Ancêtre (s): le problème anglophone et la question de l'unité nationale au Cameroun :: CAMEROON France (Val-de-Reuil)
coule t-il dans les veines d'@épervier du "sang camerounais"?Il combat des chimères "les néocolons" et voilà que juste à côté de son lieu de vie ,les symboles de sa patrie sont profanés et il reste coi,comme pétrifié voire complice de ce groupuscule haineux:du Canada,nous n'attendons plus que des malheurs tant il est clair que ce pays est devenu un nids de serpents et de vipères

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Rigobert Song Bahanag : “Je veux gagner le Chan”
Rigobert Song Bahanag : “Je veux gagner le Chan”
Facebook
radios
RTS 90.5 FM Un pays sans Ancêtre (s): le problème anglophone et la question de l'unité nationale au Cameroun :: CAMEROON Sky One Radio 100.1 FM Un pays sans Ancêtre (s): le problème anglophone et la question de l'unité nationale au Cameroun :: CAMEROON Amplitude FM Un pays sans Ancêtre (s): le problème anglophone et la question de l'unité nationale au Cameroun :: CAMEROON Kalak FM Un pays sans Ancêtre (s): le problème anglophone et la question de l'unité nationale au Cameroun :: CAMEROON Nkongsamba FM Un pays sans Ancêtre (s): le problème anglophone et la question de l'unité nationale au Cameroun :: CAMEROON Cameroonvoice Un pays sans Ancêtre (s): le problème anglophone et la question de l'unité nationale au Cameroun :: CAMEROON Fréquence de vie Un pays sans Ancêtre (s): le problème anglophone et la question de l'unité nationale au Cameroun :: CAMEROON
réclame
partenaire
Un pays sans Ancêtre (s): le problème anglophone et la question de l'unité nationale au Cameroun :: CAMEROON
Récolte des termites en pays Bamiléké By SOPIEPROD
évènement
Un pays sans Ancêtre (s): le problème anglophone et la question de l'unité nationale au Cameroun :: CAMEROON
actuellement sur le site
LE JOUR
Un pays sans Ancêtre (s): le problème anglophone et la question de l'unité nationale au Cameroun :: CAMEROON