Cameroun: La voix de ASMA (Action Solidaire pour Marafa) s'est faite entendre lors de la rencontre de Laurent Esso avec la diaspora Camerounaise de Belgique ce samedi 5 aot 2017 :: CAMEROON

Cameroun: La voix de ASMA (Action Solidaire pour Marafa) s'est faite entendre lors de la rencontre de Laurent Esso avec la diaspora Camerounaise de Belgique ce samedi 5 aot 2017 :: CAMEROON

Cameroun: La voix de ASMA (Action Solidaire pour Marafa) s'est faite entendre lors de la rencontre de Laurent Esso avec la diaspora Camerounaise de Belgique ce samedi 5 aot 2017 :: CAMEROON
Cameroun: La voix de ASMA (Action Solidaire pour Marafa) s'est faite entendre lors de la rencontre de Laurent Esso avec la diaspora Camerounaise de Belgique
Le samedi 05/08/17 de 15h à 19h, une délégation de ASMA assistait  à la salle du secrétariat ACP située au numéro 451 de l'Avenue Georges Henri à 1200 Bruxelles à la rencontre des autorités camerounaises  sous la  conduite du  ministre de la justice, Laurent Esso,  avec la diaspora  camerounaise  de Bruxelles au sujet de la crise anglophone.

Vêtu de t shirt floqué d'une photo de Marafa  les militants et quelques sympathisants de ASMA étaient présent sur les lieux des 14 h 30 afin de planter le décor et se déployer efficacement à l’entrée de cette salle. 

Tandis que les uns déployaient les banderoles , les calicots et placardaient Les affiches de ASMA sur les murs de cette salle,d'autres distribuaient les tracts aux passants et aux participants qui se dirigeaient petit à petit dans la salle de réunion où un autre groupe  de militants de ASMA était discrètement présent.

Mécontent de notre déploiement  et de notre détermination à réserver un accueil « chaleureux » à la délégation, le 1er secrétaire de l'Ambassade du Cameroun Mr Tchandeu Laurent   a intimé au service d'ordre  dédié à cet effet de nous empêcher l’accès à la salle et fit recours à la police.

C’est pratiquement aux alentours de 15 h 30 que la délégation ministérielle   est arrivée sur les lieux  et a regagnée la salle   sous les huées  des manifestants anglophones et des appels à la libération de Marafa lancés par nos membres et sympathisants.

Aussi tôt nous avons procédé à la décoration des voitures officielles avec les effigies de Marafa  et de ASMA

La première escorte de police arrivée  environ dix minutes après l’entrée de la délégation, et toujours sous ordre du 1er secrétaire et d'un de ses collègues,  nous,  certains membres du CODE et manifestants anglophones,  avons été confiné et envoyé sous très bonne escorte de la brigade antiémeute  de l'autre côté du trottoir.

La deuxième équipe présente dans la salle devant intervenir lors de la séance des questions réponses en a profité pour distribuer les tracts. Cette stratégie  n’a pas pu aller à son terme suite à la bagarre entre les militants anglophones et certains jeunes recrutés par l’ambassade et de l'incident survenu au cours de celle-ci.

Néanmoins le président à pu se soustraire de la vigilance des éléments de la brigade antiemeute pour se retrouver dans la salle et engager un dialogue avec Larent Esso.
Répondant à notre intervention le ministre de la justice dans une arrogance inégalée à reconnu qu’il existe un Problème Marafa Hamidou Yaya mais n’est pas juge pour commenter cette affaire.
Le ministre Lejeune Mbella a renchérit en disant qu’il avait été informé de l’existence à Bruxelles d’un groupe Pro Marafa et des  actions que nous menons dans les différentes représentations diplomatiques en Europe et pour cela il nous mettait donc en garde et demandait de cesser ces actions-là.

L’ambassadeur Evina d’ajouter enfin qu’il découvre ainsi les visages des membres de ASMA.

Toujours ce samedi 5 août 2017, aux environs de 17 h 30, pendant notre intervention, la police probablement sur ordre de l’ambassadeur est revenue pour une seconde fois dans la salle avec pour ferme détermination de nous évacuer une fois pour toute  avec tous les manifestants anglophones.  

Nous avons été agréablement surpris de la sympathie des anglophones qui pendant notre intervention criaient  Free Marafa Free Marafa

Après cette rencontre quelques Sympathisants de ASMA se sont rendu à l'ambassade du Cameroun pour y coller quelques affiches et déverser dans les boites à lettre les tracts en leur possession.
Malgré le refus des autorités  de l’ambassade de permettre aux membres de ASMA de participer pleinement à cette rencontre, nous avons pu marquer  de notre  empreinte cet événement. Nous avons convenu pour une autre activité qui aura lieu dans les semaines à venir.

Cliquez sur ce lien pour regarder quelques photos de la manifestation.

Cellule de communication de ASMA
Action Solidaire pour Marafa

© Source : Asmarafa.over-blog.com/

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Coupe du Cameroun 2017, 58ème Finale: Revivez le but de Nandjou et le triomphe de New Stars (Vidéo)
Coupe du Cameroun 2017, 58me Finale: Revivez le but de Nandjou et le triomphe de New Stars (Vido)
Facebook
réclame
Joël METANG Président de Prestige Club Invité SOPIEPROD
évènement
Cameroun: La voix de ASMA (Action Solidaire pour Marafa) s'est faite entendre lors de la rencontre de Laurent Esso avec la diaspora Camerounaise de Belgique ce samedi 5 aot 2017 :: CAMEROON
actuellement sur le site