Cameroun,Parti politique: Les militants du Mrc pourchasss dans le Sud :: CAMEROON

Cameroun,Parti politique: Les militants du Mrc pourchasss dans le Sud :: CAMEROON

Cameroun,Parti politique: Les militants du Mrc pourchasss dans le Sud :: CAMEROON
Cameroun,Parti politique: Les militants du Mrc pourchasss dans le Sud :: CAMEROON
Narcisse Evina Ongotto, secrétaire de la fédération départementale du Mrc pour la Mvila a perdu le sommeil depuis qu’il a manifesté son appartenance au Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc). Ce parti pas très connu des militants du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), ceux-ci devront désormais apprendre à faire avec.

Par deux fois, il a conduit ses troupes au défilé de la fête de l’unité laissant pantois à leur passage, les élites et autres responsables politiques à la loge officielle. Ce qui a permis aux uns de considérer cette présence comme, une pénétration dans le fief du Rdpc, socle granitique de Paul Biya pour certains. Et aux autres, une avancée démocratique qui permet à la force des arguments de s’exprimer sur un terrain politique. 

Des appels anonymes il en a reçus. Il continue à en recevoir d’ailleurs. Des menaces envoyées par les tiers, il dit en recevoir encore. Il dit tenir ferme et persévère dans la mobilisation des militants pour le compte de son parti, sa maman qui vit au village Azem est très inquiète pour sa sécurité vu la pluie des menaces qui s’abatte sur lui. Celles-ci sont assorties des délais qui lui sont imposés pour démissionner du Mrc. C’est pour le rassurer qu’une délégation de la direction du Mrc est descendue le 31 juillet dernier, visiter les unités existantes de ce parti, en installer d’autres avec une visite rendue au gouverneur de la région du Sud. En somme, un réchauffement de la base.

Pour Thierry Okala Ebodé, chef de délégation du Mrc, il est inacceptable qu’un Kamden, un Tchinda soit militant du Rdpc dans la région de l’Ouest et qu’un Evina Ongotto ou un Mballa ne puisse pas être du
Mrc au Sud. 

Face à toutes ces pratiques d’intimidation et frustration, la délégation du Mrc est venue apporter son soutien aux camarades du sud. Il s’agit là, d’un comportement anti-républicain et anti-démocratique professé par l’élite de la région à l’endroit de leur camarade.

Ceux-ci estiment qu’être dans un autre parti pour un fils du Sud est une trahison, et ces menaces sont grandissantes à mesure que les échéances électorales approchent. Dans une démarche républicaine, la délégation est venue exprimer ces inquiétudes à la principale autorité administrative de la région du Sud. 

Selon le chef de la délégation, Félix Nguelé Nguelé a fait preuve de beaucoup de disponibilité, et s’est dit être à la position d’un arbitre de jeu. Il a tout de même signalé cette situation à ses collaborateurs et attend qu’un compte rendu lui soit déposé sur ces menaces et d’en identifier les auteurs. Pour le chef de délégation du Mrc, le numéro un de la région s’est dit disposé à accompagner le processus démocratique qui est en place. Ce qui ne permet plus au Cameroun de reculer, puisque le président de la République tient à son avancée et le Sud avec.

Pour amener les militants du Mrc et autres sympathisants à persévérer dans leur lancée, un bureau de l’unité a été installé au village Konda Anyouzo’o, situé à environ une dizaine de kilomètres d’Ebolowa, sur l’axe d’Akom II. Celui-ci sera conduit par Obam Etienne Simplice, qui s’est engagé à tenir haut la flamme du Mrc dans cette localité, malgré l’adversité et toutes les persécutions. Narcisse Evina Ongotto, responsable départemental du Mrc, en les installant les a invités à faire preuve de courage, de ne pas céder aux tentations, à la corruption et aux intimidations. Car, il est question de porter leur parti à la plus haute cime qui est le palais d’Etoudi. 

Le programme politique du Mrc est de recréer une société camerounaise où chacun a confiance en l’Etat ; il s’agit d’un pacte républicain. Et a invité les uns et les autres à s’inscrire en masse sur les listes électorales, pour accomplir ce devoir citoyen en disant non aux imposteurs. Car, le Cameroun doit avancer dans son développement avec tous ses fils. Ainsi, chaque village doit contribuer à la victoire du Mrc. A cet effet, il serait inacceptable que certains veuillent l’empêcher aux autres.

© Quotidien Le Messager : Jacques Pierre SEH

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Demandes d’explication pour Broos, Tchami et Toko Ekambi
Demandes dexplication pour Broos, Tchami et Toko Ekambi
Facebook
réclame
partenaire
Cameroun,Parti politique: Les militants du Mrc pourchasss dans le Sud :: CAMEROON
GPS LE PHOTOGRAPHE GLOBE TROTTEUR EN SUISSE
évènement
Cameroun,Parti politique: Les militants du Mrc pourchasss dans le Sud :: CAMEROON
actuellement sur le site