CAMEROUN :: Ekambi Brillant : “Le Minac n’a pas qualité pour suspendre cette assemblée” :: CAMEROON
CAMEROUN :: Ekambi Brillant : “Le Minac n’a pas qualité pour suspendre cette assemblée” :: CAMEROON

CAMEROUN :: Ekambi Brillant : “Le Minac n’a pas qualité pour suspendre cette assemblée” :: CAMEROON

CAMEROUN :: Ekambi Brillant : “Le Minac n’a pas qualité pour suspendre cette assemblée” :: CAMEROON
CAMEROUN :: Ekambi Brillant : “Le Minac n’a pas qualité pour suspendre cette assemblée” :: CAMEROON
Le célèbre chanteur camerounais examine la décision du Minac et montre qu’il se contredit en voulant suspendre une réunion qu’il a autorisée au préalable.

Comment expliquez-vous la décision du Minac qui suspend l'Assemblée générale de la Cmc-Socam prévue le 28 juillet 2017?
Je dois immédiatement dire que la décision du ministère des Arts et de la Culture ne se justifie pas. Il est peut -être le parrain ou la tutelle des sociétés civiles mais il n’a pas qualité pour suspendre une réunion organisée par une société de droit d’auteurs. La Cmc et la Socam ont décidé de travailler ensemble et ce, conformément aux hautes prescriptions du chef de l’Etat. Une société civile n’est pas la propriété du Minac. Il s’est agi pour la Cmc et la Socam de rassembler pour une fois tous les ayants droit, de réfléchir sur les statuts, le règlement intérieur afin d’envisager une assemblée élective.

Certains ont pensé à un signe d’espoir avec cette fusion Cmc-Socam....
Bien évidemment ! La Cmc et la Socam se sont réunies sur hautes prescriptions du chef de l’Etat. C’est également dans cette perspective que le Premier ministre avait mis en place un comité Ad Hoc chargé de faire des propositions pour l’assainissement du droit d’auteur. Les recommandations de ce comité ont induit la mise en place d’un comité de suivi de la mise en oeuvre des mesures d’assainissement de la gestion du droit d’auteur de l’art musical. Après cela, les deux structures ou deux sociétés civiles ont décidé de travailler ensemble pour réfléchir sur les passifs et régler les autres aspects qui hypothèquent une sortie imminente de la crise qui perdure depuis plusieurs années. Les artistes sont ainsi dans un esprit d’apaisement et de consensus, en adéquation avec les mesures et instructions prescrites par le chef du gouvernement. Cette fusion est une prescription du chef de l’Etat et les artistes ont pris le soin d’informer le Premier ministre, le Minac et le président de la commission de contrôle des organismes de gestion collective.

A quoi s'attendre finalement?
Les artistes sont sereins. Le communiqué du Minac n’est pas officiel. Il n’a pas pris la peine de consulter le Premier ministre avant de se prononcer sur cette suspension. Une assemblée constitutive n’a pas eu lieu et il a décidé unilatéralement de suspendre la réunion du 28 juillet 2017 consacrant presque la fusion de la Cmc-Socam. J’insiste, le Minac n’a pas qualité pour suspendre la réunion des artistes, une assemblée générale fondée sur la fusion des artistes. Comme je l’ai dit, nous travaillons dans les règles de l’art. Nous avons écrit aux responsables cités plus haut. La rue n’est pas à l’ordre du jour mais la date peut être modifiée, je veux dire ramenée bien avant. Les dossiers relatifs à cette réunion ont été envoyés partout. Le Minac a lui-même autorisé cette fusion et il ne peut pas se contredire.

Les artistes manipulés pour l'essentiel ne sont-ils pas responsables de ce désordre?
C’est vrai que les artistes sont manipulés par les cadres du Minac mais je dois dire qu’il y a deux ans, le Premier ministre a posé les bases de l’assainissement de la gestion du droit d’auteur de l’art musical au Cameroun. Qu’on respecte pour une fois les textes dans ce secteur.

Que proposez-vous pour sortir de l'étau?
La solution a été trouvée par le chef de l’Etat et le Premier ministre qui a instruit la fusion de la Cmc-Socam. Rapprocher les différents protagonistes était l’une des conclusions des résolutions. Je rappelle au passage qu’il y a eu trois audits ! Le premier de la République avait invité les artistes à s’entendre. L’assemblée générale de la Cmc-Socam va dans le sens de cette fusion. Si pour une fois les artistes sont réunis pour trouver des solutions à leurs problèmes, rien ne peut les empêcher d’aller de l’avant. Rien n’oblige le Minac d’aller à l’encontre des décisions du Président de la République. La Cmc et la Socam doivent tendre vers l’Assemblée générale. Seule une autre lettre du chef de l’Etat peut contredire la première lettre. Jusqu’à présent, il n’a pas écrit une lettre officielle.

© Source : Le Jour : Jean-Philippe Nguemeta

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Afrique - CAF: Ahmad Ahmad veut la transparence
Afrique - CAF: Ahmad Ahmad veut la transparence
Facebook
radios
RTS 90.5 FM CAMEROUN :: Ekambi Brillant : “Le Minac n’a pas qualité pour suspendre cette assemblée” :: CAMEROON Sky One Radio 100.1 FM CAMEROUN :: Ekambi Brillant : “Le Minac n’a pas qualité pour suspendre cette assemblée” :: CAMEROON Amplitude FM CAMEROUN :: Ekambi Brillant : “Le Minac n’a pas qualité pour suspendre cette assemblée” :: CAMEROON Kalak FM CAMEROUN :: Ekambi Brillant : “Le Minac n’a pas qualité pour suspendre cette assemblée” :: CAMEROON Nkongsamba FM CAMEROUN :: Ekambi Brillant : “Le Minac n’a pas qualité pour suspendre cette assemblée” :: CAMEROON Cameroonvoice CAMEROUN :: Ekambi Brillant : “Le Minac n’a pas qualité pour suspendre cette assemblée” :: CAMEROON Fréquence de vie CAMEROUN :: Ekambi Brillant : “Le Minac n’a pas qualité pour suspendre cette assemblée” :: CAMEROON
réclame
partenaire
CAMEROUN :: Ekambi Brillant : “Le Minac n’a pas qualité pour suspendre cette assemblée” :: CAMEROON
Récolte des termites en pays Bamiléké By SOPIEPROD
évènement
CAMEROUN :: Ekambi Brillant : “Le Minac n’a pas qualité pour suspendre cette assemblée” :: CAMEROON
actuellement sur le site
QUOTIDIEN DE L'éCONOMIE
CAMEROUN :: Ekambi Brillant : “Le Minac n’a pas qualité pour suspendre cette assemblée” :: CAMEROON