Russie 2017: Les Lions indomptables du Cameroun joueront-ils à pile ou face? :: CAMEROON [Update]
Russie 2017: Les Lions indomptables du Cameroun joueront-ils à pile ou face? :: CAMEROON

Russie 2017: Les Lions indomptables du Cameroun joueront-ils à pile ou face? :: CAMEROON [Update]

Russie 2017: Les Lions indomptables du Cameroun joueront-ils ? pile ou face? :: CAMEROON
Russie 2017: Les Lions indomptables du Cameroun joueront-ils ? pile ou face? :: CAMEROON
Ce samedi, c'est le coup d'envoi de la Coupe des confédérations en Russie. C'est la 10e édition du genre. Le match inaugural va opposer la Russie, pays hôte à la Nouvelle-Zélande.

Huit pays dont la Russie, le Portugal, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, l'Allemagne, le Cameroun, le Chili et l'Australie seront au front pour s'approprier le trophée référentiel mis en jeu et détenu par le Brésil qui, par ailleurs a le record des victoires de cette compétition à savoir, quatre titres dont trois gagnés d'affilée en 1997, 2005 et 2009.

L'un des faits notables de cette 10e édition est que sur les huit protagonistes en lice, seul le Mexique figure au palmarès des nations victorieuses. Le Mexique est détenteur de l'édition 99 organisée à la maison. Autre fait non moins frappant, au rang des sélections participantes, deux seulement ont déjà disputé une finale, il s'agit de l'Australie battue (0- 6) par le Brésil en 97 en Arabie Saoudite, et du Cameroun qui tombait en finale en 2003 face au pays hôte la France (0-1). 

Depuis neuf éditions, aucune équipe africaine n'a jamais pu égaler la performance des Lions Indomptables. Trois sélections africaines ont disputé et perdu la petite finale (match pour la troisième place) à savoir la Côte-d'Ivoire en 92 en Arabie Saoudite, le Nigeria en 95 toujours en Arabie Saoudite et l'Afrique du Sud, pays organisateur de l'édition 2009. Au regard de ces statistiques, le Cameroun porte fièrement sa tunique de meilleur plénipotentiaire africain de cette grand'messe des champions continentaux.

C'est forts de ce prestigieux héritage légué par la génération dorée des Rigobert Song, Samuel Eto'o, Patrick Mboma et bien d'autres, que les poulains d'Hugo Broos descendront dans les arènes russes. A priori, tous les pronostiqueurs ou presque ne vendent plus bien chère la peau des Lions Indomptables. Au lendemain de la douche froide administrée aux Camerounais par la Colombie 0 but contre 4, la cote des champions d'Afrique en titre a baissé de façon verti gineuse. Même s'il s'agit de la sélection B, il n'en demeure pas moins que c'est l'honorabilité du Cameroun qui a été entamée. Et cette déculottée aura, sans doute, des répercussions sur le prochain classement Fifa.

Mais tout compte fait, Hugo Broos et ses poulains doivent reléguer ce match de la honte aux calendes grecques. Dimanche prochain, le match contre le Chili pour le compte de la première journée de la Coupe des confédérations est une autre paire de manche. Le résultat probant de cette confrontation dépendra des choix technico-tactiques et de l'ossature de l'équipe que Broos adoptera. La moindre faille stratégique sera fatale, car le Chili tout comme la Colombie ont quasiment le même système et style de jeu. Pour décontenancer les Chiliens qui rafollent des espaces, Il suffira que les Lions quadrillent toutes les lignes, procèdent à un marquage strict, restent sur le qui-vive en zone défensive, évitent autant que possible les déchets dans l'entre-jeu, mettent un peu de folie et de baraka dans l'animation offensive. 

Le dernier match amical du Chili mardi dernier contre la Roumanie n'aura vraiment pas été un chef- d'œuvre. Menés au score deux buts à zéro, les roumains étaient revenus à la hauteur des chiliens et avaient réussit l'exploit de leurs filer un but victorieux à la 83eme minute. Certes le Cameroun et la Roumanie sont deux entités diamétralement opposées, mais tout dépend du fithting-spirit, de la capacité de réaction et de gestion des phases critiques de match. Il faut éviter de jouer à pile ou face, de se livrer à une sorte de loterie qui est loin de rassurer. Une première victoire contre le Chili sera un bon catalyseur pour la suite du tournoi. À défaut d'être finalistes comme en 2003 en France, les Lions devraient au moins franchir le cap du second tour. Cela ne relève pas d'une gageure. La condition sine qua non pour la gagne réside tout simplement dans la maîtrise de la gestion de tous les aléas inhérents à ce genre de compétition riche en rebondissements.

© Mutations : Emmanuel Jonas Kana

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Joseph Antoine Bell: Prophète au Caire
Joseph Antoine Bell: Prophète au Caire
Facebook
réclame
partenaire
Russie 2017: Les Lions indomptables du Cameroun joueront-ils à pile ou face? :: CAMEROON
GPS LE PHOTOGRAPHE GLOBE TROTTEUR EN SUISSE
évènement
Russie 2017: Les Lions indomptables du Cameroun joueront-ils à pile ou face? :: CAMEROON
actuellement sur le site