CAMEROUN :: Paul Biya confronté à la pression du Vatican, des États-Unis et de l’Onu :: CAMEROON
CAMEROUN :: Paul Biya confronté à la pression du Vatican, des États-Unis et de l’Onu :: CAMEROON

CAMEROUN :: Paul Biya confronté à la pression du Vatican, des États-Unis et de l’Onu :: CAMEROON

CAMEROUN :: Paul Biya confront? ? la pression du Vatican, des ?tats-Unis et de l?Onu :: CAMEROON
CAMEROUN :: Paul Biya confronté à la pression du Vatican, des États-Unis et de l’Onu :: CAMEROON
Le 23 mars 2017, le pape François lui réaffirmait l’importance de la cohésion nationale dans le respect des droits de l’homme et des minorités. Les Etats-Unis d’Amérique ont déployé 200 soldats dans l’Extrême-Nord afin d’aider le pays à lutter contre Boko Haram, menacent de réexaminer les conditions de leur coopération militaire avec Yaoundé. En fin, L’Onu encourage le rétablissement de l’Internet .

Négligée et sous-estimée au départ, la crise anglophone plombe la quiétude du chef de l’Etat camerounais. Lors de son récent séjour à l’étranger - en Italie et en Suisse, Paul Biya aurait été plusieurs fois interpellé sur cette brûlante situation. Ce d’autant plus que des voix s’élèvent pour décrier l’attentisme des pouvoirs publics à solutionner.

Aussi vrai que cette crise anglophone semble être une ruse de déstabilisation exogène et endogène du Cameroun. En fin mars 2017, António Guterres - le secrétaire général de l’Onu, aurait tenté en vain de s’entretenir par téléphone avec Paul Biya de la situation des droits de l’homme dans le Nord-ouest et le Sud-ouest - les deux régions anglophones du Cameroun. La semaine dernière, c’est le représentant spécial du secrétaire général et chef de l’Unoca - le Bureau régional des Nations unies pour l’Afrique centrale, a exhorté les autorités camerounaises à examiner avec diligence les difficultés des populations vivant dans les régions du Nord-ouest et du Sudouest, privées d’Internet depuis mi-janvier 2017. « C’est une situation déplorable. Mais je suis persuadé que cet important outil de développement, de communication et d’épanouissement collectif sera progressivement rétabli sur l’ensemble du territoire camerounais », a indiqué François Louncény Fall, avant de  quitter le Cameroun le 13 avril 2017 au terme d’une visite officielle de 4 jours.

Cette visite, la 4ème depuis sa prise de fonction le 1er novembre 2016, et la seconde principalement consacrée à la situation qui prévaut dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest, a permis au représentant spécial du Sg de l’Onu de faire un état des lieux et d’apprécier l’impact des mesures récemment prises par le gouvernement pour répondre aux préoccupations des avocats et des enseignants d’expression anglaise.

« J’ai eu des échanges  fructueux et pleins d’espoir avec les toutes les parties prenantes », a-t-il souligné au cours d’une conférence de presse animée à Yaoundé le 12 avril 2017, évoquant ses rencontres avec le Secrétaire général de la présidence de la République - Ferdinand Ngoh Ngoh, le ministre d’Etat chargé de la Justice - Laurent Esso, le ministre des Relations extérieures - Lejeune Mbella Mbella et le Délégué général à la sûreté nationale - Martin Mbarga Nguelé. Le chef de l’Unoca a également eu des discussions fécondes avec des membres de la société civile, des leaders de l’opposition, des membres du corps diplomatique et du Système des Nations unies. Par ailleurs, il a eu l'opportunité de s’entretenir avec certaines personnes arrêtées et détenues en lien avec la crise qui secoue les régions du Nord-ouest et le Sud-ouest depuis novembre 2016, notamment Me Félix Nkongho Agbor Balla et l’animateur radio Mancho Bibixy.

Les avocats chargés de leur défense et de celle d’autres citoyens concernés lui ont aussi fourni des informations utiles à la compréhension de ce dossier que les Nations Unies suivent avec une attention soutenue. « J’encourage le gouvernement camerounais à prendre toutes les mesures qu’il jugerait appropriées, dans les meilleurs délais et dans le cadre de la loi, afin de créer des conditions favorables au renforcement de la confiance nécessaire à la sortie de crise », a noté François Louncény Fall. Dans cette perspective, il a souligné que « la poursuite d’un dialogue sincère et constructif tenant compte des acquis est primordial ».

Il a ajouté que, le cas échéant, l’Onu reste disposée à continuer à « accompagner cette dynamique afin de contribuer aux efforts des autorités et de leurs partenaires dans la recherche de solutions consensuelles et durables à cette situation ». Invitant les différents acteurs concernés à maintenir l’esprit patriotique qui les anime depuis le début de la crise, et saluant leur détermination à aborder les problèmes posés de façon pacifique ainsi que leur engagement à privilégier une démarche mettant en avant l’intérêt supérieur de la nation, le respect scrupuleux de la Constitution et des traités internationaux auxquels le Cameroun est partie.

François Louncény Fall reviendra au Cameroun à l’occasion de la 44ème réunion ministérielle du Comité consultatif permanent des Nations unies chargé des questions de sécurité en Afrique centrale prévue à Yaoundé du 29 mai au 2 juin 2017. L’Unoca assure le secrétariat dudit Comité.

© Sans Détour : Gabriel AMBOMO

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Avant match: Des duels en perspective
Avant match: Des duels en perspective
Facebook
radios
RTS 90.5 FM CAMEROUN :: Paul Biya confronté à la pression du Vatican, des États-Unis et de l’Onu :: CAMEROON Sky One Radio 100.1 FM CAMEROUN :: Paul Biya confronté à la pression du Vatican, des États-Unis et de l’Onu :: CAMEROON Amplitude FM CAMEROUN :: Paul Biya confronté à la pression du Vatican, des États-Unis et de l’Onu :: CAMEROON Kalak FM CAMEROUN :: Paul Biya confronté à la pression du Vatican, des États-Unis et de l’Onu :: CAMEROON Nkongsamba FM CAMEROUN :: Paul Biya confronté à la pression du Vatican, des États-Unis et de l’Onu :: CAMEROON Cameroonvoice CAMEROUN :: Paul Biya confronté à la pression du Vatican, des États-Unis et de l’Onu :: CAMEROON Fréquence de vie CAMEROUN :: Paul Biya confronté à la pression du Vatican, des États-Unis et de l’Onu :: CAMEROON
réclame
partenaire
CAMEROUN :: Paul Biya confronté à la pression du Vatican, des États-Unis et de l’Onu :: CAMEROON
Dr Serge Blaise EMALEU l'invité SOPIEPROD
évènement
CAMEROUN :: Paul Biya confronté à la pression du Vatican, des États-Unis et de l’Onu :: CAMEROON
actuellement sur le site
INTéGRATION
CAMEROUN :: Paul Biya confronté à la pression du Vatican, des États-Unis et de l’Onu :: CAMEROON
Loading...