Cameroun, De l’Assiko surdimensionné : L’artiste Annyka Ntok réveille les sensations fortes :: CAMEROON
Cameroun, De l’Assiko surdimensionné : L’artiste Annyka Ntok réveille les sensations fortes :: CAMEROON

Cameroun, De l’Assiko surdimensionné : L’artiste Annyka Ntok réveille les sensations fortes :: CAMEROON

Cameroun, De l?Assiko surdimensionn? : L?artiste Annyka Ntok r?veille les sensations fortes :: CAMEROON
Cameroun, De l?Assiko surdimensionn? : L?artiste Annyka Ntok r?veille les sensations fortes :: CAMEROON
En compagnie d’une forte équipe baptisée la « Team Assiko 4x4 », elle vient d’entamer le tour du Cameroun afin de présenter ce chef d’œuvre musical qui compte huit titres, et sensibiliser à sa manière ses concitoyens camerounais sur le bien fondé de la paix et du vivre ensemble

La ville de Bafoussam, chef lieu de la région de l’Ouest, a eu le privilège d’abriter la première étape de la caravane nationale de l’artiste musicienne Annyka Ntok. Elle s’est produite à Bafoussam samedi dernier. Mais en prélude à cet évènement, l’artiste était face aux hommes de médias vendredi soir, aux fins de mieux exposer sur la logique qui gouverne cette tournée ou mieux cette caravane nationale dont l’objectif a-t-on appris, est la sensibilisation des citoyens camerounais, indépendamment de leur appartenance ethnique, religieuse, linguistique ou politique. « Je suis camerounais… et toi ? », c’est le slogan qui encadre cette caravane nationale, un moyen pour l’artiste d’interpeller ses frères et sœurs camerounais sur le bien fondé de la paix et du vivre ensemble, dans un contexte marqué par des agitations sociales dans les régions anglophones du Cameroun. Annyka Ntok, bien que résidant à l’extérieur du pays, n’est pas restée indifférente de cette crise dans son pays qui, depuis quelques mois déjà met en mal la cohésion sociale. « Annyka ne fait pas la musique pour devenir star, mais pour promouvoir les valeurs de son pays », dixit l’artiste qui prône l’amour, au propre comme au figuré entre les êtres, et l’amour de la patrie, condition indispensable pour la paix et la stabilité d’une nation.

Parlant de l’Album proprement dit qui est utilisé comme support de cette caravane, c’est un album de huit titres bien dansant, intitulé « Réveil ». De l’Assiko bien assaisonné en passant par le Makune et le makossa, Annyka évoque la jalousie, la médisance, la confiance dans les foyers, l’amour, la prise de conscience vis-à-vis de nos origines. On a par exemple le titre « Mbengue » qui sonne comme une interpellation à l’endroit de ceux qui continuent à croire que l’Europe c’est le paradis. « Je ne décourage personne d’y aller, mais avant d’y aller, il faut savoir ce que vous allez faire là-bas à l’étranger », relève l’artiste. Entre autres titres de l’album, l’on retrouve « A lom kongossa » qui décrie l’esprit de possession qui anime certains hommes vis-à-vis de leurs épouses et préconise la confiance au sein du couple ; on a « Adou » qui relate l’histoire d’une femme qui ne supporte plus les égarements de son époux, pris dans l’engrenage de l’infidélité et du mépris à son égard… Dans cet album, l’un des titres qui ne passe inaperçu c’est le titre Dynamo. L’artiste invite tous les amoureux de cette équipe mythique de la région du Littoral de la sauver de l’abime afin qu’elle reste au devant de la scène pour la fierté des fils et filles du Littoral.

Avec un répertoire musical de plus d’une vingtaine de titres à ses débuts, Annyka entre pour la première fois en studio en Janvier 2012 au Cameroun. Mal lui en a pris, lorsque son arrangeur est brusquement arraché à la vie. Elle va malgré les peines de cette disparition, se rendre du côté de la France où elle poursuivra ses enregistrements. Mariée et mères de plusieurs enfants comme elle aime bien le dire, Annyka Ntok dit avoir été influencée dans sa carrière par les artistes de renom tels : Jean Bikoko Aladin, Grace Decca, Monique Seka et Sally Nyollo, bien que n’ayant pas des relations particulières avec ces derniers. « Je n’ai pas de relations particulières avec ces artistes qui m’ont influencés, mais chaque fois que j’ai la chance de les rencontrer j’en profite au maximum », précise-t-elle. Reste plus qu’à souhaiter bon séjour au Cameroun à l’artiste et surtout bon vent pour la caravane nationale de sensibilisation engagée il ya quelques jours

© Camer.be : Le Prince SONORE NGOUPAYOU

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Joseph Antoine Bell: Prophète au Caire
Joseph Antoine Bell: Prophète au Caire
Facebook
réclame
partenaire
Cameroun, De l’Assiko surdimensionné : L’artiste Annyka Ntok réveille les sensations fortes :: CAMEROON
GPS LE PHOTOGRAPHE GLOBE TROTTEUR EN SUISSE
évènement
Cameroun, De l’Assiko surdimensionné : L’artiste Annyka Ntok réveille les sensations fortes :: CAMEROON
actuellement sur le site