FRANCE :: GABON: DIALOGUE NATIONAL; ANALYSE DE DIEUDONNE APERANO

FRANCE :: GABON: DIALOGUE NATIONAL; ANALYSE DE DIEUDONNE APERANO

FRANCE :: GABON: DIALOGUE NATIONAL; ANALYSE DE DIEUDONNE APERANO
FRANCE :: GABON: DIALOGUE NATIONAL; ANALYSE DE DIEUDONNE APERANO
Appelé de tous ses vœux par Ali Bongo Ondimba, Président de la République du Gabon, dont la réélection est, depuis le 31 août 2016, très contestée, le Dialogue National s’est ouvert le 28 mars denier à Libreville, capitale du Gabon.

C’est par des discours que les chantres de ce dialogue ont ouvert les discussions.
Dieudonné Tahiro APERANO, ancien Secrétaire Général Fédéral du Parti Démocratique Gabonais(PDG), formation politique au pouvoir voici plus un demi siècle et cher à Ali Bongo, aujourd’hui dans l’opposition, réagit en analysant ces discours d’ouverture en commençant par celui d’ ISSOZET NGODET, Premier Ministre : « il a fait des efforts dialectiques pour présenter ce dialogue comme étant mobilisateur avec un certain nombre d’associations, des partis politique … »

« …Simplement je pense que ce dialogue n’a pas de sens tant qu’il se fait entre membres de la Majorité Présidentielle ».
Le désormais Conseiller du Président de la Convention de la Diaspora Gabonaise ajoute aussi ceci :
« … il est a noter que selon les résultats de la présidentielle du 27 aout 2017, Jean PING est arrivé premier avec près de 2/3 des voix, le deuxième est Ali BONGO avec un peu plus de 30% le reste des 3 à 5% sont partagés par les 9 autres candidats, mettant ainsi le troisième de cette élection à 0,57% ; cela veut dire que 65% au moins des gabonais ne sont pas représentés à ce dialogue ».

RENE NDE MEZO OBIANG

En seconde position, c’est Mr René NDE MEZO OBIANG « Opposition » qui a, durant 13ème minutes entretenu l’auditoire et a déclaré, entre autre ceci : « … Si toutes ces rencontres ressemblent à des rendez-vous manqués, c’est parce que les acteurs se sont ingéniés à détricoter les décisions prises au cours de ces réunions... »

FAUSTIN BOUKOUBI

En troisième position ce fut Mr Faustin BOUKOUBI, Secrétaire Général du PDG, pour qui un seul intérêt prime, celui «…Supérieur de la Nation »

ALI BONGO ONDIMBA

Pour boucler, c’est Ali BONGO, qui a durant 35 minutes tenu retenu l’attention, remontant «…aux épisodes électoraux vécus par Émile ISSEMBET et Jean Hilaire Obame, pour démontrer que la palabre politique post électorale est une tradition dans son pays »

C’est à tout cela que Dieudonné Apérano répond dans cette interview qu’il a bien voulu accorder à JMTV+

© JMTV+ : Jacky Moiffo Journaliste-Reporter Animateur Audiovisuel.

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
57ème Coupe du Cameroun: 13 millions de CFA alloués à chaque finaliste
57me Coupe du Cameroun: 13 millions de CFA allous  chaque finaliste
Facebook
réclame
partenaire
FRANCE :: GABON: DIALOGUE NATIONAL; ANALYSE DE DIEUDONNE APERANO
Prince KESTAMG artiste complet se raconte chez SOPIEPROD
évènement
FRANCE :: GABON: DIALOGUE NATIONAL; ANALYSE DE DIEUDONNE APERANO
actuellement sur le site