Cameroun, SESSION DE MARS 2017: LES PRIORITES DES DEPUTES DE L’UDC A L’ASSEMBLEE NATIONALE :: CAMEROON
Cameroun, SESSION DE MARS 2017: LES PRIORITES DES DEPUTES DE L’UDC A L’ASSEMBLEE NATIONALE :: CAMEROON

Cameroun, SESSION DE MARS 2017: LES PRIORITES DES DEPUTES DE L’UDC A L’ASSEMBLEE NATIONALE :: CAMEROON

Cameroun, SESSION DE MARS 2017: LES PRIORITES DES DEPUTES DE L?UDC A L?ASSEMBLEE NATIONALE :: CAMEROON
Cameroun, SESSION DE MARS 2017: LES PRIORITES DES DEPUTES DE L?UDC A L?ASSEMBLEE NATIONALE :: CAMEROON
La rentrée parlementaire, toutes les Sessions comme celle-ci du mois de mars 2017 s’analysent comme une manifestation forte du Peuple Souverain, ceci à travers ses élus, ses mandataires. C’est le moment prévu par la Constitution où les élus doivent évaluer, organiser en rapport avec l’exécutif la vie de la Nation et aller en profondeur pour la mobilisation des populations, pour ainsi accomplir la mission de l’Etat qui, en politique est de rendre heureux et vertueux les citoyens. Pour cette session particulièrement, nous vivons des situations où se posent des questions fondamentales et des problèmes cruciaux qui touchent toute la Nation et qui sont autant d’obstacles pour l’accomplissement de cette noble mission.

La Session de Mars 2017, en effet, intervient alors que sont encore présentes les incertitudes, les insécurités créées par Boko Haram, une atmosphère trouble en cours d’assainissement. Alors que nous en sommes là, voilà que nait le « problème anglophone ». Parti des revendications corporatistes, il s’analyse aujourd’hui dans la mise en cause par certains, de l’Unité Nationale qui est le produit des Héritages partant des entités souveraines, que l’espace territorial qui deviendra le Cameroun abritait. Ces entités qui, du fait colonial deviendront les composantes du Cameroun : colonie allemande, puis, Sous Mandat de la SDN, ensuite Sous Tutelle de la SDN, cette construction unitaire va être affirmée à travers les bases juridiques et les approches consensuelles fixées lors de la Conférence de Foumban sur la Réunification en Juillet 1961. Les mutations suivront à travers les différentes constitutions asseyant la dynamique de l’Unité dont les racines profondes sont dans les héritages culturels africains de nos différentes communautés humaines qui, dans bien de nos régions s’étendent au delà des frontières récentes du français et de l’anglais, hérités des européens et langues de communication, d’échange entre nous et avec le monde extérieur, l’étranger.

Ce qui se passe au Nord Ouest et au Sud Ouest, qui touche profondément tous les camerounais mérite ou interpelle le Parlement pour nous resituer dans l’harmonie permettant la mobilisation des camerounaises et camerounais pour faire face aux grandes priorités qui s’analysent dans les gravent problèmes cruciaux de développement. :

1- Problèmes de Gouvernance : A travers la bonne gouvernance, on peut mobiliser les camerounais, pour toutes les entreprises qui nécessitent leur adhésion ; ce qui passe par la solution des problèmes institutionnels et des méthodes d’approches démocratiques, objectives, de concertations consensuelles de la part de tous ceux et de toutes celles qui, tant au niveau central de l’Etat qu’au niveau local de l’Etat

décentralisé dans le secteur public que dans le secteur privé, sont appelés à animer et faire vivre les institutions pour l’épanouissement de la Res Publica.

2- La Révision de la Constitution et la modification du Code Electoral s’imposent plus que jamais pour libérer les esprits et faire vivre la République dans toute son essence comme champ d’action de réflexions constructives où les citoyens évoluent chacun, chacune, jouant pleinement son rôle, apportant et recevant.

3- A moins d’un an des grandes élections, les difficultés énormes que rencontrent les camerounais pour obtenir leur Cartes Nationales d’Identité remet sérieusement en cause les inscriptions sur les listes électorales.

4- Il faut reconnaître que la Bonne Gouvernance passe par l’organisation et déroulement objectifs des élections aboutissant ainsi à l’affirmation du vote dans toute son essence comme premier droit et premier devoir citoyens conduisant aux postes de responsabilités des citoyens et des citoyens responsables , patriotes, républicains..

5- Economie et création des entreprises mobilisatrices des populations comme partenaires parties prenantes fortes pour les développements de chaque personne et de toute la société qui sont des impératifs pour l’Etat et la raison d’être des Gouvernants.

6- L’éducation, la formation dans nos les institutions scolaires, professionnelles et universitaires et à l’école de la vie des citoyens et des citoyennes qui, éduqués en responsables, constituent les moteurs des mutations positives, du progrès dans un monde compétitif qui se veut celui d’innovation, d’ingéniosité.

7- Se mettre carrément et profondément à l’ère des nouvelles sources d’énergie, et du numérique

8- La culture de l’Ethique, des valeurs humaines comme fondements, dynamiques et éclairages permanents de la vie et des activités des citoyens et des institutions et de toutes les entreprises dans les secteurs public et privé.

9- Il y a là de véritables priorités pour cette Session parlementaire et chaque Session parlementaire doit se donner des priorités et procéder à l’évaluation après une année quant à l’effectivité dans la réalisation de ces priorités.

Assemblée Nationale, le 13 Mars 17

Hon Hermine Patricia Tomaino Ndam Njoya

Porte Parole Députés UDC

© Correspondance : UDC

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Les clubs mythiques démythifiés
Les clubs mythiques démythifiés
Facebook
réclame
partenaire
Cameroun, SESSION DE MARS 2017: LES PRIORITES DES DEPUTES DE L’UDC A L’ASSEMBLEE NATIONALE :: CAMEROON
Christophe FOTSO MAISON DE LA DIASPORA PÔLE EUROPE A BERLIN INVITE SOPIEPROD
évènement
Cameroun, SESSION DE MARS 2017: LES PRIORITES DES DEPUTES DE L’UDC A L’ASSEMBLEE NATIONALE :: CAMEROON
actuellement sur le site