MONDE ENTIER :: Chronique : Une histoire d’immigration :: WORLD
MONDE ENTIER  :: Chronique : Une histoire d’immigration :: WORLD

MONDE ENTIER :: Chronique : Une histoire d’immigration :: WORLD

MONDE ENTIER  :: Chronique : Une histoire d?immigration :: WORLD
MONDE ENTIER :: Chronique : Une histoire d?immigration :: WORLD
On m’a dit : « Michel, s’il te plaît, viens prendre un pot avec nous ». Sans hésitation, j’ai rejoint le groupe. C’était à Schaerbeek, Bruxelles, Belgique. Non loin de la gare du Nord, vers vingt et une heures, dans un lieu où certaines personnes d’origine africaine et autres se regroupent pour refaire le monde autour de quelques bières et des prompts pas de danse.

Entre deux bonnes bières belges, s’introduit le sujet de l’immigration…

Tout a commencé par ce jeune Équato-Guinéen, il a dit : « avez-vous vu les attaques contre les étrangers en Afrique du Sud ? C’est inadmissible ! Chez moi, ce n’est pas comme ça ! » Vient ensuite un Gabonais, il a dit : « C’est horrible, c’est scandaleux ! ». Un Centrafricain a dit : « Mandela n’est pas gentil ». Tout le monde s’est tourné. On lui a dit : « Il est mort, Mandela ». Il a continué en disant : « Je voulais dire Thabo Mbeki ». Quelqu’un a dit : « C’est qui ça ? » Une autre personne a répondu : « C’est le président de l’Afrique du Sud ». Un Camerounais a dit : « tu ne comprends pas le nom ? Il y a que ces gens-là pour s’appeler béquille ». Un Togolais a dit en riant : « En plus on s’étonne qu’il rapatrie les gens ». Un autre a dit : « Ce n’est pas Zuma machin là ? ». « Zuma quoi ? », reprit un Congolais. « Je dis Zuma quelque chose », continua le Togolais. L’Ivoirien dit : « Ah oui, sur internet on dit que c’est Jacob Zuma ». Le Centrafricain reprit la parole, il dit : « il n’est quand même pas gentil »…

Ça parlait. Ça riait. Ça se discutait. Ça s’insurgeait. Ça buvait aussi. Ça s’abreuvait sans limites. Il y avait des professeurs. Il y avait des étudiants. Des docteurs en je-ne-sais-plus-quoi. Des vrais docteurs aussi. Il y avait un mélange fou. Des diplômés aux non-diplômés. Tout le monde avait la parole. Tout le monde s’insurgeait…

Et là, il y a ce Camerounais qui a dit : « Jacob Zuma est fou ». Quelqu’un a dit : « Tu savais qu’il est polygame, le mec ? » Un autre dit : « Oui polygame, il n’est africain que quand il veut la femme. Après, il devient comme européen et rapatrié ». Un Béninois dit : « heureusement que Talon est là pour épargner ce genre d’humiliation à d’autres Africains ». Une personne ressemblante à un Burkinabé dit : « Il faut en finir avec cette histoire de visa entre-africain. » Un Camerounais dit : « Contrairement à certains pays, au Cameroun, tout le monde est le bienvenu »…

Pendant ce temps, assis tranquillement, je buvais mes bières… Eh oui, pour une fois, j’avais décidé de ne pas parler et d’observer les gens. Ça ne servait à rien de militer. Ils étaient tous contents d’être enfin d’accord. Chacun condamnait fermement ces gens en Afrique du Sud qui chassent les étrangers. Ce qui m’intriguait est de voir comment chacun parlait de son pays comme d’un lieu où ce genre de chose n’existe pas. Chacun évitait de mal parler de son pays d’origine. Ils confondaient l’orgueil et la réalité. Ils étaient tous humanistes et les politiques de leurs pays aussi. Le monde semblait tout beau chez eux. J’étais estomaqué par cet abrutissement ou semblant d’ignorance.

Je m’explique :

— Je me suis rendu compte qu’il y avait des Camerounais qui ne savaient pas qu’au Cameroun on rapatrie les sans-papiers. Qu’ils sont arrêtés, placés en cellule, frappés quotidiennement, jusqu’à ce qu’ils trouvent un moyen de rentrer chez eux ! Ce fut le cas d’un Béninois qui me racontait son calvaire camerounais…

— Le visa pour le Ghana est l’un des plus exorbitants en Afrique. Et en plus, les policiers frappent les sans-papiers avant de les rapatrier.

— En Côte d’Ivoire, on rapatrie les sans-papiers, c’est un fait !

— Le Gabon, l’Angola et la Guinée équatoriale sont les champions d’Afrique centrale en matière de rapatriement ! Très souvent, ils entassent les gens dans des bateaux avant de les renvoyer.

— Etc.

Alors, que certains arrêtent de croire qu’il n’y a que chez les Européens que l’on rapatrie les gens. Les Africains aussi sont champions en la matière. L’Afrique du Sud n’est pas l’exception. Après avoir dit cela, je précise quand même, bien sûr, que je suis contre le rapatriement des personnes…

© Correspondance : Michel Tagne Foko

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

jeanne
MONDE ENTIER  :: Chronique : Une histoire d’immigration :: WORLD Belgium (Schaerbeek)
aaah oui ils oublient que tout le monde rapatrie tout le monde
Epervier
MONDE ENTIER  :: Chronique : Une histoire d’immigration :: WORLD Canada (Montréal)
Tout le monde rapatrie-t-il vraiment tout le monde ?

Les " rapatriés universels" ne sont-ils pas les plus pauvres de la terre?
Pas pauvres de façon intrinsèque mais pauvres parce que dépouillés en permanence ?
steve-biko
MONDE ENTIER  :: Chronique : Une histoire d’immigration :: WORLD South Africa (Pretoria)
Tres bon texte .

Simple, court et droit au but et surtout traite l,áctualite de l'heure avec une verite tres pointue qui nous tous remet en question .

juste sublime .

je suis mois meme contre la xenophobie .nous les jeune de l,ere de la lumiere avec internet avons le devoir d,éradiquer ca de l, áfrique .Suivre les traces des kwame nkruma et que láfrique prenne sa place .
kiki22
MONDE ENTIER  :: Chronique : Une histoire d’immigration :: WORLD Switzerland (Sion)
HS.

Bon à savoir.

Seif Al Islam le fils ainé de Kadhafi a été libéré par ses geôliers de la tribu des Zantan.

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Coton Sport jouera la Coupe de la Caf
Coton Sport jouera la Coupe de la Caf
Facebook
réclame
partenaire
MONDE ENTIER  :: Chronique : Une histoire d’immigration :: WORLD
Christophe FOTSO MAISON DE LA DIASPORA PÔLE EUROPE A BERLIN INVITE SOPIEPROD
évènement
MONDE ENTIER  :: Chronique : Une histoire d’immigration :: WORLD
actuellement sur le site