La pression migratoire reste forte au large de la Libye :: LIBYA
La pression migratoire reste forte au large de la Libye :: LIBYA

La pression migratoire reste forte au large de la Libye :: LIBYA

La pression migratoire reste forte au large de la Libye :: LIBYA
La pression migratoire reste forte au large de la Libye :: LIBYA
Les gardes-côtes italiens ont annoncé avoir coordonné les opérations de secours d'environ 900 migrants au large de la Libye, portant à un record de plus de 15.000 le nombre de personnes secourues en ce début d'année.

Les migrants, qui se trouvaient sur quatre canots pneumatiques et six embarcations plus petites, ont été secourus par un navire norvégien engagé dans le dispositif européen Frontex et par l'Aquarius, un navire humanitaire affrété par les ONG SOS Méditerranée et Médecins sans frontières.

L'Aquarius faisait route vendredi soir vers la Sicile avec plus de 500 personnes, dont sept bébés et douze très jeunes enfants et une soixantaine de mineurs non accompagnés, a rapporté SOS Méditerranée.

Outre une majorité d'Africains, les secouristes de l'ONG ont recensé un tiers de Bangladais et de nombreuses familles syriennes, qui vivaient pour la plupart depuis 3 à 5 ans en Libye.

"Nous arrivons de l'enfer. Les milices, pas d'argent, pas de gouvernement, les guerres entre villes...", a déclaré un Syrien, ancien professeur d'anglais qui a travaillé pendant 3 ans sur des chantiers en Libye. "Sur le bateau, c'était terrifiant, mais nous n'avions pas d'autre choix".

Un Bangladais dont l'embarcation a été secourue dans des conditions difficiles dans la nuit a expliqué avoir fui la violence et la pauvreté dans son pays. "Mais la Libye, c'est vraiment pire. On ne peut pas aller au marché sans risquer de se faire tirer dessus".

Avant ces opérations, les autorités italiennes avaient enregistré l'arrivée de plus de 14.300 personnes depuis début janvier, soit une hausse de 55% par rapport à 2016 et de 80% par rapport à 2015, même si toute comparaison sur quelques semaines reste délicate.

L'hiver rend pourtant la mer encore plus dangereuse : selon l'ONU, plus de 440 personnes sont mortes ou disparues en janvier et février en tentant de rejoindre l'Europe depuis la Libye.

© Source : Voaafrique.com

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Le Gabonais Moïse Brou Apanga décède brutalement à 35 ans
Le Gabonais Moïse Brou Apanga décède brutalement à 35 ans
Facebook
radios
RTS 90.5 FM La pression migratoire reste forte au large de la Libye :: LIBYA Sky One Radio 100.1 FM La pression migratoire reste forte au large de la Libye :: LIBYA Amplitude FM La pression migratoire reste forte au large de la Libye :: LIBYA Kalak FM La pression migratoire reste forte au large de la Libye :: LIBYA Nkongsamba FM La pression migratoire reste forte au large de la Libye :: LIBYA Cameroonvoice La pression migratoire reste forte au large de la Libye :: LIBYA Fréquence de vie La pression migratoire reste forte au large de la Libye :: LIBYA
réclame
partenaire
La pression migratoire reste forte au large de la Libye :: LIBYA
ELECTION PRÉSIDENTIELLE FRANCAISE VU PAR UN BOUT DU CAMER
évènement
La pression migratoire reste forte au large de la Libye :: LIBYA
actuellement sur le site
LE JOUR
La pression migratoire reste forte au large de la Libye :: LIBYA
Loading...