La police disperse une marche anti-immigrs en Afrique du Sud :: SOUTH AFRICA

La police disperse une marche anti-immigrs en Afrique du Sud :: SOUTH AFRICA

La police disperse une marche anti-immigr?s en Afrique du Sud :: SOUTH AFRICA
La police disperse une marche anti-immigr?s en Afrique du Sud :: SOUTH AFRICA
Pres de 500 personnes qui manifestaient vendredi à Pretoria contre les immigrés ont été dispersées à coup de balles en caoutchouc et de grenades assourdissantes et lacrymogènes près du ministère de l’intérieur,
La police sud-africaine a dispersé vendredi à Pretoria une manifestation anti-immigrés sous haute tension organisée dans la foulée d'une vague d'incidents violents qui ont ravivé le spectre des meutes xnophobes meurtrières de 2008 et 2015.

Depuis deux semaines, des dizaines de bâtiments occupés par des étrangers, notamment des Nigérians, et soupçonnés d'abriter des maisons de passe ou du trafic de drogue ont été brûlés par des riverains en colère à Johannesburg et dans la capitale.

A l'appel d'un collectif d'habitants d'un township de Pretoria, environ 500 personnes se sont réunies dans la matinée et ont marché sur le ministère de l'Intérieur.

Dans un contexte de fort chômage et de pauvreté, elles accusent les étrangers de voler leur travail et d'encourager la criminalité.

"Les gens en ont ras-le-bol de ceux qui amènent la drogue à la jeunesse et toute la criminalité qui va avec", a déclaré à l'AFP un des manifestants, qui a refusé de donner son identité.

Déployée en masse autour du ministère de l'Intérieur, la police anti-émeute a dispersé la foule qui s'en approchait à grands renforts de balles en caoutchouc et de grenades assourdissantes et lacrymogènes, a rapporté un journaliste de l'AFP.

Les forces de l'ordre se sont ensuite déployées dans le quartier pour éviter tout incident avec des immigrés.

"Nous n'avons pas peur de nous battre", a assuré à l'AFP un immigré originaire du Zimbabwe, Clement Melfort, 26 ans, venu observer à distance la manifestation.

La police a notamment repoussé une petite foule de Somaliens qui s'en est prise aux manifestants.

"Nous ne voulons que la paix", a lancé l'un d'entre eux, Mohamed Abdi, 31 ans. "Les gens disent que nous les étrangers, nous vendons de la drogue. Personne ne pourrait vendre de la drogue ici", a-t-il protesté, "qu'ils viennent fouiller nos magasins".

Dans une déclaration diffusée par ses services quelques heures avant la manifestation, le président Jacob Zuma a "appelé les citoyens sud-africains et les étrangers à la mesure" et condamné "fermement les actes de violence".

- Profonde préoccupation -

Jeudi, son ministre de l'Intérieur Malusi Gigaba avait lui aussi appelé "tous les Sud-Africains à prendre leurs distances avec la rhétorique ou les actions xénophobes".

Le chef de l'Etat a toutefois reconnu la "profonde préoccupation exprimée dans de nombreux quartiers par les Sud-Africains à propos de la criminalité qui déstabilise les communautés".

"Notre peuple ne peut plus continuer à vivre dans la peur comme ça", a-t-il poursuivi, promettant de renforcer la lutte contre le crime et contre le travail au noir.

La récente vague de violences a suscité une crise diplomatique avec le Nigeria, dont les ressortissants sont souvent la cible.

Abuja a convoqué jeudi l'ambassadeur sud-africain pour lui faire part de sa "profonde préoccupation" et exiger des mesures de protection de "vies et des biens des étrangers".

Jeudi, des étudiants nigérians ont défilé en représailles dans la capitale nigériane, notamment devant les sièges des entreprises sud-africaines Multichoice (fournisseur de télévision par satellite) et MTN (téléphonie mobile).

"Tous les Sud-Africains du Nigeria doivent partir dans les quarante-huit heures, sinon nous ne serons plus en mesure de garantir leur sécurité", a menacé leur responsable, Aruna Kadiri.

De nombreuses ONG d'aide aux étrangers avaient demandé aux autorités sud-africaines d'interdire la manifestation de vendredi qui, selon elles, ne pouvait que "renforcer les attitudes xénophobes et les attaques".

"Nous avons peur parce que nous connaissons les Sud-Africains", a confié jeudi soir à l'AFP un immigré de Pretoria, Alain Bome, 47 ans, originaire de République démocratique du Congo. "Nous avons décidé de ne pas quitter notre domicile".

Les flambées de violence anti-immigrés sont récurrentes en Afrique du Sud, qui accueille des millions d'étrangers venus de tout le continent, souvent illégalement.

En 2015, sept personnes sont mortes lors de pillages visant des commerces tenus par des étrangers à Johannesburg et à Durban. En 2008, des meutes xnophobes avaient fait 62 morts.

© Source : AFP

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

WiseMan
La police disperse une marche anti-immigrs en Afrique du Sud :: SOUTH AFRICA United States (Silver Spring)
Pauvre Afrique des xenophobes...le demon c'est toujours l'autre...Des ignorants ont top fait d'oublier les nombreux soutiens des pays de ces "etrangers" qu'on chasse aujourd'hui au combat de Nelson Mandela...Quelle ingratitude!!!

Je salue le professionnalisme de la police sud-africaine qui s'est au moins gardee d'utiliser des balles reelles...

Au biyaland on tire a balles reelles sur des camerounais a Bamenda...
Epervier
La police disperse une marche anti-immigrs en Afrique du Sud :: SOUTH AFRICA Canada (Montreal)
@WISEMAN

Il faut rester froid dans l'analyse.

Oui les tats d'Afrique ont pos des actes diplomatiques pour montrer leur dsapprobation de l'abominable crimes de l'apartheid en Afrique du Sud

Oui des chefs d'tats d'Afrique ont aid des membres ou dirigeants de l'ANC pendant leur lutte.

Mais il faut savoir que a n'tait pas suffisant pour gnrer la sympathie que souhaiteriez voir le Peuple sud-africain afficher aujourd'hui.

C'est un fait.

Vous tes devant un miroir.

N'accusez pas le Peuple sud-africain ou "l'Afrique des xnophobes "

Accusez votre analyse inadquate tronque.
WiseMan
La police disperse une marche anti-immigrs en Afrique du Sud :: SOUTH AFRICA United States (Silver Spring)
EPERVIER,

Je t'ecoute donc, complete mon analyse tara. Que fallait-il d'autre???

Comment qualifie-t-on des africains qui pourchassent d'autres africains dans un pays africain, pour des raisons alimentaires dans ton vocabulaire???

Comment expliquer qu'un africain pense qu'il ne peut se rassasier qu'en enlevant du pain de la table de son frere africain qu'il tient pour responsable de sa propre paresse et de son incapacite a prendre soin de lui-meme???

C'est toujours la faute a l'imperialisme et au sionisme mondial n'est-ce pas???
WiseMan
La police disperse une marche anti-immigrs en Afrique du Sud :: SOUTH AFRICA United States (Silver Spring)
Rappellons que de tous ces africains pourchasses par d'autres africains, aucun n'occupe des fonctions administrative ou gouvernementale...

Tous ou presque exercent dans le secteur prive et sont tres souvent proprietaire d'epiceries, de salons de coiffures, de boutiques qu'ils ont crees de toute piece par leur maigres economie et leur seules competences...donc on ne peut pas me dire qu'ils soient en concurrence avec quelque sud africain que ce soit pour un emploi que leur gouvernement aurait cree pour eux...

En plus ils renflouent les caisses de l'etat sud africain avec leurs impots!!!

Que des africains en arrivent a tenir ceux la pour responsables de leur chomage au lieu de demander des comptes au bouffon, fanfaron, incompetent Zuma qui ne pense qu'a courir les femmes...cela pause tout de meme des questions fondamentales sur la sante mentale de ces sud-africains...
WiseMan
La police disperse une marche anti-immigrs en Afrique du Sud :: SOUTH AFRICA United States (Silver Spring)
C'est d'autant plus honteux et flagrant qu'on ne peut meme pas se cacher derriere l'imperialisme francais et le F CFA...

Il s'agit bel et bien d'un etat africain jouissant de TOUS les attributs de sa souverainete y compris le droit de battre monnaie et des dirrigeants choisis librement par le peuple...

LA RESPONSABILITE DE L'HOMME AFRICAIN DANS SON RAPPORT AVEC L'HOMME AFRICAIN EST CLAIREMENT ENGAGEE!!!
WiseMan
La police disperse une marche anti-immigrs en Afrique du Sud :: SOUTH AFRICA United States (Silver Spring)
CHERS ETERNELS GRANDS ENFANTS AFRICAINS, QUI ALLEZ-VOUS ACCUSER CETTE FOIS CI??????
Epervier
La police disperse une marche anti-immigrs en Afrique du Sud :: SOUTH AFRICA Canada (Montreal)
@WISEMAN

Je viens de voir vos messages.

#3
Beaucoup d'amalgames et d'motions.

-que font des des tres humains dans un pays o ils sont les malvenu?

Pourquoi ne sont-ils pas dans leur propre pays?

C'est ici le dbut de l'analyse.

Rpondez ces deux questions l et nous commencerons sortir de l'obscurantisme.

-est-ce encore l faute de l'imprialisme et du sionisme?

OUI!

Epervier
La police disperse une marche anti-immigrs en Afrique du Sud :: SOUTH AFRICA Canada (Montreal)
@WISEMAN

#4
Beaucoup d'affirmations gratuites

#5
Raisonnement approximatif et mauvais.

#6
"Africains" dans votre phrase reprsente qui?

Vous-mme ?
BIYA?

ZUMA?
ou bien les Africains qui sont chasss d'Afrique du Sud ?
WiseMan
La police disperse une marche anti-immigrs en Afrique du Sud :: SOUTH AFRICA United States (Silver Spring)
EPERVIER,

"que font des des tres humains dans un pays o ils sont les malvenu?"

La meme chose que les entreprises sud-africaines telles que MTN, South-African Airways, De Bir ...vient faire chez eux: Chercher de l'argent

Pourquoi ne sont-ils pas dans leur propre pays?

Pour les memes raisons pour lesquelles les entreprises sud-africanes ne sont pas seulement en Afrique du Sud

Ils pourchassent les nigerians, le zimbabweens de chez, eux, j'espere que MTN est pret en retour a rennonnoncer au marche nigerian de 200 millions de consommateurs...

Tu poses vraiment les questions d'une personne incapable de regarder au dela du bout de son nez...

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Rigobert Song, de la survie à l’ambition
Rigobert Song, de la survie  lambition
Facebook
réclame
Ruth KOTTO RACONTE SON VOYAGE DES USA by SOPIEPROD TV
évènement
La police disperse une marche anti-immigrs en Afrique du Sud :: SOUTH AFRICA
actuellement sur le site