CAMEROUN :: Urbanisme : Le quartier Yabassi sous le joug du désordre :: CAMEROON
CAMEROUN :: Urbanisme : Le quartier Yabassi sous le joug du désordre :: CAMEROON

CAMEROUN :: Urbanisme : Le quartier Yabassi sous le joug du désordre :: CAMEROON

CAMEROUN :: Urbanisme : Le quartier Yabassi sous le joug du d?sordre :: CAMEROON
CAMEROUN :: Urbanisme : Le quartier Yabassi sous le joug du d?sordre :: CAMEROON
Ce quartier de l’arrondissement de Douala 1er est bien connu pour la vente des pièces détachées pour véhicules et motos .Nous sommes au lieu-dit quartier Yabassi ce mardi 10 janvier 2017, il est un peu plus de 13h. Ce secteur bien connu pour le type de commerce qui s’y passe, grouille de monde. Malgré le soleil qui brille et chauffe la cité économique, les commerçants sont à la tâche. La remarque frappante ici, c’est l’embouteillage qui sévit en ce lieu.

Il faut braver passants, clients et les commerçants  anarchiquement installés pour mieux circuler. Dès l’entrée de ce secteur en provenance de «Deux églises», l’image est saisissante. Des boutiques qui exposent des roues, de l’huile de frein et de moteur, des pièces de rechange pour les véhicules sont disposées  le long de cette voie. A quelques mètres, une autre activité liée à la réparation des véhicules est pratiquée. Pratiquement sur la chaussée, des hommes à l’aide d’une machine transforment les roues. Au premier regard, la tâche n’est pas facile. Mais ces derniers se tuent à la tâche.

Manuellement et à l’aide d’un couteau bien aiguisé, ils coupent les morceaux de pneus qu’ils aiguisent sur ladite machine et transforment par la suite en petit objet en caoutchouc. On apprend qu’il s’agit des pièces qui servent à la réparation des véhicules. «  On appelle cela « vendage », et moi je paye des pneus pour les fabriquer tout comme tous ceux qui sont installés ici », explique l’un des fabricants de ladite pièce. Passé cet endroit, on longe le couloir et on est au centre de l’activité.

Quelques maisons d’habitation se perdent entre les  boutiques et seuls les vêtements étalés à l’extérieur trahissent leur présence dans ce marché de fortune. Des magasins débordent de pièces. On dirait de la décharge, oh que non. Car on apprendra   que ces pièces coûtent des centaines de mille. Mais les boutiques qui occupent les deux allées de la voie sont anarchiquement installées.  

A cet endroit également, il faut s’imposer pour circuler. Tout passant  est un potentiel client et les commerçants se lancent à la chasse. La question qui passe à tous les coups, «qu’est-ce que vous cherchez ».  Si les principaux clients sont nous dit-on des mécaniciens, certaines personnes amènent directement leur véhicule pour réparation. Conséquence, plusieurs véhicules sont garés de part et d’autre et des mécaniciens sont à l’œuvre. L’ambiance est assez lourde en ce lieu et l’odeur des huiles s’y ajoute. A certains endroits, le goudron a déjà perdu sa couleur d’origine,  et pour cause, la réparation sur le trottoir des véhicules qui laissent échapper  quelquefois les huiles usées.  

Loin de ce désordre devenu légendaire en ce lieu, plusieurs personnes estiment, que cet endroit constitue le lieu de trafic des véhicules et motos volés.  Sur la question,  les vendeurs sont évasifs  sur les origines des pièces vendues. «Nous vendons les pièces d’occasion et d’origine», précise un vendeur qui n’a pas voulu

© La Nouvelle Expression : Lucienne Wouassi

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
8e édition des Jeux de la Francophonie: Des épreuves de haut niveau
8e édition des Jeux de la Francophonie: Des épreuves de haut niveau
Facebook
radios
RTS 90.5 FM CAMEROUN :: Urbanisme : Le quartier Yabassi sous le joug du désordre :: CAMEROON Sky One Radio 100.1 FM CAMEROUN :: Urbanisme : Le quartier Yabassi sous le joug du désordre :: CAMEROON Amplitude FM CAMEROUN :: Urbanisme : Le quartier Yabassi sous le joug du désordre :: CAMEROON Kalak FM CAMEROUN :: Urbanisme : Le quartier Yabassi sous le joug du désordre :: CAMEROON Nkongsamba FM CAMEROUN :: Urbanisme : Le quartier Yabassi sous le joug du désordre :: CAMEROON Cameroonvoice CAMEROUN :: Urbanisme : Le quartier Yabassi sous le joug du désordre :: CAMEROON Fréquence de vie CAMEROUN :: Urbanisme : Le quartier Yabassi sous le joug du désordre :: CAMEROON
réclame
partenaire
CAMEROUN :: Urbanisme : Le quartier Yabassi sous le joug du désordre :: CAMEROON
Patrick MOUKALA NUIT DU CAMER A MADRID INVITE SOPIEPROD
évènement
CAMEROUN :: Urbanisme : Le quartier Yabassi sous le joug du désordre :: CAMEROON
actuellement sur le site
LE JOUR
CAMEROUN :: Urbanisme : Le quartier Yabassi sous le joug du désordre :: CAMEROON
Loading...