CAMEROUN :: Fonds monétaire : Interrogations autour d'un projet de Khadafi :: CAMEROON
CAMEROUN :: Fonds monétaire : Interrogations autour d'un projet de Khadafi :: CAMEROON

CAMEROUN :: Fonds monétaire : Interrogations autour d'un projet de Khadafi :: CAMEROON

CAMEROUN :: Fonds mon?taire : Interrogations autour d'un projet de Khadafi :: CAMEROON
CAMEROUN :: Fonds monétaire : Interrogations autour d'un projet de Khadafi :: CAMEROON
Le président de la République veut relancer ce dossier, trois ans après le Sommet de Malabo, et surtout l’arrêt des activités du Comité Gankou, chargé de conduire la phase pilote, pour faute d’argent. Pour remettre le Fma à flot, il faut 14 000 milliards de Fcfa. Ce qui manque le plus, au regard de la conjoncture économique en Afrique.

En décidant de convoquer ses pairs de la Cemac à Yaoundé en décembre dernier pour plancher sur les contours d’un nouvel ajustement structurel, et un retour au Fmi, Paul Biya s’est peut-être fait piquer par le moustique du panafricanisme. Le Président de la République, dans son allocution adressée aux membres du Corps diplomatique, a annoncé le retour en force du Cameroun dans le paysage géostratégique continental.

Concrètement, Paul Biya voudrait relancer trois grands projets. L’opérationnalisation de la Base logistique continentale (annoncée à Douala) ; la volonté d’accueillir le Centre interrégional de coordination des opérations de sûreté et de sécurité maritime dans le golfe de Guinée, et surtout, la relance des activités du Fonds monétaire africain. Un projet qui n’a pas connu d’avancées depuis l’adoption des statuts du par les pays africains à Malabo, au cours du 23e Sommet de l’Union africaine (juin 2014).

Manque d’argent

Si l’ambition de Paul Biya d’engraisser de nouveau le Fma est à saluer, on s’interroge cependant sur les moyens dont dispose le Président camerounais pour relancer un projet qui est abandonné depuis deux ans. Faut-il le rappeler, lorsque l’idée de lancer le Fma est émise, un groupe de travail composé de six experts est créé. Dirigé par Jean-Marie Gankou, ingénieur statisticien et ancien ministre de l’Economie et des Finances au Cameroun, il est chargé de conduire la phase pilote, et de préparer le démarrage de l’institution. Pendant leur mandat, Jean-Marie Gankou et ses six collègues (Côte d’Ivoire, Mali, Nigéria, Ethiopie, Tunisie), vont notamment élaborer les textes organiques du Fonds monétaire africain.

Sauf que le coût de ce comité pèse lourd. Deux ans seulement après la création du Comité, une correspondance adressée à Philemon Yang (2011) par Jean Ping, Président de L’Ua, pour des raisons financières, demande au Cameroun de reprendre la gestion de charges salariales des experts. Ceci, alors que le Cameroun injecte déjà près de 600 millions de FCfa pour couvrir les infrastructures et d’autres charges de fonctionnement. Deux instructions du Pm à Essimi Menye, puis Alamine Ousmane Mey, ne permettent pas de supporter le fonctionnement de la Commission Gankou, qui finit par plier bagages.

Pour ré-engraisser le Fma, il faut de l’argent, beaucoup d’argent. Plus de 14 000 milliards de FCfa (22,6 milliards de dollars), s’il faut revenir au capital initial décidé en 2009. A l’époque, selon la répartition décidée, l’argent devait être supporté par l’Afrique du Sud (8,05%) de parts, le Nigéria (7,94%), l’Egypte (6,12%), et l’Algérie (4,59%). Sauf qu’entre temps, le pouvoir financier de ces pays s’est effrité, emportant avec elle leurs penchants panafricanistes. En plus, tous ces pays font face à des crises socio-politiques importantes. En Afrique du Sud, Jacob Zuma résiste tant bien que mal à garder son siège, l’Egypte et l’Algérie sortent à peine d’une révolution, et le Nigéria doit jouer entre une dévaluation les attaques de Boko Haram dans le Nord, et l’insécurité dans les puits de pétrole dans le Sud.  

Paul Biya, qui veut engraisser, n’a pas d’argent pour acheter l’engrais. Son pays, qui parle déjà d’ajustement, a passé l’année 2016 à emprunter auprès d’institutions internationales (Exim Bank Chine, Deutsche Bank, Emprunts obligataires, etc.). De quoi s’interroger sérieusement sur la pertinence de l’annonce présidentielle.

© La Nouvelle Expression : Frégist Bertrand Tchouta

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

excamerounais
Quand on n'a pas d'argent, on doit avoir des idées. Et les idées, il en faut aux africains. Je ne doute d'ailleurs pas qu'ils en manquent. Vouloir mettre l'argent partout et avant toute entreprise est une conception très occidentale des choses. C'est avec des idées qu'on change le monde et non avec de l'argent.

Et aussi, il faut exclure le nom de Paul Biya de tels projets. Lui a vendu et privatiser le Cameroun au plus offrant.
les aéroports, les ports, toutes les sociétés stratégiques: eau, électricité, etc... sont aux mains des multinationales.
gabson
@Excamerounais, en tant qu'ancien camerounais et nouveau francais, vous feriez mieux de vous informer avant de dire n'importe quoi sur le CAMEROUN! Car mon pays est un des rares au monde qui hésite 1000 fois avant de s'engager sur un contrat!

Au Point oü la Mafia internationale a trouvé que le CAMEROUN n'était pas assez attractif, alors que pour eux, la CIV serait trés attractive, meme si les rebelles-militaires peuvent tirer á l'arme lourde á tout Moment!!!

Vous auriez donc du mal á nous citer les sociétés qui appartiennent vraiment ux multinationales!

Par contre, le fcfa est un vrai scandale que le FMA peut résoudre!
LeChakal



hummmmmm...... please tonton Gabson, peux tu nous parler des accords APE ???
gabson
@Lechakal, les APE sont les derniers soubresauts de l'Europe en panique! La misére et la crise économique qui frappent l'Europe sont sans nom!

A défaut d'imposer une nouvelle dévaluation du fcfa qui aurait pu re-bouster comme toujours leur économie, ils espéraient nous rouler Avec!

Sauf que les temps ont changé et la masse autrefois silencieuse n'est plus si silencieuse!

Elle n'a rien dit, mais tous savent que l'évocation du mot dévaluation suffisait pour que cette masse surprenne tout le monde et aille démonter brique par brique toutes les ambassades de France en AFRIQUE!!!

Si vous ne le sentez pas, la France le sait trés trés bien!!!

C'est le travail d'AFRIQUE MEDIA!!!
LeChakal
Please, pas de diversion, laisse la devaluation et revenons à nos APE.
Tu as dit :
LeChakal
tu as dit:
WiseMan
ahahahahah

LECHAKAL tu es cruel, ai donc pitie de la pauvre creature...

gabson ne parlera jamais des APE que son createur paul biya a ete premier a signer en bon caniche docile tenu en laisse par ses maitres francais...

Et c'est ce gabson la qui est tres bruyant quand il faut paler du F CFA que son createur a maintenu au Cameroun depuis 35 ans...
gabson
@Lechakal, je m'excuse d'être allé trop vite, e comptais sur votre rapidité!

Commençons donc pas à pas!
Alos, que voulez-vous savoir sur les APE?
gabson
@wiseman, si @Lechakal n'a pas pu aller plus vite, combien de fois l'asticot que vous êtes! Comment feriez-vous pour découvrir le lien intrinsèque entre APE et franc des colonies françaises d'afrique?

Il y a des choses qui sont tellement évidente que lorsque quelqu'un demande qu'on les lui explique, cela laisse pantois!

Exemple: qui ignore qu'en CIV, la prise en otage du "ministre" de la défense par les frci forces rebelles de Côte d'ivoire, n'est qu'un rappel de sorot à son compère qui voulait le doubler et empêcher qu'il s'installe encore illégalement comme "PAN"!
essengue
@ chakal @ wiseman
le rdpciste bavard ne sait pas par où commencer
d'un côté il milite pour le combat par rapport au fcfa et de l'autre, il veut applaudir les APE
toutes les décisions que biya prend, il cherche à défendre sans avoir fait une analyse de personne digne...qu'on le traite de malhonnête ou pas il reste égale à lui-même
quand je le lis, j'ai l’impression d'être en train de traiter avec un homme de nature bavard, têtu et qui ment comme il respire
la question est celle-ci:
peut-on combattre le cfa et être ami des français? ou alors signer les APE dans le but de nuire les français?
que gabson nous explique ce que veut dire:meilleur élève de la france

ah, j'oublie qu'il a fait son choix politique... il a le droit de mentir et même se moquer des autres...minalmi
gabson
@Essengue,
1- souvenez-vous toujours que des lecteurs honnêtes et sérieux visitent ce site!
2- à quel niveau et par quelle phrase ai-je applaudi les APE? Qu'est-ce qui vous est si difficile à saisir les tournures de langue??? Si vous êtes bête et malhonnête, vous n'avez qu'à demander je vous expliquerais!
3- si vous n'êtes pas un ténébreux menteur, pourriez-vous citer la décision prise par BIYA que 'aurais défendue???
4- meilleur élève de la france peut tout aussi signifier tromper la france dans son propre jeu!
5- qu'appelez-vous "être ami de la france"? Le monde évolue sous vos pieds et vous ne remarquez rien? Si BIYA est encore tant l'ami de la france, pourquoi la france veut-il s'en débarrasser? Le CAMEROUN a lancé combien de projets depuis 2010, combien gère la france???

Votre naïveté est exécrable!

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Stade renard triomphe à domicile 1-0
Stade renard triomphe à domicile 1-0
Facebook
radios
RTS 90.5 FM CAMEROUN :: Fonds monétaire : Interrogations autour d'un projet de Khadafi :: CAMEROON Sky One Radio 100.1 FM CAMEROUN :: Fonds monétaire : Interrogations autour d'un projet de Khadafi :: CAMEROON Amplitude FM CAMEROUN :: Fonds monétaire : Interrogations autour d'un projet de Khadafi :: CAMEROON Kalak FM CAMEROUN :: Fonds monétaire : Interrogations autour d'un projet de Khadafi :: CAMEROON Nkongsamba FM CAMEROUN :: Fonds monétaire : Interrogations autour d'un projet de Khadafi :: CAMEROON Cameroonvoice CAMEROUN :: Fonds monétaire : Interrogations autour d'un projet de Khadafi :: CAMEROON Fréquence de vie CAMEROUN :: Fonds monétaire : Interrogations autour d'un projet de Khadafi :: CAMEROON
réclame
partenaire
CAMEROUN :: Fonds monétaire : Interrogations autour d'un projet de Khadafi :: CAMEROON
UN BOUT DU CAMER: DOUBLE NATIONALITE: MYTHE ET REALITE
évènement
CAMEROUN :: Fonds monétaire : Interrogations autour d'un projet de Khadafi :: CAMEROON
actuellement sur le site
HARMATTAN
CAMEROUN :: Fonds monétaire : Interrogations autour d'un projet de Khadafi :: CAMEROON
Loading...