ZIMBABWE :: Mugabe a achet une bague dune valeur de 1,3 million de dollars pour sa femme

ZIMBABWE :: Mugabe a achet une bague dune valeur de 1,3 million de dollars pour sa femme

ZIMBABWE :: Mugabe a achet? une bague d?une valeur de 1,3 million de dollars pour sa femme
ZIMBABWE :: Mugabe a achet? une bague d?une valeur de 1,3 million de dollars pour sa femme
Alors que des millions de Zimbabwéens sont dans la misère, le Président du pays, Robert Mugabe, aurait acheté une bague à diamant d’une valeur de 1,3 million de dollars (1,2 million d’euros) à l’occasion de l’anniversaire de son mariage avec Grace Mugabe.

Selon The Independent, la transaction aurait du rester secrète, mais elle aurait mal tourné.  En effet, le garde du corps de Grace Mugabe et l’un de ses fils, sont accusés d’avoir terrorisé un homme d’affaire de la capital au cours d’une altercation complexe liée à l’achat de cette bague.

L’histoire commence en Avril 2015. La Première Dame a expliqué à un homme d’affaires du pays que son mari, le Président Robert Mugabe, souhaite acheter une bague à l’occasion de l’anniversaire de mariage du couple.

L’homme d’affaires raconte qu’il est allé acheter la bague pour Grace Mugabe, et que cette dernière ne pouvait pas payer car elle se trouvait à Singapour. Elle lui aurait indiqué qu’elle le paierait une fois de retour à Harare, la capitale du Zimbabwe. Le businessman affirme que Grace lui aurait transféré 1,3 million de dollars via la banque Zimbabwéenne CBZ près d’un an plus tard, en Mai 2016. Toutefois, en arrivant à Dubaï pour prendre possession de la bague, Grace Mugabe aurait changé d’avis et aurait demandé à être remboursée. Ne pouvant repayer la somme entière sur le champs, l?homme d?affaires lui aurait proposé d’être repayée en plusieurs fois, ce que Grace aurait refusé.

Elle a alors demandé à son garde du corps et à l’un de ses fils, de commencer une campagne d’intimidation à l’encontre de l?homme d?affaires. Pendant que ce dernier voyageait en Belgique à l’occasion des funérailles de son père, les hommes ont pris possession des propriétés de l?homme d?affaires.

L’affaire, qui fait la une des journaux aux Zimbabwe, est désormais entre les mains de la justice.

© Source : Afrizap

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@