Cameroun,Tortures Policières sur les étudiants à Buéa: Le communiqué de Presse du MRC. :: CAMEROON
Cameroun,Tortures Policières sur les étudiants à Buéa: Le communiqué de Presse du MRC. :: CAMEROON

Cameroun,Tortures Policières sur les étudiants à Buéa: Le communiqué de Presse du MRC. :: CAMEROON

Cameroun,Tortures Polici?res sur les ?tudiants ? Bu?a: Le communiqu? de Presse du MRC. :: CAMEROON
Cameroun,Tortures Policières sur les étudiants à Buéa: Le communiqué de Presse du MRC. :: CAMEROON
Mes chers compatriotes. Après m’être exprimé le 23 novembre dernier sur les évènements qui ont secoué la Région du Nord-Ouest, et notamment de Bamenda, c’est une fois de plus avec beaucoup de peine que je m’adresse à vous, au sujet de la répression policière sauvage de la manifestation estudiantine du 28 novembre 2016, sur le campus de l’université de Buea, chef-lieu de la Région du Sud-Ouest.

La liberté d’expression est un principe constitutionnel dans notre pays. Par conséquent, les étudiants ont parfaitement le droit d’exprimer, pacifiquement, leur opinion sur tous les sujets relatifs à leurs études.

Les étudiants revendiquaient entre autre le versement de la prime d’excellence accordée par le Chef de l’État,  pour laquelle les responsables compétents ne leur avaient manifestement pas donné les bonnes explications; l’arrêt de l’extorsion de la somme de dix mille Francs CFA décidée par le Vice Chancellor et exprimaient leur solidarité avec leurs enseignants en grève.

Le lundi 28 novembre 2016, à la demande du Vice Chancellor, les autorités ont lancé les forces de sécurité à l’assaut du campus et des résidences privées des étudiants. Ces forces ont infligé de la  torture, des traitements cruels, inhumains et dégradants à des étudiants. Les images de ces traitements intolérables ont fait le tour du monde. Au final, après le spectacle déshonorant de la torture pratiquée en mondovision, leurs deux principales revendications ont été jugées fondées. Maintenant qu’ils ont été humiliés, plus qu’avant, ils se sentent probablement plus solidaires de leurs enseignants.

La gestion violente des revendications de quelque nature que ce soit dans notre pays est dans les pratiques du régime qui nous gouverne. Celui-ci est rétif à toute critique, considère que dialoguer est un signe de faiblesse et privilégie, en toute circonstance, la violence et la terreur d’État. Ce mode de gestion politique est archaïque et incompatible avec le discours officiel du pouvoir sur la démocratie.

La violence inouïe infligée par des forces de sécurité à des étudiants interroge sur la qualité de la formation donnée à tous ceux qui sont en charge du maintien de l’ordre dans notre pays, et la place qui est accordée dans leur formation à la compétence morale, et plus généralement, au respect des droits de l’homme. La systématisation de tels actes doit préoccuper le Gouvernement au plus haut niveau.

Les images de ces actes ont choqué. Elles montrent des éléments des forces de sécurité étalant leur bravoure sur de jeunes étudiantes et de jeunes étudiants désarmés et tétanisés par la peur. Même dans les situations de guerre, ces scènes d’humiliation et de torture, qui passent en boucle sur les réseaux sociaux, donneraient lieu à des poursuites judiciaires.

Le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun, condamne fermement les actes d’humiliation et de tortures infligés aux étudiants, alors même que, sur les bandes sonores, on peut entendre ceux-ci crier : "No violence !" à l’entrée des forces de sécurité sur leur campus.

Aussi, afin que tous les responsables et auteurs de ces grossières violations des droits de l’homme répondent de leurs forfaits, le Gouvernement doit immédiatement ordonner l’ouverture d’une enquête, rechercher et sanctionner les coupables. Le Vice-Chancellor de l’Université de Buea doit démissionner ou être démis de ses fonctions au plus vite. Tous les étudiants encore retenus doivent être immédiatement libérés et le Gouvernement doit donner des explications aux Camerounais sur cette dérive policière. 

Le MRC, qui reste convaincu que le dialogue est la solution politique la plus appropriée pour un Gouvernement responsable, se tient aux côtés de la communauté estudiantine, des étudiants de l’Université de Buea, et plus particulièrement aux côtés des victimes de ces traitements inhumains, cruels et dégradants. Il les exhorte à saisir les tribunaux afin que leurs bourreaux et leurs donneurs d’ordre soient punis.
 
Le Président National du MRC,
Maurice KAMTO.
 http://www.mrcparty.org

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

gabson
@maurice kamto, cette petite politique ne vous honore pas!!! Vous êtes PROFESSEUR des Universités et êtes par conséquent supposé prendre du recul propre à ceux qui ont du bon sens!!!
1- avez-vous obtenu et lu les "revendications" des "étudiants"?
2- êtes-vous sûr que les "manifestants pacifiques" étaient tous étudiants?
3- avez-vous vérifié si ces manifestations étaient pacifiques?
4- comment comprendre qu'un haut fonctionnaire de l'Etat comme vous ne prenne aucun courage de condamner toute forme de manifestation violente, et notamment cette manifestation de l'Université de Buéa durant laquelle, despierres ont été lancées aux forces de l'ordre; des vitres de véhicules brisées, des roues brûlées sur la chaussée au campus, des pilleurs et vandals introduits dans les rangs en plein campus... Et vous ne condamnez pas ça!!!

Seriez-vous incapable de dire aux étudiants que s'ils veulent manifester, qu'ils le fassent en ordre, en encadrant leurs manifestants et évitant toute
Bastons
Bifaka,

"J'espere que des aujourd'hui tu vas tres bien comprendre le dicton qui dit TOUT CE QUI BRILLE N'EST PAS OR! .

ahahahahahahhahahahahahaha tu connais ce qu'on appelle LARMES DE CROCRODILES"

Tout est dit dans ces quelques lignes.

Tout ce que tu dis n'est que pure affabulation. Il n'ya plus rien à ajouter. Tu n'as pas et tu n'auras plus jamais de crédibilité sur ce site. Tu essayes de justifier quoi ?

Tu n'es qu'un menteur et tu l'as dit, toi-même. Tu es cuit et il ne te reste plus qu'à utiliser encore du faux. On comprend mieux pourquoi il ya tant de faux au Cameroun. Tu encourage le faux, car tu es faux. Tout ce qui te côtoie est faux. Une vrai bande de faux. GAME OVER - YOU ARE BUSTED. Tous ce que vous dites ici (ekobo55, Gabson et Bifaka) est mensonge.
WiseMan
Maurice KAMTO,

Bonne sortie, mais vous devriez aller plus loin que ca:

1) Aider ces jeune a constituer un dossier en beton arme pour porter plainte non seulement au Cameroun mais partout a l'international ou le Cameroun est signataire de traite en relation avec le respect des droits humains, notament l'ONU

2) Vous devez pousser a d'autres marches solidaires dans la partie francophone du pays car nos freres anglophones n'ont pas hesite a nous amboiter le pas en fev 2008. Ne pas le faire decredibilisera tout discour d'unoite nationale que vous leur tiendrez dans le futur...
ekobo55
Le MRC et KAMTO ont ils eu une once de compassion pour la famille de la policière lachement assassinée par les manifestants à Bamenda???
Pas un mot,
Rien,
Nada,
De toute façon comment le pourrait il,dès lors que KAMTO considère,que ce soit des enseignants,avocats ou étudiants,tous font des manifestations pacifiques et que c'est la police républicaine qui est fautive.
Le MRC et son président viennent de confirmer,comme le SDF qu'il n'est pas un parti de gouvernement,soucieux de faire respecter les institutions républicaines.
Et,l'une des plus importantes est la police et l'armée.
En ces temps troubles,une personne qui aspire à diriger la REPUBLIQUE ne peut se permettre de cautionner des actes qui ont pour seul but: bafouer 'autorité de l'etat et partant instaurer le chaos dans notre pays.
ekobo55
La REPUBLIQUE doit se montrer intraitable à l'encontre de tout individu qui porte atteinte de près ou de loin à son intégrité.
Ce qui se passe à Buea n'a rien à voir avec la liberté d'expression dont la république s'efforce à faire respecter.A Buea se sont d'apprentis déstabilisateurs qui essaient de tester la détermination des républicains.
Ils faut qu'ils se rendent à l'evidence,ils n'ont aucune chance.
La REPUBLIQUE sortira toujours vainqueure.

tero21
Gabnson et et baston vous avez déjà reçu le droit de votre réaction ? C'est de cette façon que vous gagnez votre Pain quotidien? Je pose juste la question. Où vous êtes d'une autre nationalités? I will really appreciate you answer me.thank
makita
@GABSON
Depuis des années que je suis en exile ,je dis toujours que lorsqu'il y aura les armes vous du RDPC vous n aurez que vos yeux pour cry car vous (le BIR) êtes tres faible ,il n y a qu'a voir comment les jeunes de 17 ans de boko haram vous ça dur chez les maguida làbas.

Question: pourquoi aucune chaine de TV privée n'a jamais montrer ce qui se passe au Kamerun anglophone? au journal toutes en parle sans aucune images,n'ont elle pas aussi les images?ahahah dis moi une seule TV qui a eu le courage de de montrer le images de violences physiques et sexuelles sur des jeunes filles



gabson
@Makita, si le mot Exile vous donne droit á un visa, allez-y á fond!

Mais j'ignore qui vous a "exilé" et parce que vous avez fait quoi á qui? J'en connais qui insultent BIYA et vivent au CAMEROUN, les Hilaire Kamga, Kah Walla, Lamto, Garga, Frau Ndi, Fouda, Tomne, sans compter tous les journalistes! ils insultent au quotidien et sont au CAMEROUN!

Vous, qu'avez-vous fait au Point de représenter un si Grand danger qu'ils vous ont exilé???

Quant aux armes que vous n'avez pas encore, vous me faites rire!

Si le BIR n'est rien, que faites-vous donc en Exile?

Vous etes dans une contradiction terrible!

C'est comme ceux qui disent que BIYA est fainéant, mais ils font cette gueule... exilés!!!
gabson
@Tero21,
1- c'est vous qui cherchez peut-etre á gagner votre pain quotidien, le mien je le gagne en toute honnéteté!!!
2- je suis un CAMEROUNAIS fier et sür!
3- Dans ma réaction, je critique la petite politique de Kamto! Vous pouvez me dire si ce que je dis est faux! Je note que Kamto ne condamne pas la violece faite par les "étudiants" contre les policiers et les gendarmes!
makita
@Gabson
tu n es pas obligé de repondre a ma question mais repond quand même par politesse petit frere
Bastons
"C'est formidable de voir quelqu'un qui pleurait ici et menaçait de faire appel à son avocat chercher par tous les moyens possibles de se faire remarquer."

Bifaka

"J'espere que des aujourd'hui tu vas tres bien comprendre le dicton qui dit TOUT CE QUI BRILLE N'EST PAS OR!

ahahahahahahhahahahahahaha tu connais ce qu'on appelle LARMES DE CROCRODILES?"

Tout est dit dans ces quelques lignes.

Tout ce tu dis est faux. Tout ce que tu dis n'est que pure affabulation. Il n'ya plus rien à ajouter. Tu n'as pas et tu n'auras plus jamais de crédibilité sur ce site. Tu essayes de justifier quoi ?

Tu n'es qu'un menteur et tu l'as dit, toi-même. Tu es cuit et il ne te reste plus qu'à utiliser encore du faux. On comprend mieux pourquoi il ya tant de faux au Cameroun. Tu encourage le faux, car tu es faux. Tout ce qui te côtoie est faux.GAME OVER - YOU ARE BUSTED comme ton frère Gabson.
bifaka_bilolo
BREAKING NEWS
Wiseman, Larryking et Bastons ont décidés de quitter le bavardage Inutile, la lâcheté, la peur, la couardise et aussi de quitter le cadre DOUILLET et IDYLLIQUE de leurs maisons PRINCIÈRES occidentales et ce sont décidés à passer à l’action et à aller dégager ce régime moribond de Yaoundé.

Ahahahahahahaha le jour où cela se réalisera chaque intervenant sera capable de boire de l’eau avec la FOURCHETTE.
bifaka_bilolo
CE QUE JE N’ARRIVE PAS A COMPRENDRE SUR LA COHÉRENCE CHEZ LES POLITICIENS.
Dans ce texte de Décembre 01, 2016 Maurice Kamto dit et j’approuve : « La liberté d’expression est un principe constitutionnel dans notre pays. Par conséquent, les étudiants ont parfaitement le droit d’exprimer, pacifiquement, leur opinion sur tous les sujets relatifs à leurs études.»
Du 23 février 2008 au 29 février 2008, j’ai vainement cherché une déclaration allant dans ce sens de monsieur Maurice Kamto (je prie toute personne qui en trouverait une de me la faire partager) qui occupait alors l’illustre poste de ministre délégué auprès du ministre de la Justice et qu’il pouvait combattre la bête/régime de l’intérieur (2004-2011).
Wiseman curieusement ne nous parle plus des morts de 2008 mais de manière incohérente saute sur 2016. Pour être cohérent il faut que monsieur Kamto nous explique pourquoi la LIBERTÉ EXPRESSION est pour lui un principe constitutionnel en 2016 mais ne l’était pas en 2016 ?
bifaka_bilolo
VENTRE AFFAME N’A POINT D'OREILLES dit le dicton mais du 23 février 2008 au 29 février 2008 je n’ai pas entendu Kamto dire : «La liberté d’expression est un principe constitutionnel dans notre pays. Par conséquent, les AFFAMÉES ont parfaitement le droit d’exprimer, pacifiquement, leur opinion sur tous les sujets relatifs à leurs études »
bifaka_bilolo
correction : "sujets relatifs à leur FAMINE"

Quand je dis souvent ici que certains prétendent lutter mais ils ont déjà oubliés nos frères morts en 2008.

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Inter Poules 2016: Avion du NKam demarre bien
Inter Poules 2016: Avion du NKam demarre bien
TRANSFERTS INSTANTANéS VERS LE CAMEROUN

 

Facebook
radios
RTS 90.5 FM Cameroun,Tortures Policières sur les étudiants à Buéa: Le communiqué de Presse du MRC. :: CAMEROON Sky One Radio 100.1 FM Cameroun,Tortures Policières sur les étudiants à Buéa: Le communiqué de Presse du MRC. :: CAMEROON Amplitude FM Cameroun,Tortures Policières sur les étudiants à Buéa: Le communiqué de Presse du MRC. :: CAMEROON Kalak FM Cameroun,Tortures Policières sur les étudiants à Buéa: Le communiqué de Presse du MRC. :: CAMEROON Nkongsamba FM Cameroun,Tortures Policières sur les étudiants à Buéa: Le communiqué de Presse du MRC. :: CAMEROON Cameroonvoice Cameroun,Tortures Policières sur les étudiants à Buéa: Le communiqué de Presse du MRC. :: CAMEROON Fréquence de vie Cameroun,Tortures Policières sur les étudiants à Buéa: Le communiqué de Presse du MRC. :: CAMEROON
réclame
partenaire
Cameroun,Tortures Policières sur les étudiants à Buéa: Le communiqué de Presse du MRC. :: CAMEROON
    
Guy MAMBO décrypte le concert d'Etienne MBAPPE & THE PROPHETS AU DIVAN DU MONDE
évènement
Cameroun,Tortures Policières sur les étudiants à Buéa: Le communiqué de Presse du MRC. :: CAMEROON
actuellement sur le site
SANS DéTOUR
Cameroun,Tortures Policières sur les étudiants à Buéa: Le communiqué de Presse du MRC. :: CAMEROON