CAMEROUN :: Bamenda : Des populations assiègent la PJ :: CAMEROON
CAMEROUN :: Bamenda : Des populations assiègent la PJ :: CAMEROON

CAMEROUN :: Bamenda : Des populations assiègent la PJ :: CAMEROON

CAMEROUN :: Bamenda : Des populations assi?gent la PJ :: CAMEROON
CAMEROUN :: Bamenda : Des populations assiègent la PJ :: CAMEROON
Elles y ont exigé et obtenu la libération d’un présumé fauteur de troubles, interpellé plus tôt par des policiers.

Le climat social a été une fois de plus perturbé à Bamenda, hier mercredi 30 novembre 2016, où des policiers ont eu maille à partir avec des manifestants, notamment des conducteurs de moto. Selon des témoignages concordants, ces derniers ont débarqué à la Division régionale de la police judiciaire (Drpj) du Nord-Ouest à Bamenda pour obtenir la mise en liberté de Benjamin Nji, l’un des présumés organisateurs des manifestations enregistrées la semaine dernière dans le chef-lieu du département de la Mezam.

Une foule nombreuse qui a pris d’assaut les locaux de la Drpj, situés au quartier Old Town à Bamenda, peu après l’interpellation de Benjamin Nji, intervenue avant 12h. «Des policiers l’ont arrêté à l’entrée du marché central à Bamenda», reconnaît une source. Le compagnon de Mancho  Bbc, autre acteur recherché des grèves ayant secoué Bamenda, est conduit dans les locaux de la Prpj. La nouvelle se répand jusqu’aux conducteurs de moto qui ne s’abstiennent pas. Les plus belliqueux foncent vers la Drpj en alertant les autres.

Le nombre de manifestants s’agrandit. Au point où dans la foule compacte, certains envisagent de s’attaquer à cette unité de la police nationale. Dans l’intervalle, le gouverneur de la région du Nord-Ouest, Adolphe Lele Lafrique, est au courant du mauvais vent qui souffle à nouveau sur cette ville. Ce qui l’oblige à y effectuer une descente, en compagnie de son état-major. Dans son message, le gouverneur exhorte les conducteurs de moto à prendre des mesures pour «maintenir la paix», tout en souhaitant qu’ils soient vigilants par rapport à ceux qui sont animés par le désordre.

Tout comme le Chairman du social Democratic Front (sdf), John Fru Ndi, arrivé également à cet endroit, a demandé aux manifestants de se calmer. En plus, m. Fru Ndi a condamné l’attitude des forces du maintien de l’ordre qui sillonnent Bamenda, armées jusqu’aux dents. Les négociations entreprises aboutissent à la libération de Benjamin Nji, ce commerçant de profession qui aurait contribué, pensent des policiers, à haranguer des foules, il y a quelques jours à Bamenda.

La police a donc évité des débordements, en laissant en liberté un homme dont les facultés mentales font l’objet d’un questionnement dans plusieurs milieux. Au moment où nous allions sous presse hier soir, Bamenda était redevenue une ville calme. Puisqu’après 16h30, la fluidité de la circulation reprenait progressivement sur des  tronçons routiers encombrés.

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

makita
@
Voilà j'ai parié gagnant que ce jeune homme en jaune dans le cercueil qu'on a regardé sur les images allait être suivi et arrêté ,vraiment
paul biya a les même méthode depuis lors.....
Question à @Gambosan,pourquoi la police n a pas tiré sur la foule devant la PJ?
Bastons
Bifaka,

"J'espere que des aujourd'hui tu vas tres bien comprendre le dicton qui dit TOUT CE QUI BRILLE N'EST PAS OR! .

ahahahahahahhahahahahahaha tu connais ce qu'on appelle LARMES DE CROCRODILES"

Tout est dit dans ces quelques lignes.

Tout ce que tu dis n'est que pure affabulation. Il n'ya plus rien à ajouter. Tu n'as pas et tu n'auras plus jamais de crédibilité sur ce site. Tu essayes de justifier quoi ?

Tu n'es qu'un menteur et tu l'as dit, toi-même. Tu es cuit et il ne te reste plus qu'à utiliser encore du faux. On comprend mieux pourquoi il ya tant de faux au Cameroun. Tu encourage le faux, car tu es faux. Tout ce qui te côtoie est faux. Une vrai bande de faux. GAME OVER - YOU ARE BUSTED. Tous ce que vous dites ici (ekobo55, Gabson et Bifaka) est mensonge.
patriote
" ce commerçant de profession qui aurait contribué, pensent les policiers à haranguer les foules"

"u n homme dont les facultés mentales font objet d'un questionnement dans certains milieux"

Est-ce à dire qu'un fou a réussi à se muer en leader pour des milliers de Camerounais?
Ceci serait en tout point bien révélateur de l'état du Cameroun d'aujourd'hui..

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Inter Poules 2016: Comprendre le règlement
Inter Poules 2016: Comprendre le règlement
TRANSFERTS INSTANTANéS VERS LE CAMEROUN

 

Facebook
radios
RTS 90.5 FM CAMEROUN :: Bamenda : Des populations assiègent la PJ :: CAMEROON Sky One Radio 100.1 FM CAMEROUN :: Bamenda : Des populations assiègent la PJ :: CAMEROON Amplitude FM CAMEROUN :: Bamenda : Des populations assiègent la PJ :: CAMEROON Kalak FM CAMEROUN :: Bamenda : Des populations assiègent la PJ :: CAMEROON Nkongsamba FM CAMEROUN :: Bamenda : Des populations assiègent la PJ :: CAMEROON Cameroonvoice CAMEROUN :: Bamenda : Des populations assiègent la PJ :: CAMEROON Fréquence de vie CAMEROUN :: Bamenda : Des populations assiègent la PJ :: CAMEROON
réclame
partenaire
CAMEROUN :: Bamenda : Des populations assiègent la PJ :: CAMEROON
    
Guy MAMBO décrypte le concert d'Etienne MBAPPE & THE PROPHETS AU DIVAN DU MONDE
évènement
CAMEROUN :: Bamenda : Des populations assiègent la PJ :: CAMEROON
actuellement sur le site
L'éQUATION
CAMEROUN :: Bamenda : Des populations assiègent la PJ :: CAMEROON