Afrique: Les ombres voilées de la Démocratie tant vantée :: AFRICA
Afrique: Les ombres voilées de la Démocratie tant vantée :: AFRICA

Afrique: Les ombres voilées de la Démocratie tant vantée :: AFRICA

Afrique: Les ombres voil?es de la D?mocratie tant vant?e :: AFRICA
Afrique: Les ombres voilées de la Démocratie tant vantée :: AFRICA
Il y a quelque temps, le terme Liberté était l’arme redoutable que tenaient certains donneurs de leçons de ce monde contre des pouvoirs politiques détestés ou insoumis. C’est avec cela, suivi parfois de l’expression « Droits de l’homme » qu’il fallait essayer de briser la colonne vertébrale aux têtus.

De nos jours, c’est celui de Démocratie qui reste à la mode, et les Africains y croient plus que les occidentaux eux-mêmes, ignorant qu’au fond elle a l’air d’un autre Livre Sacré destiné à endormir et détourner les peuples des vraies questions de souveraineté, de dignité, de liberté et de prospérité.

Les grands donneurs de leçons utilisent si souvent cette Démocratie comme jadis les premiers Européens utilisèrent la Bible et la religion pour émasculer et vider les Africains de tout ce qui devait faire leur force, leur fierté et dignité.

Cette démocratie tant vantée comporte de nombreuses zones d?ombre voilées si souvent oubliées qu’il convient de mettre au grand jour. Ces zones d?ombre, on les retrouve en occident comme partout ailleurs. Elle est faite souvent de tricheries, de corruptions, de fausses règles et mensonges inimaginables.

--Souvent dans beaucoup de pays l’on va aux urnes pour légitimer la dictature d’une petite majorité (voire même d’une minorité) sur le reste des populations en parlant de victoire, et prétend qu’il s’agit du gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple. Escroquerie orchestrée.

--Il est des pays tels le Qatar et l’Arabie Saoudite où règnent la barbarie la plus féroce et les violations des droits humains les plus poignantes du monde, et pourtant ils sont les meilleurs amis des « gardiens et exportateurs » de la démocratie. D’ici, il faut voir que ceux qui « exportent » la Démocratie dans le monde n’y croient pas eux-mêmes comme hier ceux de la chrétienté.

--Au Congo Brazzaville sous Pascal Lissouba florissait la démocratie quand en 1997 la rébellion conduite par Sassou Nguesso, financée et soutenue par Elf, vint la décapiter pour ses intérêts et ceux des étrangers. Le monde resta coi.

--Aux Etats-Unis à l’élection de 2016, au vote populaire Hillary Clinton est gagnante, mais par le Collège électoral (une vétusté) la volonté populaire est ignorée et Donald Trump est président. Des cris pour recompte de bulletins (Tallahassee, Wisconsin, Pennsylvanie, etc.) délustrent cette démocratie.

--Ici et là dans les pays occidentaux, les peuples sont à 80% contre les agressions et guerres d’occupations ; leurs positions sont claires, mais leurs

politiciens corrompus piétinent leurs volontés et s’en vont, accompagnés des milieux d’affaires, mettre le feu partout dans le monde.

--Des constitutions sont violées à des fins égoïstes et acceptées par la « communauté internationale » ici, sont violées et sont condamnées et combattues par-là, selon qu’elles favorisent ou menacent les grands intérêts.

--Pour vendre une démocratie de façade aux forceps aux Ivoiriens comme jadis l’on prit les Africains avec la Bible, on divisa le pays en deux avec une rébellion, alla aux urnes sans désarmer les rebelles, refusa le recompte des voix, cassa le palais pour en extirper le président élu, et imposa au peuple un pantin pour les intérêts des groupes financiers et économiques étrangers.

--La démocratie partout, en Europe, en Asie, en Amérique, en Australie et en Afrique, est de plus en plus de la diversion et de la dictature ouatée où les autorités violent et volent en douce les peuples sous tous les aspects. Les gens s’alternent au pouvoir, mais les conditions des citoyens s’aggravent plutôt.

Leur fardeau chaque saison se fait toujours plus pesant et écrasant, tandis qu’une petite poignée de gens laissés au pouvoir s’épanouissent, laissant les Puissants locaux et internationaux piller, frauder, asservir et exploiter toutes les ressources présentes au milieu des traumas, sanglots et torrents de sang.

--Pour de grands intérêts, en Syrie l’on préfère des « animaux » coupeurs de têtes encore appelés rebelles ou djihadistes à un homme qui défend les droits des musulmans, des chrétiens, des athées, etc. Et ce sont les dictatures médiévales du Qatar et d’Arabie Saoudite qui dans leur tâche de sous-traitance les financent et les arment pour la « démocratie » comme en Libye.

--Là où la volonté populaire s’impose et que les Puissants voient leurs intérêts en danger, le chaos va s’installer pour qu’à la faveur de cela ils regagnent leurs positions visées. Voilà la démocratie que d’aucuns embrassent à l’aveuglette.

--A travers corruptions, désinformations, violences multiformes, ruses, tricheries et fausses promesses, les espaces dits démocratiques sont des champs de dictatures voilées. Les dirigeants ici sont des dictateurs doux et habiles, contrairement à ceux qui sont acariâtres et ouvertement brutaux.

--La démocratie actuelle où semble s’enfoncer aveugle l’Afrique est la nouvelle forme de somnifère qu’on administre à ses peuples pour les divertir en les vidant graduellement de leurs droits, de leurs forces, de leurs richesses et de leurs capacités de s’unir devant toute situation comminatoire.

--La plupart des gouvernements ne luttent plus pour leurs peuples. Ils sont des structures représentatives en façade. Les assemblées nationales, Sénats et gouvernements sont rarement au service des peuples. Ils sont des laquais.

Les vrais gouvernements dans le monde de nos jours sont des groupes financiers et empires industriels transnationaux et transcontinentaux qui, tels des vampires, ont les dents plantées dans presque toutes les ressources du monde, et n’entendent plus lâcher de laisse.

Ces puissances économiques et financières –sous les dictatures comme sous les démocraties— dictent aux gouvernements leurs volontés et ces derniers doivent les appliquer contre celles des peuples et leurs intérêts. Les peuples sont vendus et doivent s’unir au champ de la bataille pour la justice sociale.

Ceux qui se laissent soutenir par tel pays et tel groupe exogènes ou endogènes pour revendiquer la Démocratie comme si on avait volé leurs cerveaux et penserait pour eux, ignorent parfois totalement à quels abattoirs on les conduit, jusqu’à ce que des caresses ils voient des jaillissements de sang.

Voilà quelques ombres voilées non exhaustives de la Démocratie tant vantée. Les peuples doivent-ils pourtant lâcher les et réformes démocratiques ? Non. Ce n’est ni une préconisation d’abdication ni celle du découragement. Mais les peuples ne doivent pas se fixer sur cette démocratie dilatoire qu’on leur vend.

Les peuples du monde et surtout d’Afrique doivent mener une lutte intelligente et vigilante en se dotant de nouvelles réformes et institutions juridiques, culturelles, politiques et économiques plus protectrices, plus adéquates aux progrès et pourvoyeuses de la justice sociale.

Ces peuples doivent rester unis, être éduqués et informés sur leurs droits et devoirs pour des luttes qui aident à sortir du joug des prédateurs de toutes sortes. Ils doivent cultiver le vivre-ensemble, travailler dur et produire plus. La Démocratie ne libèrera jamais les peuples ; seuls le bon travail et la justice via des luttes structurées rendront possible la libération.

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Les Lionnes Indomptables seront reçues au Palais de l'Unité ce jeudi
Les Lionnes Indomptables seront reçues au Palais de l'Unité ce jeudi
TRANSFERTS INSTANTANéS VERS LE CAMEROUN

 

Facebook
radios
RTS 90.5 FM Afrique: Les ombres voilées de la Démocratie tant vantée :: AFRICA Sky One Radio 100.1 FM Afrique: Les ombres voilées de la Démocratie tant vantée :: AFRICA Amplitude FM Afrique: Les ombres voilées de la Démocratie tant vantée :: AFRICA Kalak FM Afrique: Les ombres voilées de la Démocratie tant vantée :: AFRICA Nkongsamba FM Afrique: Les ombres voilées de la Démocratie tant vantée :: AFRICA Cameroonvoice Afrique: Les ombres voilées de la Démocratie tant vantée :: AFRICA Fréquence de vie Afrique: Les ombres voilées de la Démocratie tant vantée :: AFRICA
réclame
partenaire
Afrique: Les ombres voilées de la Démocratie tant vantée :: AFRICA
    
Guy MAMBO décrypte le concert d'Etienne MBAPPE & THE PROPHETS AU DIVAN DU MONDE
évènement
Afrique: Les ombres voilées de la Démocratie tant vantée :: AFRICA
actuellement sur le site
CAMEROON TRIBUNE
Afrique: Les ombres voilées de la Démocratie tant vantée :: AFRICA