Le diabète 5éme cause de mortalité au Cameroun :: CAMEROON
Le diabète 5éme cause de mortalité au Cameroun :: CAMEROON

Le diabète 5éme cause de mortalité au Cameroun :: CAMEROON

Le diab?te 5?me cause de mortalit? au Cameroun :: CAMEROON
Le diabète 5éme cause de mortalité au Cameroun :: CAMEROON
Ce chiffre est de l’organisation mondiale de la santé qui affirme dans le rapport mondial sur le diabète publié en avril 2016.

Le monde a célébré ce début de semaine, la journée consacrée à la lutte contre le diabète. Au Cameroun, cette maladie progresse à un rythme infernal. Ils sont nombreux les personnes vivant avec le diabète au Cameroun. Beaucoup le portent dans leur sang, mais l’ignorent. Selon les spécialistes, le diabète se définit comme une concentration excessive du taux du sucre dans le sang. C’est une maladie qui se présente sur deux formes. Le diabète de type 1 encore appelé diabète maigre, et le diabète de type 2. Le premier est la conséquence d’une atteinte des cellules du pancréas qui secrètent de l’insuline.

C’est une maladie qui peut survenir à tout âge. Il provoque un amaigrissement rapide et se manifeste par une soif intense, une envie fréquente d’uriner et une grande fatigue. Le diabète de type 2 quant à lui est silencieux. Il est le plus fréquent et se caractérise par une insulinorésistance de l’organisme. Dans ce type de cas, l’insuline ne parvient plus à réguler la glycémie. Il apparait à partir de 40 ans chez les sujets en surpoids, voire obèses.

Maman Thérèse, rencontré au service diabétologie de l’hôpital central de Yaoundé, nous confie qu'elle le traine dans son sang depuis près de 14 ans aujourd'hui. « J’ai appris que j’étais diabétique à l’âge de 50 ans. Les tests ont révélé un diabète de type 2. Mon taux de glycémie était à environ 1.60. À l’époque, on ne nous expliquait rien. Mon médecin m’a prescrit le traitement et m’a demandé de revenir le voir un mois plus tard. J’ai cru que ça se soignait comme le paludisme, que non.

On m’a annoncé qu'on l’avait pour la vie et qu'elle pouvait engendrer des complications. J’ai dû me mettre au sport et revoir mon hygiène de vie. Je consomme moins sucré et moins salé. Un moment, je ne fabriquais plus d’insuline.

J’ai  alors été obligée de me faire une piqure par jour, depuis mon accident cardiaque, une des complications du diabète » a indiqué maman Thérèse, malade du diabète. Le diabète est une maladie qui présente plusieurs complications. Il touche les petits et les gros vaisseaux sanguins. Les atteintes cardiaques et vasculaires sont deux à trois fois plus fréquentes chez les diabétiques que dans le reste de la population.

Trois autres organes sont particulièrement sensibles à l’atteinte des petits vaisseaux : l’oeil, la rétine et les pieds. Selon les spécialistes, le diabète est la première cause de cécité avant 65 ans. Quant aux pieds, il s’agit là de complications étroitement liées à celles des nerfs et des artères.

Il est admis que 10% des diabétiques courent un risque d’amputation. « Pour prévenir les complications, il faut équilibrer la glycémie et normaliser la pression artérielle et le taux de cholestérol. Cet équilibre se fait par un dosage sanguin de l’hémoglobine glycosylée (Hbalc), tous les trois mois. Le taux d’Hbalc correspond à la moyenne des glycémies durant cette période, ce qui permet de vérifier que le diabète est bien équilibré », nous a expliqué un diabétologue.

Selon le rapport publié sur le diabète par l’organisation mondiale de la santé (0ms), le surpoids représente le plus grand facteur de risque. Il est suivi de l’insuffisance d’activités physiques et de l’obésité. Fort de ce constat, l’Oms appelle les autorités camerounaises à mettre en oeuvre un plan d’action opérationnel pour lutter contre le diabète. Il s’agit entre autres, de la mise en application des critères standards pour faire passer les patients du niveau des soins de santé primaires à un niveau plus élevé ; des normes nationales reposant sur des données probantes pour le diabète ; des politiques pour réduire la sédentarisation , le surpoids et l’obésité.

Ils doivent également renforcer la riposte en veillant à la disponibilité des médicaments, des technologies et des techniques de base dans les formations médicales publiques. Ce sont notamment, l’insuline, le metformine, la transplantation rénale, le traitement substitutif rénal par dialyse, la photocoagulation rétinienne et la mesure du glucose.

© Source : Le Jour : Francky Bissal Zé

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Tunisie 0-1 Cameroun : Voyage triomphal pour les champions d'Afrique
Tunisie 0-1 Cameroun : Voyage triomphal pour les champions d'Afrique
Facebook
radios
RTS 90.5 FM Le diabète 5éme cause de mortalité au Cameroun :: CAMEROON Sky One Radio 100.1 FM Le diabète 5éme cause de mortalité au Cameroun :: CAMEROON Amplitude FM Le diabète 5éme cause de mortalité au Cameroun :: CAMEROON Kalak FM Le diabète 5éme cause de mortalité au Cameroun :: CAMEROON Nkongsamba FM Le diabète 5éme cause de mortalité au Cameroun :: CAMEROON Cameroonvoice Le diabète 5éme cause de mortalité au Cameroun :: CAMEROON Fréquence de vie Le diabète 5éme cause de mortalité au Cameroun :: CAMEROON
réclame
partenaire
Le diabète 5éme cause de mortalité au Cameroun :: CAMEROON
Debangoua TCHATCHOUANG à Berlin
évènement
Le diabète 5éme cause de mortalité au Cameroun :: CAMEROON
actuellement sur le site
CAMEROON TRIBUNE
Le diabète 5éme cause de mortalité au Cameroun :: CAMEROON
Loading...