CAMEROUN :: Lutte contre Boko Haram : Un arsenal saisi :: CAMEROON

CAMEROUN :: Lutte contre Boko Haram : Un arsenal saisi :: CAMEROON

CAMEROUN :: Lutte contre Boko Haram : Un arsenal saisi :: CAMEROON
CAMEROUN :: Lutte contre Boko Haram : Un arsenal saisi :: CAMEROON
Dans le camp du Bataillon d’intervention rapide  (BIR)  à  Maroua, qui est la base de l’Opération Alpha, non loin de l’aéroport international, de multiples armes sont exposées. Elles ont été présentées avant-hier aux journalistes lors d’un voyage de presse. Ces armes, saisies pendant les opérations sur le terrain, renseignent suffisamment sur ce qu’a été la capacité de nuisance des membres de la secte terroriste Boko Haram dans la région de l’Extrême-Nord.

Il s’agit, entre autres, des canons de 105 mm que les terroristes auraient pris à l’armée nigériane en août 2014, des mortiers de différents calibres, des lance-roquettes, des trépieds pour canons, des mitrailleuses légères, des fusils Fall, des kalachnikovs, des munitions, des boîtes de chargeurs, des fusils de fabrication artisanale saisis pendant la destruction de certains centres d’instruction de Boko Haram, des armes factices pour l’entraînement des combattants.

Dans cet arsenal, il y a également du chanvre indien, des batteries pour faire exploser  les  mines,  des groupes électrogènes, des drapeaux et uniformes de Boko Haram, du matériel de sonorisation pour la propagande, des pelles pour creuser afin de  poser des engins explosifs improvisés (mines) sur les routes, des caisses à outils, des marmites, des extincteurs pouvant contenir  des  produits  chimiques explosifs (nitrate d’ammonium), des livres coraniques pour  l’endoctrinement  des adeptes.

Les soldats du BIR  ont, par ailleurs, mis la main sur du matériel roulant, à l’instar des centaines de motos jadis utilisées pour transporter les terroristes qui attaquaient notre territoire, ainsi que des véhicules qui servaient au ravitaillement des membres de Boko Haram en denrées alimentaires.

Au total, concluent à l’unisson  différents responsables militaires, les capacités de nuisance de Boko Haram ont été considérablement réduites. Raison pour laquelle la situation sécuritaire dans cette partie du pays est globalement maîtrisée aujourd’hui, en dépit de quelques incursions au niveau de certaines localités de la frontière avec le Nigeria

© Cameroon Tribune : Rousseau-Jol FOUTE

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Happi arrête les championnats amateurs
Happi arrte les championnats amateurs
Facebook
réclame
Ruth KOTTO RACONTE SON VOYAGE DES USA by SOPIEPROD TV
évènement
CAMEROUN :: Lutte contre Boko Haram : Un arsenal saisi :: CAMEROON
actuellement sur le site