CÔTE D'IVOIRE ::  Interprétation critique de la victoire référendaire du 30 octobre 2016 en Côte d'Ivoire :: COTE D'IVOIRE

CÔTE D'IVOIRE :: Interprétation critique de la victoire référendaire du 30 octobre 2016 en Côte d'Ivoire :: COTE D'IVOIRE

CÔTE D
CÔTE D'IVOIRE :: Interpr?tation critique de la victoire r?f?rendaire du 30 octobre 2016 en C?te d'Ivoire :: COTE D'IVOIRE
L’engagement du Chef du parlement Ivoirien, Guillaume Soro, pour le soutien proactif au projet constitutionnel du Chef de l’Etat, Alassane Ouattara, s’est conclu par une victoire électorale incontestable de leur juste et commune cause pour l’inclusion politique de tous les ivoiriens. Le président Alassane Ouattara grave magistralement et solennellement son nom dans l’Histoire de son pays, à jamais. La troisième république de Côte d’Ivoire, inaugurant résolument l’ère constitutionnelle post-ivoiritaire, est née sous nos yeux. La chance de vivre un tel moment d’histoire est indicible. L’émotion optimiste née de l’événement historique doit-elle pour autant effacer la raison critique qu’il stimule par ailleurs ? Loin s’en faut, si nous voulons penser en hommes d’action et agir en homme de pensée, pour une Côte d’Ivoire africaine toujours plus exemplaire. La joie du progrès historique ne doit jamais occulter la lucidité de la pensée prospective. En effet, depuis le mardi 2 novembre 2016, l’annonce des résultats de la consultation référendaire du 30 octobre 2016 en Côte d’Ivoire est tombée, des lèvres du très remarquable président de la CEI (Commission Electorale Indépendante), l’Ambassadeur Youssouf Bakayoko. Trois chiffres, depuis lors, sont sur toutes les lèvres : 93, 42% de OUI ; 6, 52%  de NON ; 42, 42% de taux de participation. Comment les interpréter sans tomber, ni dans la partisanerie la plus paresseuse, ni dans une impartialité hypocrite, encore moins dans une indifférence insignifiante ? La présente tribune est consacrée à examiner les interprétations concurrentes de ces trois chiffres, avant d’en proposer une que j’estime féconde pour le présent et l’avenir de la Côte d’Ivoire. Aux lecteurs et lectrices de juger si je serais moi-même tombé dans les travers que j’aurais auparavant dénoncés. Tel n’est-il pas le sort de la chronique politique véritable ?  Se risquer à énoncer des vérités éternelles dans un temps essentiellement instable, le temps des choses passagères de ce monde. Faire sien, en quelque sorte, ce bon mot de Blaise Pascal qui veut que « L’homme n’est ni ange, ni bête, mais le malheur veut que qui veut faire l’ange, fait la bête ».

Les arguments du front du refus FPI-LIDER : négationnisme et négativisme radicaux

L’opposition extraparlementaire ivoirienne, nous l’avons assez montré dans la première partie de cette série d’analyses, campe une thèse essentielle : les chiffres du référendum sont faux, l’adhésion populaire au OUI référendaire n’est ni ce que les chiffres officiels nous en disent, ni ce que le pouvoir RHDP en tire comme conclusions pour s’octroyer un satisfecit.  Ce faisant, l?opposition extraparlementaire ivoirienne articule un négationnisme et un négativisme politiques tout aussi radicaux que ses politiques de la chaise vide et de la terre brûlée depuis 2010.  Négationnisme, au sens où la légitimité et la légalité du pouvoir sont toujours des fictions pour nos opposants, qui ne se rendent pas compte qu’ainsi, ce sont eux qui se rendent fictifs, tellement la réalité du pouvoir est avérée.  Négativisme au sens où les opposants ivoiriens actuels s’accrochent à un pessimisme tel qu’on pourrait douter même de leur capacité à sourire le jour de leurs anniversaires ou devant un beau coucher de soleil. Pour eux, tout va mal. Or il n’en est rien en Côte d’Ivoire, où objectivement, nous sommes sortis du pire, c’est-à-dire de la Refondation LMP. C’est donc sans doute eux, les opposants extraparlementaires ivoiriens, qui ne vont pas bien du tout. Comme d’habitude du reste…

Quels sont cependant les arguments de l?opposition extraparlementaire ivoirienne pour contester urbi et orbi les résultats du référendum annoncés par la CEI le 2 novembre et confirmés par la cour constitutionnelle ivoirienne le 5 novembre 2016 ?  Le premier argument consiste à contester la légitimité et la légalité du référendum lui-même, au motif que le président Ouattara n’avait pas à initier une révision constitutionnelle sans une constituante qui associerait toutes les forces vives du peuple de Côte d’Ivoire. Or, très aisé à battre en brèche, cet argument confond les conditions d’exception dans lesquelles le putschiste de 1999, le général Guéi, rédigea la constitution ivoiritaire de 2000, avec les conditions institutionnelles dans lesquelles le président Ouattara, légal et légitime car démocratiquement élu et réélu, a exercé ses prérogatives constitutionnelles en engageant la révision de la loi fondamentale, dans le strict respect de la forme républicaine et de la laïcité de l’Etat.

Un second argument de l’opposition porte sur les conditions d’organisations effectives du scrutin référendaire, dont les bureaux de vote et la commission centrale demeurent sous le contrôle majoritaire des partis du RHDP au pouvoir. Comment ne pas voir, devant cet argument du conflit d’intérêt, que l’opposition extraparlementaire essaie en fait de se prévaloir de ses propres turpitudes, car c’est elle-même qui a refusé de participer au contrôle du scrutin, et c’est encore elle-même qui se plaint de ne pas y avoir participé ? On ne peut s’exclure du jeu démocratique et se plaindre en même temps d’en être exclu. La mauvaise foi de l?opposition extraparlementaire ivoirienne,  ici encore, est incontestable. La contestation des chiffres du scrutin ne pouvait se faire que du dedans des bureaux de vote et de la commission électorale indépendante, où les opposants ivoiriens avaient tout loisir d’assumer leur rôle de contre-pouvoir démocratique.

 Un troisième et dernier argument récurrent aura été de tenter d’invalider le référendum en faisant recours à la violence contre l’institution électorale, de telle sorte que la non-tenue effective du référendum sur le terrain serve de fondement pour sa disqualification juridique. Or, force est de constater que l’opposition extraparlementaire, à quelques localités isolées près, n’aura pas été capable, en raison de sa très faible popularité, d’empêcher le référendum de se tenir. Mieux encore, l’image d’elle-même qu’elle a donnée, en réitérant le paradigme damano-picassien de la destruction des symboles électoraux, enferme résolument l?opposition extraparlementaire ivoirienne dans l’anarcho-barbarie. La violence de l’opposition contre le scrutin s’est retournée en discrédit grave de l’opposition qui a ainsi affiché son vrai visage : haineuse contre la démocratie, méprisant la souveraineté populaire, elle se prépare sans aucun doute à aggraver de ce fait sa marginalité politique.

L’euphorie et le triomphalisme du pouvoir RHDP : la thèse du plébiscite

Devant sa victoire électorale évidente, comment le pouvoir RHDP interprète-t-il la présente approbation référendaire ? Le premier argument dominant les colonnes de la majorité présidentielle menée de main de maître par le président Alassane Ouattara est que le chiffre de 93, 42 % relève du plébiscite du peuple pour la nouvelle constitution. Comment nier que le peuple ivoirien se soit en effet prononcé dans les urnes pour le OUI ? Il faudrait être aveugle ou de mauvaise foi pour nier cette évidence factuelle. Mais, la moindre réflexion nous impose aussi de nous demander ce qu’est bien souvent un plébiscite en politique.  Emprunté au latin. plebiscitum «décret du peuple» opposé à senatus consultum, le mot plébiscite est composé de plebis «plèbe» et scitum «décret». Dans la langue latine, le peuple du plébiscite approuve ou désapprouve, mais ne pense ni l’approbation ni la désapprobation en tant que tels. Il se règle sur le dirigeant qui l’interroge ou désapprouve le dirigeant qui l’interroge. Il s’ensuit donc, en ce qui concerne le texte constitutionnel 2016, que le plébiscite ne l’approuve pas en tant que tel, mais approuve plutôt celui qui le propose.

Il y a là, une nuance de taille. Comment peut-on se contenter du plébiscite si l’objectif de la nouvelle constitution était vraiment de rompre avec l’ivoirité, de stabiliser les pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire et d’introduire de nouveaux droits citoyens, dans la nouvelle mouture ?  Et si les 93, 42% de OUI étaient en fait l’expression de la mobilisation réussie de l’essentiel de l’électorat de la majorité au pouvoir, et non de l’essentiel de l’électorat populaire ?  Il importerait alors de se demander si la pédagogie de la nouvelle constitution ivoirienne doit cesser avec la victoire du 30 octobre 2016.

            Le second argument du pouvoir porte sur le taux de participation acceptable au référendum, quand on le compare au taux moyen de participation dans les consultations référendaires similaires à travers le monde. Soit. 42, 42 %, c’est assez substantiel pour dire que l’élection a mobilisé près de la moitié des électeurs, ce qui est rare pour les référendums. Mais, derechef, comment ignorer le déséquilibre criard de la participation entre les régions Sud et Ouest du pays d’une part et les régions Centre, Est et Nord de l’autre ?  Une lecture objective de la carte électorale de la participation au référendum du 30 octobre oblige l’élite politique au pouvoir à prendre conscience de la persistance de certaines fractures identitaires dans le corps populaire et à travailler plus hardiment à les résorber. L’œuvre de la réconciliation, de longue haleine, doit se poursuivre avec acharnement, sans complaisance ni suffisance.

Enfin, comment ne pas méditer sur les près de 60 % de taux de non participation, sans s’abriter derrière l’argument classique de la moyenne de participation internationale aux référendums ? D’un pays à un autre, la non-participation peut prendre des significations très différentes. Il faut donc sérieusement se demander ce que cache la non-participation du 30 octobre : une pléthore de raisons apparaîtra, mais je voudrais en souligner une que le pouvoir a malheureusement tendance à oublier, à savoir la crise de confiance ouverte entre l’élite des partis du RHDP ( RDR, PDCI, UDPCI, MFA) et leur base populaire. La très faible mobilisation populaire au meeting référendaire du 22 octobre 2016 au stade Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan devrait, à ce titre, sonner comme un avertissement sans frais à la majorité au pouvoir. A-t-on bien compris pourquoi les milliers de militants et sympathisants du RHDP n’ont pas afflué à l’invitation expresse et fort médiatisée des présidents Bédié et Ouattara ? Les bases du RHDP se plaignent depuis des années de ne pas entièrement bénéficier des réformes macréoéconomiques pourtant fort réussies du pouvoir. Les bases du RHDP se plaignent de ne pas être pleinement engagées dans le renouvellement de leurs représentants. Les jeunes du RHDP, tous partis confondus, demandent à entrer plus pleinement dans le jeu politique de la majorité et la construction du destin national. La lente construction du parti houphouétiste unifié, qui peine à montrer sa réalité dans la préparation des législatives du 18 décembre prochain, vient ajouter à l’incertitude des lendemains de la majorité au pouvoir. Ne sont-ce pas ces lacunes qui expliquent l’échec du meeting du 22 octobre et une partie des 60% de non-participation ? Le dire ici, ce n’est surtout pas vouloir amenuiser ou ternir le goût de la victoire, mais requérir la plus grande lucidité de l’élite au pouvoir en vue de faire mieux face aux échéances futures et aux mutations sociales très rapides et quasi-invisibles en cours en Afrique noire.

Regard lucide sur l’avenir de la troisième république émergente

Les trois chiffres du référendum du 30 octobre 2016 nous imposent dès lors mesure, modestie et circonspection. Nous devons les examiner patiemment, dans toutes leurs nuances, et poursuivre la pédagogie de la constitution pour le peuple, afin de passer du plébiscite à l’adhésion objective des citoyens. Du suivisme politicien à la responsabilité citoyenne.

De tout ce qui précède, il ressort en réalité que l’avenir de la troisième république dépend d’un regard lucide sur la mise en œuvre de ce nouveau progrès constitutionnel de la Côte d’Ivoire. Etre lucide, c’est refuser autant le négationnisme et le négativisme de l’opposition qu’un certain triomphalisme euphorisant du pouvoir. L’attitude de l?opposition extraparlementaire ivoirienne mène tout droit à l’anarchie, à la guerre civile et à la régression collective. L’attitude triomphaliste et euphorique d’une frange de la majorité au pouvoir, quant à elle, risque à terme de le couper des réalités sociales, économiques et culturelles qui lui résistent : la lutte contre le chômage des jeunes, la lutte contre la vie chère, l’intégration accélérée des femmes et des jeunes dans la dynamique institutionnelle politique, la consolidation de la majorité gouvernante par l’unification réelle de ses forces politiques, voilà autant de défis à relever à très court terme pour que la nouvelle constitution porte les fruits qu’elle promet.

Et dès lors, la Côte d’Ivoire nouvelle, post-ivoiritaire, ne peut se permettre aucune erreur de plus sur ces chantiers de l’urgence : la loi fondamentale nouvelle vivra d’autant mieux que les jeunes générations prendront résolument leur destin en main. Elle vivra si l’alternance générationnelle tant annoncée par les dirigeants houphouétistes se réalise en symbiose avec les bases populaires du pays et en cohérence avec l’histoire et les figures émancipatoires de ces vingt dernières années. La nouvelle constitution donnera à la Côte d’Ivoire toute la prospérité et la stabilité qu’elle mérite si la sagesse préside réellement aux équilibres internes des pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire, de telle façon que les principes d’inclusion, de justice, de reconnaissance et de loyauté, si chers à l’harmonie de la nation, soient scrupuleusement veillés et appliqués. Nouvelle norme des normes, la nouvelle constitution ivoirienne brillera de tout son éclat au firmament des chefs d’œuvre du génie humain si nul ne l’abaisse à court ou long terme, à cette politique politicienne sombre, sordide et basse qui, aux lendemains de la constitution de 2000, a coûté près de 40 mille vies à la Côte d’Ivoire. L’heure est donc, résolument à l’érection d’une éthique de la responsabilité dans la mise en œuvre rigoureuse et visionnaire de la nouvelle constitution ivoirienne, à laquelle je voudrais, de toutes les fibres de mon être, souhaiter longue et heureuse vie dans les siècles des siècles !

© Correspondance : Franklin Nyamsi, Professeur Agrégé De Philosophie, Paris, France


REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

gabson
@franklin nyamsi,
1- la VÉRITÉ a une puissance qu'aucun fleuve de mots mal placés ne peut dé-laver! Ainsi, á votre insu, la VÉRITÉ a glissé entre vos encres! Vous ne parlez donc pas de la CONSTITUTION du PEUPLE IVOIRIEN; vous parlez bel et bien de la kong-stitution de ouatarat, le burkinabé!!!
2- mieux, vous parlez de vos taux de participations á 42%, sans faire allusion au véritable taux de 06% avancé par les IVOIRIENS!
3- finalement, vous vous retrouvez obligés d'envoyer vos microbes taillader le noble PEUPLE IVOIRIEN qui ne se reconnait, ni en vous et votre burkinabé drame ouatarat, ni en votre 10é république!

Vous avez le droit de justifier les miettes que sorot vous Balance par terre, courbez-vous pour les ramasser; mais n'imaginez JAMAIS qu'il y aurait encore un seul fou ignorant que le PR de Cöte d'ivoire c'est le déporté LAURENT KOUDOU GBAGBO!
Taskinfo
Pour une personne qui dit avoir été un peu à l'école, c'est bizarre de lire ceci.

"vous parlez bel et bien de la kong-stitution de ouatarat, le burkinabé!!!"

Demain ce sont les même qui traiterons les anglophones Camerounais de biafrais. Le nazisme n'est pas née en Allemagne, il puise ses racine des zozos, haineux, jaloux et mal lunés de cette espèce qui évolue dans le camp du loosing grips et complètement paumé.

La volta est une composition de la région et c'est une bonne chose. Le village n'est pas loin de l'assertion.
vraigars
Looooool !!!!!!
Epervier
La vérité est têtue

Ouatara est un burkinabé porté au pouvoir en Côte d'Ivoire par l'armée impérialiste française avec le concours de l'ONU, le conseil de sécurité de l'ONU.

C'est ça la vérité.

Est c'est vrai que le président élu de Côte d'Ivoire, Laurent GBAGBO à été déporté et est séquestré avec d'autres personnes à la Haye.

Cette déportation faisant suite à un massacre commis par l'armée d'occupation française en Côte d'Ivoire.
Ces massacres pouvant être classés comme crimes de guerre ou crimes contre l'humanité en fonction de ce que des enquêtes indépendantes révéleraient.

Ce "référendum " n'est qu'une tentative de mener la Côte d'Ivoire en profondeur dans le chaos suite à cette nième attaque terroriste française contre un pays d'Afrique.
WiseMan
LE OUATTARISME EST UN HUMANISME!!!

Certes, ADO et SORO ne sont pas alles assez loin a mon gout (J'aurais prefere une structure federale, que 100% des senateurs soient elus...) mais la mouture qu'ils ont propose au peuple a atteint son objectif: Eliminer les elements confligenes de la constitution de 2000.

Le merite d'ADO et SORO est d'autant plus grand que le peuple a eut l'opportunite historique de se pronnoncer par voie REFERENDAIRE et non par un parlement acquis a leur cause comme paul biya avait fait au biyaland en 2008 et comme le president Compaore avait essaye maladroitement de faire en 2014. La voie referendaire permet en effet d'eliminer l'effet cocotte minute car mine de rien, le peuple consulte directement se sens plus respecte. Qu'une partie de l'electorat decide souverainement de rester est regrettable, mais DEMOCRATIQUE!!!
WiseMan
De plus, GKS en bon democrate a donne l'OPPORTUNITE HISTORIQUE aux principaux opposants(Mamadou Koulibally et Affi N'Guessan) au projet de reforme constitutionnelle de justifier leurs reserves devant la TV nationale (Je connais pas mal d'opposants camerounais qui ne revent que de ca...) et meme de divulguer efficacement leur mot d'ordre de boycot. En bon laches qu'ils sont, ils ont decline l'offre, se discreditant par la meme occasion aux yeux des opinions nationales et internationales. Desormais, ils ne peuvent plus se prevaloir de leurs propres turpitudes.

Le peuple ivoirien SOUVERAIN et MAITRE de son destin a donc parle,

VIVE LA 3eme REPUBLIQUE!!!
WiseMan
MERCI Prof Franklin NYAMSI d'etre toujours du bon cote de l'histoire, analyse pertinente.
gabson
@taskinfo, des chiots comme vous parlent souvent vite "d'aller à l'école", et les lignes qui suivent, ils vomissent les insanité de leur besasse!
O est le rapport avec les CAMEROUNAIS du Nord/Sud-Ouest??? Qu'appelez-vous anglophones???
Quelle idiotie!!!
WiseMan
RÉFÉRENDUM : GUILLAUME SORO INVITE AFFI N’GUESSAN ET MAMADOU KOULIBALY À UN DÉBAT TÉLÉVISÉ

https://kouroukanfouganews.wordpress.com/2016/10/25/cireferendum-guillaume-soro-veut-en-finir-avec-les-denis-daffi-nguessan-et-mamadou-koulibaly-dans-une-logomachie-televisee/

http://news.abidjan.net/h/602843.html

http://www.abinews.net/AbiNews/index.php?abinews=InfoDossier&IdDossier=NDQ5

Taskinfo
Et au même moment c'est ADO qui vient en aide à Touadéra.

Vive les vaillants.

Le zozo de gabson s'agite pourquoi ? Ado est un grand bosseur. Pas le bep bep bep qui habite votre état d'esprit, vous les adeptes de l'immobilisme avec votre jouisseur de Biya en tête. Tu as toujours été erroné ici et c'est de très longue date. Tu mords la poussière et tu seras toujours enfermé dans la stagnation.
gabson
@taskinfo, des voyous comme vous ont souvent manipulé les PEUPLES á souhait! Ce temps-lá est terminé!

Vous ne citerez aucune Oeuvre du burkinabé ouatarat en Cöte d'ivoire, pour parler de "bosseur", excepté l'égorgement de centaines de milliers d'Ivoiriens!

Il disait Avec sa bande qu'il se battait pour le Nord! Comment se Porte ce Nord aprés 06 ans de pouvoir usurpé?

Des handicapés mentaux et moraux comme vous, nés malhonnétes, croient toujours pouvoir couvrir le réel d'un épais et brumeux nuage!

Cela ne marche plus!

Le burkinabé ouatarat est un imposteur!!!
WiseMan
Taskinfo,

Tu ne penses pas si bien dire bro, ADO est un bosseur...la preuve c'est lui qui a harcele le roi faineant pour qu'il rentre au pays apres la catastrophe d'Eseka

ALLASSANE ET DOMINIQUE OUATTARA ONT DU INTERVENIR POUR QUE BIYA RENTRE AU CAMEROUN

http://cl2p.org/paul-biya-recherche-en-vain-par-ses-chefs-francais-sur-ses-lieux-de-villegiature-en-suisse-et-baden-baden/
gabson
@Bifaka_Bilolo, tu sais, la diaspora est remplie de pick pocket, de voyous, de drogués qui sont prêts à tout pour survivre! Ne sois donc pas surpris du vide moral pathologique qui fait qu'ils prennent eux-mêmes leurs propres mensongers pour de petites vérités!!!

Ils savent très bien que BIYA a beaucoup d'estime pour le PR LAURENT KOUDOU GBAGBO, et que le burkinabé ouatarat sait qu'il n'a pas de place ni chez BIYA ni chez les CAMEROUNAIS!

Pire, BIYA ne se laisse pas appeler comme ces petits esclaves essaient de le dire, encore moins la présence des services français au CAMEROUN!!!

Mais hélas, ces diasporiens sans honte ont encore dans leur subconscient le CAMEROUN de 1980!!!!
Ils ne savent pas que ce qu'il décrivent, la france le fait en Côte d'ivoire, pas au CAMEROUN!
Taskinfo
Un système aussi corrompu, retardé comme celui de Biya ne peut qu'avoir des corrompus et des attardés à son service. On peut bien les voir à l’œuvre dans leur confusion quotidienne.

Ce qui est encore plus marrant, c'est l'agitation quand on fait allusion à leur paresse.
gabson
la paresse et la fainéantise incarnées, je les ai expérimentées ici! Je ne fais que réclamer un débat ayant pour thème: ANALYSE comparée CAMEROUN vs Côte d'ivoire du burkinabé ouatarat!!

Personne ne s'y hasarde!!

Je serais donc gré d'essayer une ANALYSE comparée avec vous sur ce sujte!! Je voudrais vous humilier, avec des chiffres, pas les slogans que seuls les déments colportent de ouatarat!!!

L'AFRIQUE a connu des coups d'Etat; mais aucun dirigeant, même arrivé au pouvoir comme Kagame, n'a jamais été autant détesté et méprisé!!!

Même les pires traitres comme compaore, mobutu, n'ont pas connu une telle haine!
Taskinfo
Ce qui est génial, c'est que tu sembles oublier que ce sont des gens de la volta et toi, le camerounais perdu dans la campagne de l'inaction ne peut rien comprendre. J'ai bien apprécié le système de la CEDEAO qui est à des années lumière de la CEMAC (retardé par le Cameroun).

"ANALYSE comparée CAMEROUN vs Côte d'ivoire du burkinabé ouatarat!!"

Tu es sérieux ? tu veux réellement comparer les 34 ans de Biya à quelques années d'ADO ?
il faut vraiment que tu sois de très mauvaise fois, car il n’ya pas match.

1. Biya vit en Suisse et fonctionne dans un système d'antan miné des idées du passé comme il le dit lui-même (système féodal enfermé dans un laisser aller ridicule). Incapable d'avoir la moindre vision (il le dit lui-même).

1. Ado vit en Côte d'ivoire, il est sur le terrain (1 bon économiste, super compétant pour les affaires et l'évolution d'un pays)

La comparaison ne peux être effective et valable que si on avait à faire à une personne et pas un système. C
Taskinfo
La comparaison ne peux être effective et valable que si on avait à faire à une personne et pas un système. Comparer un homme de terrain à un jouisseur serait erroné. - PERIOD -

La Côte d'ivoire et le Cameroun ne sont pas comparables.

Cote d'ivoire GDP capacité (92)ème rang mondial
Le Cameroun GDP(97)ème rang mondial.
GDP évolutif (Cameroun, 33ème)mondial (Cote d'ivoire 6ème) mondial
Évolution industrielle (Cote d'ivoire 17ème, Cameroun 25ème)

Pour un pays qui sortait de 10 ans de stagnation, c'est fort.
Exportation énergétique (électricité) - Cote d'ivoire 61ème), (Cameroun 123 ème)

La comparaison comme je dis bien serait erroné. 34 ans vs 10 ans ? du vrai cinoche.
gabson
@taskinfo, vous tombez dans le piége comme un fou aveugle!

Je savais que vous ne comprenez pas ce qu'est une Analyse comparée, vous vous précipitez aussitöt dans les ronronnements d'attardé! J'attendais que vous disiez aux lecteurs, chiffres á l'appui, combien d'Universités, de lycées, de km de routes goudronnées, de MW d'électricité, de M3 d'eau... quel est le taux de scolarisation, l'IHD, le nombre de journaux(Médias privés et presses)...

vous courez nous reproduire des bétises que vous ne saisissez pas! Simplement parce que vous voulez faire du bruit et non dire la VÉRITÉ qui pour vous ne signifie rien!!!
gabson
@taskinfo, comparer la cedeao á la cemac c'est encore faire preuve d'un obscurantisme Parfait, en récitant les coupures de journaux!

C'est dans la cedeao que vous rencontrer les plus forts taux de Sous-scolarisation, les pays les plus pauvres(Niger, Burkina Faso, Mali), le plus fort taux de réfugiés... C#est des choses que tout homme normal peut comprendre sans réfléchir!!!!

Vous dites que ouatarat serait lá depuis quelques années!!! Really? Et en 1992, qui tente d'assassiner LAURENT GBAGBO et son épouse??? Pire, qui met l'économie ivoirienne á terre??? Qui fait la dévaluation Avec l'autre voleur camdessu??? Qui a paralysé le pays depuis 1999, le scindant en deux et exportant toutes les richesses au Burkina???

Vous etes ignorant ou idiot, ou alors les deux???
Taskinfo
Gabson

Pauvre gabson, tu peux te torturer dans tous les sens et tu finiras pour retrouver ta paresse.

La faiblesse d'un attardé ne peut que l'orienter vers son argument unique: l'agitation.

Tu parles de comparer Outttara vs Biya, n'est-ce pas.

Tu cherches des justificatifs qui n'ont pas de sens et te voilà soudain sur des chiffrages ? Preuve est de constater la faiblesse suprême du zozo attardé que tu dois être. Tu peux toujours chercher à aboyer, ce qui ne t’amènera tout droit au mur des des lamentations de la paresse. Ouattara est un bosseur et Biya est un jouisseur

-PERIOD-


gabson
@Eobo55, ces gens ne savent pas ou refusent d'accepter que le MENSONGE ne tient plus!!!! Je te fais d'ailleurs remarquer que les chiffres que tu nous donnes ont reçu des sur-plus fmistes et autres, car en CIV, il n'y a rien de vérifiable!!! Ils pompent les chiffres tout y est faux! D'ailleurs même l'acte de naissance de ouatarat est un faux!
Taskinfo
Que c'est marrant de voir 3 zozos, spécialiste de la paresse se tortiller.

il part de 2010 à 2015, wow !

Outtara est là depuis quelques 6 années et votre mentor, adepte du banditisme est là depuis 34 ans. On voit bien des chiffres (selon vous) de vos 34 ans et c'est une vrai honte s'il faut comparer avec 6 ans de règne. C'est dommage d'avoir des griots aussi paresseux.

Vous venez de prouvez par A+B à quel point Ouattara en peu de temps fait ce que vous êtes incapables de faire avec votre jouisseur en 34 ans.
Taskinfo
J'ai bien précisé que ta phrase à la réaction 27 allait t'envoyer à la poubelle et tu as voulu aller plus loin avec un EKOBO55, suiviste notoire. Vous êtes incapables de reconnaitre un bosseur vs un jouisseur. C'est dans votre sang. 3 menteurs pour Biya.

"ANALYSE comparée CAMEROUN vs Côte d'ivoire du burkinabé ouatarat!!"

Réserves de devise et d'or
Cote d'ivoire $4,716,000,000 (94ème)

Budget
Recettes: $6.621 milliard
Dépenses: $7.558 milliard (2015)

Réserves de devise et d'or
Cameroun $2,714,000,000 (108ème)

Budget
recettes: $4.788 milliard
Dépenses: $6.292 milliard (2015)
gabson
@Taskinfo, je sais que vous etes incurable, puisque celui que vous prenez pour un bosseur l'est effectivement; la preuve en est qu'il a falsifié meme son acte de naissance! Et pire, il a ramené la CIV 50 ans en arriére! C'est aprés lui que les Ivoiriens verront la destruction cinquantenaire de leur pays par ce burkinabé!!!

C'est facile de parler de Budget, un mot qui ne veut rien dire dans les économies fcfa!

Par contre sur le Terrain, il est plus aisé de faire la CONSTATATION qu'il y a =( Universités, plus de 1000 Lycées et Colleges, plus de 1000 Höpitaux-dispensaires-centres de santé spécialisés-, taux de scolarisation...
Couverture et fourniture en eau, électricité.... IDH...

Si vous saviez lire, vous auriez compris mon post37!

De toutes les facons, AVEC votre bosseur, des millions d'Ivoiriens sont exilés!!!
Taskinfo
plus de 1000 Höpitaux-dispensaires-centres de santé spécialisés à coup sûr avec des médicalisés pour aller se faire soigner à Paris. Paris c'est au Cameroun, c'est vrai.

Sans oublier la crème des écoles qui produit des multiples résultats pour un examen (avec des pré sélectionnés) et c'est pas mal. IRIC, ENAM etc... des noms fantômes et la nomination des inexistants. Oh, c'est formidable.

En parlant du n°37, on peut lire la ligne suivante
"D'ailleurs même l'acte de naissance de ouatarat est un faux!" ce qui me rappelle un autre cas bien connu de tous. Le monde est formidable. La feymania est une spécialité ivoirienne, oh que c'est aussi vrai que ce sont des ministres ivoiriens qui sont en taule pour des vols de plus de 1000 milliards de CFA. C'est sur.
Taskinfo
ekobo55, c'est vrai qu'on vole des bébés en cote d'ivoire et que le taux de mortalité due aux conditions maternelles. Les hôpitaux sont formidables.

Cote d'ivoire 646 /100,000(2015)
Cameroun 692/100,000

C'est vrai que les chiffres ont de la froideur. C'est vrai en plus pour un pays qui sortait de 10 ans de stagnation et d'embargo. Wow! les menteurs sont et seront toujours de vrais paresseux.
BlackOS
ahahahaha Ouattara est un grand et c'est bel et bien le cas. The guy has kicked your and dismantled your brainless heads which is just full of mess. il ya une comparaison entre le dormeur, vacancier Suisse et Ouattara ? Ouattara is light years ahead of the NOP(Biya)

Bonjour Wiseman, Task , ExCam, LKing et tous les progressistes qui ouvrent contre l'obscur.

Nous avons les moineaux de Biya toujours aux aguets ?

The useless Ndamba boy is still here crying ?

Tiens tiens, le petit lèche botte pour Biya et Poutine est aussi là. Question, tu en es où avec ton je vais les prouver que ye jsuis un geek ? Nonsense ! It's quite normal to have the Biya's griots here begging for some dime.

Entre un taré adepte du vol, lèche bottes et un peureux qui se planque au Canada avec une association de merde on peut tout voir. Je sens que je vais me marrer pendant un bon moment.
Taskinfo
"C'est vrai que les chiffres ont de la froideur. C'est vrai en plus pour un pays qui sortait de 10 ans de stagnation et d'embargo. Wow! les menteurs sont et seront toujours de vrais paresseux."

Oh la paresse

"ANALYSE comparée CAMEROUN vs Côte d'ivoire du burkinabé ouatarat!!"
This is the point et pas d’échappatoire. Ne cherchez pas la fuite.

Taux de mortalité due aux conditions maternelles
Cote d'ivoire 646 /100,000(2015)
Cameroun 692/100,000

comparatif à 34 ans de Biya, bande de fainéants. On dirait que vous portez des lunettes ou la honte vous pousse à chercher une sortie ?

ekobo55 tu sautes dans un puits et Bifaka, tel un mouton affamé te suit. C'est formidable. A vrai dire, le Cameroun est bancal à cause de votre groupe, composé de moutons suivistes.
gabson
@Taskinfo, les lecteurs voient á travers vos écrits l'écurie dans laquelle vous avez subi l'élévage!

Vous ne ressentez aucune honte de mentir á ciel ouvert!

Vous évoquez le taux de mortalité due aux conditions maternelle en comparant Cöte d'ivoire et CAMEROUN, sauf que pour la CIV, malhonnétement, vous semblez préciser la date, 2015; pour le CAMEROUN, malhonnétement, vous oubliez la date!!!

Qu'avez-vous fait du machin que les autres ont nommé: CONSCIENCE????
gabson
@Taskinfo, aux sources que vous livre gratuitement @Ekobo55, je vous ajoute ces sources non-camerounaises:

http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMTendanceStatPays?langue=fr&codePays=CIV&codeStat=SP.DYN.IMRT.IN&codeStat2=x


Abreuvez-vous!!!
gabson
@Taskinfo, je sais que vous aurez honte d'ouvrir cette source, alors je vous donne quelques échantillon:
Alphabétisation:
CAMEROUN 2016: Secteur primaire: Femmes: 76;42%; Hommes: 85%
Secteur secondaire: 61,88%
secteur tertiaire: 19,30%

Cöte d'Ivoire 2016: Secteur primaire: Femmes: 38%; Hommes: 58%
Secteur secondaire: 40%
secteur tertiaire: 8,69%

J'aime surtout le domaine de l'ÉDUCATION, car c'est le FONDEMENT de tout le reste!!!
Taskinfo
source(UNICEF,OMS,UNFPA et Banque mondiale). sacré sources. Je suis plié de rire.

Vous parlez de ONU machin ici tout le temps et du FMI comme des faux, mais quand il faut utiliser leurs (sources), ce ne sont plus des machins et co faux?

Réaction number 37

@Eobo55, ces gens ne savent pas ou refusent d'accepter que le MENSONGE ne tient plus!!!! Je te fais d'ailleurs remarquer que les chiffres que tu nous donnes ont reçu des sur-plus fmistes et autres, car en CIV, il n'y a rien de vérifiable!!! Ils pompent les chiffres tout y est faux! D'ailleurs même l'acte de naissance de ouatarat est un faux!

La messe est dite et je me marre. Quand un mouton fonce dans un puits, il ne regarde pas le fond.
gabson
@Taskinfo, il a fallu du temps pour que vous repreniez du souffle!!!
1- le fmi aide son agent ouatarat en gonflant ses chiffres, l'Etat n'existant plus, puisque le PR LAURENT KOUDOU GBAGBO est déporté, et que les forces rebelles de côte d'ivoire(frci) autrefois cantonnées au Nord ont été installées dans toute la Côte d'ivoire par sarozizi; malgré ça, il y a un seuil de vérité non-manipulable!!!
2- même en considérant donc vos chiffres fmi, voyez-vous ce qu'est la Côte d'ivoire, du point de vue Education, par rapprt au CAMEROUN???

CQFD en ANALYSE comparée!!!


Quand vous venez donc débattre, vérifiez que vous avez l'étoffe ou pas!!! Et ceux qui lisent se moquent de vous en douceur!!!
Taskinfo
Ce qui est marrant c'est quand j'attrape la souris qui essaye de se barrer dans un trou à rat. Ne sachant plus où mettre la tête, il se met à se tortiller. Tu n'as encore rien vu.

Ouattarat est hyper efficace et Gbagbo est au gnouf. Et dire que je te croyais dans les coulisses du TPI pour manifester afin de libérer ton idole. C'est dire qu'avec des zozos de ton espèce, le gars est bel et bien aux oubliettes.
Larryking
Big up @BLACKOS and welcome back.
gabson
@Taskinfo, évidemment que faut-il attendre d'un individu lugubre comme vous, célébrant le lugubre burinabé ouatarat!!!

Si je prenais la peine de vous dire que le PR LAURENT GBAGBO est entré définitivement dans l'histoire, ce genre de langage n'est pas accessible aux têtes de mûles!!!

voilà votre cour prostituée qui ne sait plus quoi faire de ce colis encombrant!!!
Taskinfo
"Si je prenais la peine de vous dire que le PR LAURENT GBAGBO est entré définitivement dans l'histoire"

De mieux en mieux. L'histoire de l'ivoirité et c'est une certitude.

Tu devrais aller au TPI manifester pour le sortir du gnouf. C'est la réalité.
Taskinfo
Pour une fois, je vais être d’accord avec toi sur un point. il est formidable, très juste, correct et précis.

Ta propre description.

"ce colis"

Pour un colis, c'est bel et bien un véritable colis au bagne.
gabson
@Taskinfo, je ne peux pas ne pas avouer que c'est très embêtant de débattre avec des individus malhonnêtes!

Le PR LAURENT KOUDOU GBAGBO est-il l'inventeur de l'ivoirité? Et la question pour laquelle il est déporté à la cour prostituée internationale à savoir crime contre l'humanité, où sont les preuves? On est allé en voler au Kenya, la Défense a découvert l'escroquerie! Finalement comme preuve tangible, ben la soudée dit qu'il a tué parce qu'il a chanté: "devant c'est maïs"!!!

Par contre, même si vous êtes le derniers des malhonnêtes, ignorez-vous que le burkinabé ouatarat a étouffé 75 gendarmes dans des containers exposés au soleil et arrosés de lacrymogène? Que le groupe des danseuses a été massacré? Que de nobreux jeunes ont été émasculés? Que de nobreux patriotes ont été exécutés? Que les 07 femmes d'Abobo ont été massacrées par le burinabé ouatarat? Que ouatarat a tué Guéi, Boga Doudou, Bouabre...???

Les preuves sont évidentes!!! Et vous le savez!!!
Taskinfo
Gabson,

"ce colis encombrant"

C'est ce que je retiens au final et c'est bel et bien vrai, surtout quand on utilise "CE"

Magnifique.
gabson
@Taskinfo, évidemment que vous et moi, tout comme le PR LAURENT KOUDOU GBAGBO, sommes des colis! Que pensiez-vous? Sauf que la cour prostituée internationale s'imaginait qu'il suffisait de le déporter et le tour est joué! Elle n'a pas prévu que la Haye devrait le haut lieu de lutte et de résistance poussant la cour prostituée internationale vers on implosion évidente!! Les voilà suppliant le Burundi, la Gambie, l'Afrique du Sud de ne pas sortir, alors que les sorties s'annoncent plus fracassantes encore!!

Il faut être malhonnête pour ne pas reconnaître que c'est l'effet du colis encombrant le PR LAURENT KOUDOU GBAGBO!!!

Bon évidemment, les figures de style, si on en est ignorant... ça volera trop en pesanteur!!!
WiseMan
Salut Blackos!

Bon retour parmi nous...
Taskinfo
Gabson,

"ce colis encombrant" qui est au bagne

Tu es un colis, mais pas moi.

Tu as bien conclu

BlackOS
Bonjour Wiseman

Nice to see you Bro^^

We have the same flock of sheep here, perfect lamers making me laugh a lot.
gabson
@Tasinfo, vous ne comparez plus le CAMEROUN à la Côte d'ivoire du burkinabé ouatarat? Vous avez juste vu le domaine de l'EDUCATION et avez essauyé la HONTE de votre petite survie!!!!!

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Uniffac 2018: Le soulier d'or pour l'avant centre camerounais Steve Nvoue
Uniffac 2018: Le soulier d'or pour l'avant centre camerounais Steve Nvoue
Facebook
POINT DE VUE :: CÔTE D'IVOIRE :: LES +
réclame
partenaire
CÔTE D'IVOIRE ::  Interprétation critique de la victoire référendaire du 30 octobre 2016 en Côte d'Ivoire :: COTE D'IVOIRE
S.E. ABDOU LATIF Coulibaly Ministre de la Culture du Sénégal au Festival des Continents
évènement
CÔTE D'IVOIRE ::  Interprétation critique de la victoire référendaire du 30 octobre 2016 en Côte d'Ivoire :: COTE D'IVOIRE