Cameroun, Septembre de commémoration, Bon à savoir: Martin Singap et la mort au combat :: CAMEROON
Cameroun, Septembre de commémoration, Bon à savoir: Martin Singap et la mort au combat :: CAMEROON

Cameroun, Septembre de commémoration, Bon à savoir: Martin Singap et la mort au combat :: CAMEROON

Cameroun, Septembre de comm?moration, Bon ? savoir: Martin Singap et la mort au combat :: CAMEROON
Cameroun, Septembre de comm?moration, Bon ? savoir: Martin Singap et la mort au combat :: CAMEROON
Le 8 septembre 1961,Singap Martin le chef d'état major de l' ALNK : Armée de libération nationale du Kamerun ( branche armée de l' UPC ) et ses plus proches collaborateurs furent assassinés à Batié . Martin Singap adhère jeune à la Jeunesse démocratique du Cameroun, mouvement des jeunes de l'UPC. En 1955, il suit les dirigeants de l'UPC5 dans leur exil à Kumba en zone sous contrôle britannique.

En 1957, suite au début des massacres en pays Bamiléké, il abandonne l'école et met sur pieds la SNDK (sinistre de la defense nationale du Kamerun). L'organistion est basée à Kumba et est considérée comme une partie du comite directeur de l'UPC. Considere comme combattant radical et intransigeant, il est porte à la tête de L'ALNK (armée de libération nationale du Kamerun).(1)

En juillet 1960 à Accra, Félix Moumié, Abel Kingué font de Martin le chef d'état major de l'ALNK. Il multiplie les attentats. 

Peu après les décès de Félix Moumié, Paul Momo et Jéremie Ndéléné, traqué, Martin Singap se terre à Bandenkop son village natal. Il est rattrapé et abattu à Batié par la soldatesque franco-camerounaise alors qu'il n'a pas trente ans..

(1) Emile Tankeu in La révolution du Kmer, édition Baleo, 1989. P29)

Un autre texte du même auteur sur ce lien

© Camer.be : Hugues SEUMO

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Epervier
Martin SINGAP

Combattant aux yeux des Dieux et des Hommes

Que ton âme soit élevée vivace et trône parmi les étoiles du firmament
Pharaon1
Un vrai Hero dont on ne parle pas beaucoup jai beaucoup lu sure lui et vraiment un hero admirable....va falloir le celebrer de la mm maniere que tous les autre heros
Mvog-Ada
Les circonstances de la mort de Singap n'ont jamais été éclaircies; ni l'armée officielle , ni Ouandié n'ont annoncé son décès , du moins dans les premiers temps pour ce dernier; si on peut comprendre qu'en se taisant, il craignait de démoraliser ses troupes, on comprend mal pourquoi l'armée officielle aurait gardé le silence en éliminant un ennemi de la trempe de Singap par ailleurs Chef d'Etat-major de l'ALNK d'où l'apparition d'un tract circulant dan les milieux upécistes intitulé:'Qui a tué Singap d'où aussi les rumeurs selon lesquelles Singap et Ouandié auraient eu des divergences , que Ouandié l'aurait inviter à le régler , et que c'est au cours de son déplacement que les hommes de Ouandié l'auraient abattu ;la mort de Singap ne sera annoncé officiellement par l'UPC qu'après la parution du tract: "qui tué Singap"
Larryking
58 ans après Um Nyobe et 29 ans après Sankara, les pauvres Africains en sont encore à crier "Révolution”, pendant que les blancs crient "Evolution"!

Pendant que les occidentaux continuent de pousser les limites de l’évolution, pendant qu’ils sont déjà passé à la conception de l’intelligence artificielle, des drones et des voitures qui fonctionnent sans chauffeur, chez nous on se bat encore contre des systèmes archaïques qui sont en place depuis l’ère du combattant Um Nyobe. Chez nous c’est l’immobilisme, le statuquo.

Et il y en a même, comme @Epervier, qui arrive à crier « révolution » et « immobilisme » en même temps ! Pauvre de nous !
zed2three
comment peut-on arriver à glorifier dans un en guerre comme le cameroun un terroriste qui nous dit-on "multiplie les attentats" pour tuer un maximum de camerounais? C'était un khmer rouge,juste un boko haram avant l'heure
Epervier
@MVOG-ADA

Vos contributions sont très enrichissantes

Merci pour toutes ces précisions
Epervier
@LARRYKING

Si vous ne comprenez pas quelque chose, posez une question claire afin que je puisse vous répondre

Une remarque qui a l'air de n'avoir aucun sens , comportant à la fois un air de suffisance et pleins d'indices de confusion ne vous aidera en rien

Je pourrais me lancer dans de longs discours espérant vous éclairer mais je n'ai ni le temps de le faire ni la patience d'aller à la pêche

Si vous ne comprenez pas quelque chose, posez une question claire
Larryking
Que vas-tu m'expliquer alors que tu me sembles très confus ? Même tes amis avec qui tu soutiens la fraude électorale au Gabon ont du mal à te décoder, tellement ton message manque de lisibilité. Puisque vous êtes au moins d’accord sur le Gabon, peut-être qu’ils ont plus de proximité intellectuelle avec toi pour comprendre de quoi tu parles, parce que pour moi, c’est du chinoisarabe. Commences déjà par te faire comprendre par eux et ensuite je verrais si ça vaut la peine de te poser des questions.

Pour moi, mon interlocuteur aujourd'hui c'est le gouvernement de mon pays, et non celui de la France ou d'un autre pays. C'est sur lui qu'il faut exercer la pression au maximum, quitte a ce qu'il redefinisse les termes de ses relations avec ces autres pays que tu dis combattres alors que tu ne fous absolument rien. Au fil des alternances, moi le peuple, finira pas denicher un ou une patriote qui peut faire le boulot comme je veux.
Larryking
Bifaka_bilolo

Il y'a une erreur mécanique dans ma phrase. Désolé ! Je voulais dire "Au fil des alternances, moi (ou le peuple, l'électeur), je finirai par dénicher un ou une patriote qui peut faire le boulot comme je veux.

Ce que je veux dire logiquement c'est qu’il faut faire confiance au peuple et à son aptitude à choisir le bon leader. Cette liberté de choix du peuple et le pouvoir de sanctionner ceux qui ne travaillent dans son intérêt, sont les vrais outils d’indépendance que nous avons vis-à-vis de la France. Le système que certains préconisent prive le peuple de ces outils et lui demande de simplement suivre le gars qui est au pouvoir comme des moutons. Or en général ceux qui font la promotion de ce genre de système ne sont au courant ni des intentions, ni des actions de ce gars au pouvoir puisque ça communique généralement très peu.

Larryking
Je pense que si le prochain président Camerounais, par exemple, est élu en toute transparence et qu’il n’a pas planqué de l’argent volé en Suisse, la France aura moins d’influence sur lui. Je pense que celui qui viendra après le prochain président, s’il est bien élu, aura encore plus d’indépendance et de levier de négociation vis-à-vis à la France, et ainsi de suite...

La fraude électorale est comme le franc cfa ! C’est introduit chez nous par la France pour servir la France. La France soutien Jean Ping en sachant que Bongo trichera comme il l'a fait en 2009, et qu'il sera affaibli par l'opposition et que par consequent il aura besoin de la France pour se maintenir au pouvoir. C'etait le cas en 2009.
Larryking
Erratum: ... vis-à-vis à de France
Larryking
Donc à mon avis, ceux qui soutiennent la fraude électorale jouent le jeu de la France sans s'en rendre compte. Vous faites fausse route. Il y'a une pression de la société civile qui est là en Afrique et qui était inexistante il y'a 20 ans. Elle n'est pas assez élevée, à mon gout, mais elle est présente.

Aujourd'hui c'est de plus en plus difficile de masquer les bilans catastrophiques, de détourner les derniers publics, d'envoyer des valises d'argent en France pour financer les partis politiques ou d'empêcher les gens de dénoncer les manques d’infrastructures.



Larryking
Quel que soit celui qui devient président au Gabon ou au Cameroun aujourd'hui, ça ne lui prendra pas plus d'un mois pour se rendre compte, comme Lissouba, que les besoins de son peuple sont inhumainement immenses et qu'il doit travailler à trouver des solutions, même si cela inclut de couper certains avantages indument acquis par la France. Si sa réélection dépend de son aptitude à résoudre les problèmes de son pays, il fera ce qu’il doit faire. Mais si son pouvoir dépend de la fraude électorale, il fera des arrangements avec la France. Biya le fait, Sassou Nguesso le fait, Bongo l’a toujours fait et il continuera de le faire.

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Frantz Pangop: Le nouveau Lion indomptable
Frantz Pangop: Le nouveau Lion indomptable
Facebook
réclame
partenaire
Cameroun, Septembre de commémoration, Bon à savoir: Martin Singap et la mort au combat :: CAMEROON
GPS LE PHOTOGRAPHE GLOBE TROTTEUR EN SUISSE
évènement
Cameroun, Septembre de commémoration, Bon à savoir: Martin Singap et la mort au combat :: CAMEROON
actuellement sur le site