RWANDA :: Fin du sommet de l'Union Africaine à Kigali
RWANDA :: Fin du sommet de l'Union Africaine à Kigali

RWANDA :: Fin du sommet de l'Union Africaine à Kigali

RWANDA :: Fin du sommet de l'Union Africaine ? Kigali
RWANDA :: Fin du sommet de l'Union Africaine ? Kigali
Le sommet qui s'achève lundi, a été marqué par un plan de paix pour le Soudan du Sud, la création d'une taxe pour financer l'Union Africiaine, le souhait du Maroc de réintégrer l'U.A, enfin par l'annonce d'un passeport africain.

Par ailleurs le président tchadien, Idriss Deby, et président en exercise de l'Union africaine, a aussi proposé la création d'un fonds africain qui serait consacré à la lutte contre le terrorisme.
Le chef de l'Etat souhaite aussi qu'un projet de force africaine d'intervention rapide, évoqué depuis plusieurs années, se concrétise

Election d'un nouveau président reportée

On vient juste d'apprendre que l'élection d'un nouveau président de l'Union africaine, a été reportée au prochain sommet de l'organisation pan-africaine qui se réunira en janvier.

Selon notre reporter Emmanuel Igunza, aucun des trois candidats à la succession de Dlamini Zuma, n'aurait obtenu suffisamment de voix. Une majorité des deux tiers est requise. Le Bostwana, la Guinée-Equatoriale et l'Ouganda avaient présenté des candidats.

Avant le sommet, des Etats membres de la Cédéao avaient demandé le report du scrutin.

Il appartient maintenant aux participants au sommet de Kigali soit de demander à Dlamini Zuma, élue il y a quatre ans, de prolonger son mandat soit de nommer un président par interim.
La Sud-Africaine a été la première femme à diriger l'institution depuis sa création en 2002, lorsque l'Organisation de l'Unité africaine est devenue l'U.A.

Enkhosazana Dlamini-Zuma, après une longue carrière ministérielle depuis 1994, est arrivée à Addis-Abeba en juillet 2012.

Un autre article sur le même sujet sur ce lien

© Source : Avec BBC Afrique

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

le-fermier
Les africains doivent se prendre un peu au sérieux. Le Maroc ne peut en même temps lorgner du côté de l'Union européenne et vouloir faire partie de l'Union africaine (c'est vrai que le premier finance le second) Pour être un peu moins sérieux, les marocains ne se sont jamais sentis africains, sauf quand il s'est agit de promouvoir les entreprises marocaines. Aujourd'hui que chacun cherche à croquer un morceau de cette maigre Afrique noire, certains se souviennent de leur appartenance à un ensemble qu'ils ont toujours vomi.
le-fermier
Les africains doivent se prendre un peu au sérieux. Le Maroc ne peut en même temps lorgner du côté de l'Union européenne et vouloir faire partie de l'Union africaine (c'est vrai que le premier finance le second) Pour être un peu moins sérieux, les marocains ne se sont jamais sentis africains, sauf quand il s'est agit de promouvoir les entreprises marocaines. Aujourd'hui que chacun cherche à croquer un morceau de cette maigre Afrique noire, certains se souviennent de leur appartenance à un ensemble qu'ils ont toujours vomi. Certes l'UA a de gros soucis financiers et de fonctionnement, mais la présence du Maroc n'y changera pas grand chose puisque le royaume chérifien ne se souci guère en réalité de cette partie du monde. Seule compte son appétit manifeste depuis quelques année pour le bénéfice.

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@