MONDE ENTIER  :: FIFA : SEPP BLATTER OUVRE LA BOTE DE PANDORE :: WORLD

MONDE ENTIER :: FIFA : SEPP BLATTER OUVRE LA BOTE DE PANDORE :: WORLD

MONDE ENTIER  :: FIFA : SEPP BLATTER OUVRE LA BO?TE DE PANDORE :: WORLD
MONDE ENTIER :: FIFA : SEPP BLATTER OUVRE LA BO?TE DE PANDORE :: WORLD
L’ANCIEN PRÉSIDENT DE LA FÉDÉRATION INTERNATIONALE DE FOOTBALL ASSOCIATION (FIFA) S'EST OFFERT UNE SORTIE MÉDIATIQUE PLUTÔT REMARQUÉE LUNDI DERNIER DANS UN ENTRETIEN ACCORDÉ À LA NACION. ENTRETIEN DANS LEQUEL IL AVOUE NOTAMMENT L’EXISTENCE DE BOULES CHAUDES DANS CERTAINS TIRAGES.

Joseph Blatter vient de larguer une véritable petite bombe. C’est dans un entretien avec le quotidien argentin La Nacion que l’ancien n°1 de l’institution qui régit le football mondial a avoué le trucage de certains tirages. Alors que la discussion était centrée sur la figure du célèbre Julio Grondona, président de la Fédération argentine de football, l’Afa, pendant plus de 30 ans. En 2014, une rumeur expliquait qu’en cas de mauvaise relation entre ce dernier et Blatter, l’Argentine le payerais avec un mauvais tirage, qui a finalement été plus que favorable… « Il n’y avait qu’une personne qui avait ce pouvoir en Europe.

Artemio Franchi (ancien président de l’Uefa) le faisait dans des tirages de compétitions de clubs. Moi je ne l’ai pas fait pour le Mondial 78. Le tirage était clean jusqu’au bout. Je n’ai jamais touché aux boules, choses que d’autres faisaient. On peut les truquer, en les chauffant ou en les refroidissant », a confié Blatter.

L’HEURE DES AVEUX

Interloqué, le journaliste a enchaîné sur ce sujet, lui demandant de confirmer l’existence des célèbres boules chaudes, et Blatter a continué les aveux : « oui c’est possible techniquement. Elles n’existent pas dans la Fifa, mais j’ai été témoin de tirages, au niveau européen, dans lesquels c’est arrivé. Mais jamais dans la Fifa. Evidemment que ça peut se faire, mais dans mon cas, ce n’est jamais arrivé ». Selon lui, il n’y a donc jamais eu de trucages dans des compétitions organisées par la Fifa, comme la Coupe du monde, alors qu’au contraire, elles ont bel et bien existé dans les compétitions sous la houlette de l’Uefa, comme l’Euro ou la Ligue des Champions.

Des déclarations fracassantes, puisque c’est la première fois qu’un membre aussi haut gradé d’une institution reconnaît de tels actes. Il est même allé jusqu’à expliquer le fonctionnement de ces boules chaudes. « On les met dans un congélateur avant. Quand on les touche, on sent lesquelles sont chaudes et lesquelles sont froides. On sait déjà ce qu’il y a dedans », confie-t-il. Vengeance envers certains de ses ennemis dans le foot, à l’Uefa notamment, ou témoignage réellement sincère ? Quoiqu’il en soit, ces propos font déjà polémique sur les réseaux sociaux...

© Source : Le Messager : Christian TCHAPMI

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Hugo Broos : « Ces attaques sont minables »
Hugo Broos:  Ces attaques sont minables
Facebook
réclame
partenaire
MONDE ENTIER  :: FIFA : SEPP BLATTER OUVRE LA BOTE DE PANDORE :: WORLD
Prince KESTAMG artiste complet se raconte chez SOPIEPROD
évènement
MONDE ENTIER  :: FIFA : SEPP BLATTER OUVRE LA BOTE DE PANDORE :: WORLD
actuellement sur le site