Allemagne- Cameroun Diaspora:Le promoteur culturel Simon MBENDA: "Ben DECCA ne vaut plus 4000 Euro sur le marché! " Les illusions des artistes et managers Camerounais :: GERMANY
Allemagne- Cameroun Diaspora:Le promoteur culturel Simon MBENDA: "Ben DECCA ne vaut plus 4000 Euro sur le marché! " Les illusions des artistes et managers Camerounais :: GERMANY

Allemagne- Cameroun Diaspora:Le promoteur culturel Simon MBENDA: "Ben DECCA ne vaut plus 4000 Euro sur le marché! " Les illusions des artistes et managers Camerounais :: GERMANY

Allemagne- Cameroun Diaspora:Le promoteur culturel Simon MBENDA: "Ben DECCA ne vaut plus 4000 Euro sur le march?! " Les illusions des artistes et managers Camerounais :: GERMANY
Allemagne- Cameroun Diaspora:Le promoteur culturel Simon MBENDA: "Ben DECCA ne vaut plus 4000 Euro sur le march?! " Les illusions des artistes et manage
Basé à Francfort, Simon MBENDA de Sims Events s´inscrit en faux contre les mauvaises pratiques dans l´environnement du showbiz et de la promotion de la culture camerounaise. Tout se passe comme si beaucoup d´artistes camerounais perdent le sens de la réalité au regard de leur valeur sur le marché. 

Sinon comment comprendre que certains artistes dont les performances s´amenuisent, continuent à exiger des cachets faramineux pour leurs prestations pas les moins médiocres ? S´interrogerait Simon MBENDA. Agents intermédiaires entre les promoteurs culturels et les artistes, les managers qu´il qualifie de "pseudo managers" feraient montre d´un manque de professionnalisme criard. D´ailleurs, il y en a qui seraient incapables de fournir une simple photo de l´artiste. Beaucoup d´artistes camerounais feraient tout pour ne pas signer le contrat. Ainsi le nid est préparé pour les "jongleries": la flexibilité à sens unique, le non respect des clauses du contrat, les retards, les caprices, les vols manqués... sont devenus monnaie courante

C´est sans langue de bois qu´au microphone de Sopieprod, le responsable de Sims Events invite les promoteurs événementiels à prendre des mesures draconiennes pour réguler le showbiz et replacer la promotion de la culture au centre de l´action.

© Camer.be Et Sopieprod : Florence Tsagué & Hilaire Sopie

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

gabson
Ces enfants qui ne respectent plus rien du tout sont á craindre!

Si Ben Decca ne vaut plus 4000€, qui les vaudrait donc? Un artiste n'est pas celui qui fait danser en transe, c'est celui dont la mélodie éveillera toujours en vous des SOUVENIRS profonds! Et Ben Decca fait partie des 10 artistes de tous les temps au CAMEROUN!

Apprenons á respecter ces ainés!!!
peuple
vous ne soutenez pas la culture camerounaise , vous vous faites de l'argent. aidez les jeunes qui n'arrivent pas à se faire produire par manque de moyens. les artistes sont libres , il y a des artistes qui refusent des fortes sommes juste parce qu'ils ne sont pas 'intéressés par l'objectif de l'évènement . si c'est difficile comme vous dites ,personne ne vous oblige à continuer. ben decca et son succès" il y a dix ans" pourquoi vous l'avez invité sachant qu'il n'était pas l'homme du moment? certains de vos clients viennent juste pour voir leur artiste en vrai rien à voir avec ses chansons . vous parlez des artistes étrangers qui seraient exemplaires. et beh travaillez avec eux. pourquoi koffi est tout le temps arrêté ? comparer ben decca avec la petite josé est une honte.faites un tour en cote d'iv, au camer partout ou elle est passée et même à Africa N1 paris , revenez faire les éloges d'une écolière qui n'a que 1ou 2 titres sur le marché face à un bao
NiècelégitimedeBiya
Faut comprendre les promoteurs.
Quand un artiste exigé 4000 euro dans un contexte comme le nôtre, l'organisateur ne peut que faire des pertes de 6000 euros. Ces artistes vivent de ces soiréesoirée. Exiger 3000 euro pour un playback c'est manquer de sens de mesure.
modibo
Je pense que les organisateurs ne veulent pas apprendre.
Pourquoi ne pas prendre un orchestre local? C'est vrai qu'ils ne sont pas Pro de chez Pro, mais un orchestre ne coute pas autant, joue pendant plus longtemps, des rythmes variés en plus.
Vous preferez prendre un artiste qui a un nom, mais cela a un prix.
Charlotte D. vaut son prix, et est professionnelle, et je pense qu'elle n#est pas la seule.
Il y a des alternatives, à vous les organisateurs de spectacles de les prendre en consideration, et surtout travailler sur le long terme.
Mais, je doute fort que vous soyez dans cette philosophie.
Si vous vous posez les bonnes questions, je pense vous aurez aussi les bonnes reponses.
Je n#encourage pas les artistes dans cette voie, mais il faut savoir pourquoi ils agissent ainsi.
Ndibidip
Cher Mbenda, du haut de votre piédestal, j'ai l'auguste honneur de vous rappeler que c'est vous qui, par vos propos prouvez que vous ne valez pas un sous. Ben Decca est et reste une icône incontournable dans la culture camerounaise. cela vaut ce que cela vaut, c'est tout
belier
Le problème ce ne sont pas les artistes mais c'est apprentis sorciers que vous appelez manager. ils n'ont fait aucune école de management ni d'école primaire d'ailleurs. ces escrocs se sont tout simplement spécialisés dans l'escroquerie des promoteurs culturels et surtout des artistes qui ne perçoivent même pas la moitié de leurs cachets. Il est temps de traiter directement avec les artistes qui n'arrivent même pas à vivre du fruit de leurs arts.
les prix de la diaspora est un folklore de m'as-tu vu, les clubs des amis fêtards qui priment la médiocrité

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Afrique - CAF: Ahmad Ahmad veut la transparence
Afrique - CAF: Ahmad Ahmad veut la transparence
Facebook
radios
RTS 90.5 FM Allemagne- Cameroun Diaspora:Le promoteur culturel Simon MBENDA: "Ben DECCA ne vaut plus 4000 Euro sur le marché! " Les illusions des artistes et managers Camerounais :: GERMANY Sky One Radio 100.1 FM Allemagne- Cameroun Diaspora:Le promoteur culturel Simon MBENDA: "Ben DECCA ne vaut plus 4000 Euro sur le marché! " Les illusions des artistes et managers Camerounais :: GERMANY Amplitude FM Allemagne- Cameroun Diaspora:Le promoteur culturel Simon MBENDA: "Ben DECCA ne vaut plus 4000 Euro sur le marché! " Les illusions des artistes et managers Camerounais :: GERMANY Kalak FM Allemagne- Cameroun Diaspora:Le promoteur culturel Simon MBENDA: "Ben DECCA ne vaut plus 4000 Euro sur le marché! " Les illusions des artistes et managers Camerounais :: GERMANY Nkongsamba FM Allemagne- Cameroun Diaspora:Le promoteur culturel Simon MBENDA: "Ben DECCA ne vaut plus 4000 Euro sur le marché! " Les illusions des artistes et managers Camerounais :: GERMANY Cameroonvoice Allemagne- Cameroun Diaspora:Le promoteur culturel Simon MBENDA: "Ben DECCA ne vaut plus 4000 Euro sur le marché! " Les illusions des artistes et managers Camerounais :: GERMANY Fréquence de vie Allemagne- Cameroun Diaspora:Le promoteur culturel Simon MBENDA: "Ben DECCA ne vaut plus 4000 Euro sur le marché! " Les illusions des artistes et managers Camerounais :: GERMANY
réclame
partenaire
Allemagne- Cameroun Diaspora:Le promoteur culturel Simon MBENDA: "Ben DECCA ne vaut plus 4000 Euro sur le marché! " Les illusions des artistes et managers Camerounais :: GERMANY
Récolte des termites en pays Bamiléké By SOPIEPROD
évènement
Allemagne- Cameroun Diaspora:Le promoteur culturel Simon MBENDA: "Ben DECCA ne vaut plus 4000 Euro sur le marché! " Les illusions des artistes et managers Camerounais :: GERMANY
actuellement sur le site
MUTATIONS
Allemagne- Cameroun Diaspora:Le promoteur culturel Simon MBENDA: "Ben DECCA ne vaut plus 4000 Euro sur le marché! " Les illusions des artistes et managers Camerounais :: GERMANY