Cameroun - Education : La difficile quation de la rentre scolaire :: CAMEROON

Cameroun - Education : La difficile quation de la rentre scolaire :: CAMEROON

Cameroun - Education : La difficile quation de la rentre scolaire :: CAMEROON
Cameroun - Education : La difficile quation de la rentre scolaire :: CAMEROON
La nouvelle année scolaire est déjà là et ce n’est toujours pas encore la grande affluence dans les points de vente des fournitures. Parmi les solutions proposées aux parents d’élèves, le site internet www.sasayez.biz donne la possibilité aux Camerounais de la diaspora de contribuer aux efforts de la famille restée au pays.  

C’est un rendez-vous annuel et pourtant, à chaque fois, c’est le même discours auprès des parents d’élèves. C’est à croire que pour cette rentrée scolaire, les années se suivent et se ressemblent. Au marché Mokolo, l’un des plus grands de Yaoundé, les librairies ont,comme d’habitude, sorti le matériel de publicité. Pas un pas sans se faire rattraper par le message vomi des haut-parleurs qui invite les parents à faire un tour dans le magasin X ou Y. L’atout proclamé par les uns et les autres, c’est le juste prix et la disponibilité des fournitures pour toutes les classes.

« Nous avons pris les dispositions pour avoir quasiment tout ce qu’il faut à un élève pour préparer sa rentrée. Nous sommes des habitués de cette activité et savons bien à l’avance ce qu’il faut aux élèves », avance l’air rassuré, un libraire rencontré au marché Mokolo. Aussi bien dans sa boutique que dans celle de son voisin, les clients remarquent la présence des cahiers, livres, sacs, gourdes pour eau, crayons, stylos, manteaux, etc.

Mais cette belle exposition des fournitures scolaires tarde à séduire. «Ce n’est pas encore la grande affluence. Je pense que comme c’est souvent le cas, les parents attendent les salaires pour commencer à faire leurs achats», espère Jules, un libraire. Cependant, il ne cache pas sa gêne devant la concurrence que leur imposent les libraires du «poteau». Ces vendeurs de livres de seconde main ont pris de l’envergure au fil des ans, à travers les coûts relativement bas des livres qu’ils proposent aux parents et aux élèves.

Jean-Claude Tchambo, qui pratique cette activité depuis plus de dix ans explique que «la force de la librairie du poteau réside dans sa flexibilité. Ici, nous vendons les livres, mais nous avons bâti notre force sur l’échange. Les parents ont donc la possibilité de nous apporter les anciens livres pour en recevoir de nouveaux. Nous n’insistons pas sur le livre neuf. Il faut juste qu’il soit encore en bon état ». Conscientes de cette stratégie qui semble mieux adaptée au pouvoir d’achat de nombreux parents, plusieurs librairies s’y sont également lancées ces dernières années.

C’est désormais les parents qui sont attendus. Pour plusieurs, la situation financière ne leur permet pas toujours de s’y prendre à temps. Face à leurs difficultés, un site internet conçu par un Camerounais basé en Allemagne propose à ses compatriotes de la diaspora de venir en aide à la famille restée au pays.

L’offre sasayez.biz

En partenariat avec des supermarchés de Yaoundé, Douala et Bafoussam, le site www.sasayez.biz offre la possibilité aux Camerounais de la diaspora de commander des fournitures scolaires depuis leur pays de résidence et de les faire livrer directement au bénéficiaire au Cameroun. Pour la rentrée 2015/2016, les clients pourront commander des ardoises, des cahiers aux figures historiques, des cartables tendance, des crayons, des couvertures, des gommes, des stylos, des kits pour cours de mathématiques, des crayons de couleur, etc.
 
«L’idée est de permettre à nos frères et sœurs qui vivent hors du pays, loin de la famille de partager un peu de leur amour à travers un geste, avec la famille au pays. Nous comprenons bien la peine des parents qui se battent durement en cette période de rentrée des classes pour permettre à leurs enfants de répondre présents dès le premier jour. Pourquoi ne pas, nous aussi qui avons bénéficié de cet amour de notre famille, nous le leur retourner à la veille de la reprise des classes », explique Edith Kouam, promotrice de www.sasayez.biz. L’internaute qui choisit de passer une commande sur ce site a le choix entre plusieurs bons qui vont de 25 € à 100 €, soit entre 16 000 et 65 500 FCFA. Les clients peuvent même recevoir des cahiers en guise de cadeau.

Les Tontines et le crédit scolaire aussi...

Si le site www.sasayez.biz est plus porté vers la diaspora, les Camerounais vivant au pays optent pour d’autres solutions. Pascal Ahoume est de ceux qui s’affairent à l’achat des fournitures depuis quelques semaines. Mais, au regard de son budget limité, il attend son salaire à la fin du mois pour faire le gros des dépenses. Il n’a pas voulu se tourner vers le « crédit scolaire » qui est l’offre la plus exposée par les banques. Dans plusieurs d’entre elles, on affirme que les procédures sont allégées et le client peut entrer en possession de l’argent sollicité en 24 ou 48 heures.
 
A côté du crédit scolaire est très sollicité par les clients des banques, une autre catégorie de parents se tourne vers les tontines; ces regroupements de personnes partageant en commun soit la région d’origine, le quartier de résidence, le lieu de service, la profession, etc. Madeleine N. est une habituée de l’épargne scolaire dans ces associations. «J’ai six enfants qui doivent aller à l’école chaque année. Quatre d’entre eux vont déjà au lycée et au collège. Si je ne m’y prends pas à temps, ils ne reprendront pas le chemin de l’école dès la rentrée.

Donc, dans notre association, je verse un certain montant tous les mois pour préparer la rentrée. C’est une bonne méthode pour moi, parce que les microfinances ne sont plus sérieuses. Plusieurs ont fermé les portes sans rembourser l’argent des gens. Et quand tu vas à la banque, il y a trop de tracasseries. A la tontine, on se connait et on se fait confiance », explique-t-elle, visiblement satisfaite.

Lien:

https://douala.sasayez.biz/catalogsearch/result/?q=cahiers

 

© sasayez.biz : Rodrigue Nganzi
© copy; sasayez.biz : Rodrigue Nganzi

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Coupe du Monde Féminine U-17 : Le Cameroun affrontera le Nigeria
Coupe du Monde Fminine U-17 : Le Cameroun affrontera le Nigeria
Facebook
réclame
Ruth KOTTO RACONTE SON VOYAGE DES USA by SOPIEPROD TV
évènement
Cameroun - Education : La difficile quation de la rentre scolaire :: CAMEROON
actuellement sur le site