Camer.be
France - Dr Armand Nghemkap: " Je cours pour sauver des vies" (Vidéo)
FRANCE :: DIASPORA
  • camer.be & Sopieprod : Issa-Behalal & Hilaire Sopie
  • vendredi 29 mai 2015 10:24:42
  • 10823

France - Dr Armand Nghemkap: " Je cours pour sauver des vies" (Vidéo)

Médecin-urgentiste à l´hôpital de Soisson en France, Dr Armand Nghemkap est un homme doté d´une énergie inouïe, ce qui lui permet de mener plusieurs combats à la fois à l´instar de la mort subite sportive, de l´AVC, du don de la moelle osseuse, de l´autisme, de la psychose de la fièvre Ebola. Sauf que tout ceci ne lui vaut pas que des prix qu´il reçoit d´ailleurs á tour de bras, mais malheureusement aussi des attaques "diaboliques" venant parfois de ses proches.

Depuis son château de la Renaissance à Soisson, Dr Armand Nghemka s´est exprimé á coeur ouvert avec notre reporter Hilaire Sopie sur sa vie et ses combats actuels et futurs.

D´un père pasteur et d´une maman "bayam and Sellam" la vie du Dr Armand Nghemkap n´a pas toujours été un fleuve tranquille, à l´image de cette maladie qui l´a cloué au lit six mois durant. Et au moment où l´homme croyait sa descente aux enfers voilà que la bonté divine le fit renaître à nouveau et le dota d´une énergie incommensurable qui lui permet de mener tous les combats qui sont les siens.

Du combat contre la mort subite, à  la sensibilisation à l´AVC ; du don de la moelle osseuse, de la lutte contre l´autisme à la limitation de la psychose de la fièvre Ebola, Dr Armand Nghemkap ne manque pas un seul instant pour sensibiliser ses compatriotes, soutenir des actions. C´est que Dr Armand Nghemkap était prédestiné au don de soi dès l´âge de 5 ans. Tout jeune déjà, il ne cessait de dire que son voeu était de sauver le monde. Ce qu´il fait merveilleusement bien.

Trahi par les siens

Son engagement social ne lui vaut pas que des prix, surtout des attaques venant des personnes proches de lui; ses frères de combat qui ont "décidé de retourner l´arme contre lui". Il affirme reconnaître" ces agitateurs de l´ombre, épris de l´esprit diabolique". Mais au lieu de le déplorer, l´homme se mettre au-dessus car,"qui suis-je?" se demande-t-il. Et de poursuivre:"La trahison fait partie de la vie. Jésus lui-même a été trahi".

"Je suis médecin et je gagne très bien ma vie" en  réponse à ceux qui pensent qu´il reçoit des prébendes quelque part. Au contraire, l´homme veut seulement aider. Même au Cameroun, lorsqu´il y va pour un court séjour, il veut aider. Malheureusement, comme tous les médecins camerounais vivant hors du terroir, il est bloqué par l´absence d´autorisation á accorder aux  médecins camerounais non inscrit au tableau de l´ordre alors qu´ils pourraient aider leurs compatriotes. D´où l´appel solennel qu´il lance aux autorités camerounaises pour la levée de cette interdiction.

De même aussi,  il appelle la jeunesse à plus de travail et à espérer. « Le monde virtuel fait de réseaux sociaux ne signifie pas que la vie est facile » lui lance-t-il. Ce sont ses 30 ans de vie et de travail acharné qui lui valent le château de la Renaissance dans lequel il vit.

"La Santé en Soirée"

Dr Armand Nghemkap est aussi un promoteur culturel et porteur d´une nouvelle conception des soirées camerounaises: Le concept " Santé en soirée" est son nouveau combat, qui consiste á ne plus seulement organiser des soirées mondaines, mais à y associer des thèmes de santé. Dans cette optique, il donnera une conférence gratuite sur les maladies cardio-vasculaires et sur la prévention de la mort subite chez les sportifs, ce soir dés 18 heures, au 115, avenue d´Auderghem, 1040 Etterbeek en Belgique. Ce sera dans le cadre du programme Foot de Coeur.

 

 

© camer.be & Sopieprod : Issa-Behalal & Hilaire Sopie
29mai
Lire aussi dans la rubrique DIASPORA
Vidéo
;