TOGO: Les appels du pied de Jean-Pierre Fabre à l'OIF ne concernent nullement la lutte du peuple togolais !
TOGO: Les appels du pied de Jean-Pierre Fabre à l'OIF ne concernent nullement la lutte du peuple togolais !

TOGO: Les appels du pied de Jean-Pierre Fabre à l'OIF ne concernent nullement la lutte du peuple togolais !

TOGO: Les appels du pied de Jean-Pierre Fabre à l
TOGO: Les appels du pied de Jean-Pierre Fabre à l'OIF ne concernent nullement la lutte du peuple togolais !
Après le coup de force prévisible du clan Gnassingbé pour conserver le pouvoir, on se pose des questions sur l'attitude de certains intellectuels et autres  mercenaires de la plume qui ont contribué de par une propagande agressive et nocive à faire croire que Fabre et les siens pouvaient mettre fin à une dictature par une simple élection... Après ce hold-up électoral ces journalistes en mission pour le CAP-2015 sont muets comme une carpe sur leurs propres responsabilités et surtout sur le bilan politique des  leaders de cette opposition dite démocratique.  En tout cas,  un mois après cette énième forfaiture tout est clair pour le peuple en lutte !  Les véritables maîtres du Togo à travers leurs différentes officines (ONU, PNUD, EU, OIF, CEDEAO) en ont décidé autrement. Seulement, on remarquera que rien n’a bougé et/ou changé pour les masses populaires... Ainsi, nous sommes toujours au Togo d'Eyadema ! 

Dans cette situation dramatique, la plateforme Togo En Lutte ne cessera de dire la vérité à nos compatriotes de la diaspora et à travers eux au peuple togolais....l'interview que nous reproduisons ci-dessous fait partie de notre travail de clarification, de conscientisation de nos concitoyens... Elle a été accordée par notre militant Gligli-Amorin à FM-Liberté, il y a un mois, sur les manœuvres de la France et son officine l'OIF  et confirment,  malheureusement, la justesse de notre ligne politique... 
 
Lisez 
 
 FM Liberté : On devrait voter le 15 Avril mais finalement ce sera le 25. Que pensez de ce report obtenu par la CEDEAO ?  
 
Si nous analysons le contexte politique et social dans lequel se déroule cette mascarade électorale au Togo, on peut déduire vite que ce report est une fois de plus du théâtre et du cinéma pour distraire le peuple afin qu'il sursoie à ses véritables revendications à savoir la fin de ce régime sanguinaire.
 
Vous devez comprendre que ce fameux report ne changera rien à la nature du pouvoir. Faure et sa clique ont depuis fort longtemps préparé cette parodie d'élection en connivence avec les potentats de la CEDEAO et du continent. Ce syndicat de valets de l'impérialisme français et américain  proclameront, sans nul doute, dès le 26 avril 2015, la victoire du petit tyran Faure garant de leurs intérêts au Togo. Report ou pas la lutte contre le clan Gnassingbé et son allié le clan Olympio doit continuer. Et c'est cette lutte que le mouvement syndical qui vient de nous montrer.   
 
FM Liberté : l'OIF est également intervenue pour consolider le fichier électoral, comment jugez-vous ce travail de l'OIF ? 
 
Qu'est-ce que vous désignez par "consolider" ? Un fichier truqué par des informaticiens, de haut vol, recrutés par le clan du belge Louis Michel ? Pour notre part ce qui a été consolidé, ces dernières jours au Togo, c'est l'illusion  que les faux amis du peuple entretiennent au sein des masses en leur faisant croire que, cette-fois-ci,  Faure partira par des élections transparentes. C'est faux !  Il semble, aujourd'hui, que nos compatriotes ont oublié les pratiques et les multiples soutiens de la Francophonie à la dictature au Togo.
 
Entre 1998-2002, c'est cette même institution, qui, à travers son représentant, Moustapha Niasse, ancien ministre des affaires étrangère du Sénégal, était déjà au Togo pour amener l'autocrate Eyadema à négocier avec l'opposition. Ces tractations au sommet n'avaient nullement empêché l'autocrate de confisquer le pouvoir jusqu'à sa mort. Il semble que nos concitoyens ont aussi oublié que c'est toujours cette institution avec un autre sénégalais Abdou Diouf qui avait conforté dans le fauteuil présidentiel, le fils du père Faure Eyadema, dès sa prise de pouvoir par les armes en 2005. 
 
Aujourd'hui, qui peut croire à cette histoire de fichier électoral ? Comme par hasard  et comble de l'hypocrisie, on retrouve des milliers de doublons. Or ces fichiers avaient  déjà servi à légitimer le pouvoir de Faure à plusieurs reprises !  Ne trouvons-nous pas que tout ceci relève du théâtre et du cinéma digne d'une série B ceci rien que pour distraire notre peuple, pour l'empêcher de se soulever contre la dictature ? 
 
Le peuple Togolais sait pertinemment que les querelles autour de ce fameux fichier ne régleront pas la question du pouvoir. C'est pourquoi les démocrates appellent à boycotter cette parodie d'élection. N'en déplaise aux tenants de la démocratie par les urnes et les réformes. Le bulletin de vote ne peut nullement chasser une dictature de 48 ans qui a des ramifications à l'intérieur et à l'extérieur du pays. 
 
Comme nous le soulignons dans notre première intervention, la CEDEAO ainsi que la Francophonie sont les branches d'un seul et même arbre. Nous avons l'impression que nos concitoyens qui applaudissent, aujourd'hui, l'ingérence de cette institution  dans les faits et actes a toujours été un paravent de l'impérialisme français en Afrique pour arbitrer les conflits entre des clans rivaux, pro-impérialistes, qui luttent pour le contrôle de l'Etat néocolonial.  

FM Liberté : Entre temps le gouvernement de Faure Gnassingbé a chassé l'observateur de l'Union Européenne à la CENI, ce dernier a été remplacé par un autre mais l'UE  elle-même a observé un mutisme sur cette affaire. Pourquoi ? 
 
Les Togolais doivent comprendre que nous ne pouvons pas remettre notre avenir entre les mains des prédateurs des peuples africains. Que peut-on attendre de l'UE ? Rien.
 
Nous devons saisir cette occasion pour dire que l'UE est aussi une institution dont la France se sert en Afrique  pour protéger ses intérêts sur le continent.  
 
Depuis le début du processus démocratique au Togo, le rôle de l'UE est d'entretenir l'illusion des masses populaire en évoquant à chaque crise ces fameuses sanctions contre le régime. Mais  à la finde compte, elle se dégonfle... Elle suit bonnement les directives de la France en apportant son aide et son soutien à la France.  
 
Il faut également comprendre la posture de Faure qui veut faire croire aux masses togolaises que le Togo est un Etat souverain, qu'il peut révoquer n'importe qui  quand bon lui semble! Tout ceci fait partie d'un plan pour endormir et distraire le peuple en lutte. 
 
Cette posture du régime autocratique ne date pas d'aujourd'hui. Souvenons-nous, le rapatriement de Jean-Christophe Mitterrand, envoyé spécial de l'AFP à la fin des années 1970. L'assassinat d'un diplomate allemand par des militaires togolais dans les années 1990.
 
L'UE n'avait jamais condamné ce crime horrible... On peut facilement déduire, qu'elle  a  cautionne l'impunité dans notre pays. Le renvoie du fonctionnaire lambda dont vous parlez ne changera point le  soutien indéfectible de l’UE à la dictature au Togo.  

FM Liberté : Comment appréciez-vous la manière globale, l'implication de la Communauté Internationale dans la crise togolaise depuis 25 ans ? Doit-on compter sur elle ? 

Vous savez pour les démocrates qui luttent au Togo et sur le continent africain, cette Communauté Internationale dont on veut nous faire croire qu'elle est aux côtés des peuples n'existe pas ! Ce ne sont que des illusions ! De la poudre jetée aux yeux !

La preuve en est que chez-nous, au Togo, où il y eut des milliers de morts, d'assassinats politiques, cette fameuse communauté internationale continue de dérouler le tapis rouge à Faure Gnassingbé qui a les mains rouge de sang. Elle continue d'inviter ce petit assassin à jouer à Charlie dans les rues de Paris... Elle continue d'envoyer des milliards de nos francs à ce régime autocratique pour entretenir l'illusion d'un prétendu développement au Togo. 
 
Dans ce contexte faire croire qu'on peut s'appuyer sur cette communauté internationale pour chasser le clan au pouvoir est un argument de non-sens. Parce que la France et les États Unis marchent aujourd'hui la main dans la main pour la reconquête de l'Afrique. On les voit à travers l'occupation du Mali, du Niger et du Nigeria. Et bien avant,  l’Afghanistan est un exemple probant. 

Pour les démocrates togolais, notre rôle est de se démarquer de tous ces courants pro- impérialistes qui veulent s'appuyer sur cette communauté internationale pour se hisser sur le trône néocolonial.  

Pour conclure; nous reprenons notre dernière déclaration du 20 février :
 « Face aux exigences de l’heure, nous appelons donc nos compatriotes: 
 
 - à se démarquer d'ores et déjà des tractations au sommet et des  prochaines  mascarades électorales  qui ne sont que diversions pour détourner le peuple de la lutte; 

- à se joindre à nous afin que nous puissions contribuer ensemble au  renforcement d'un véritable mouvement démocratique dans notre pays ». 
 
Dans la situation qui prévaut actuellement, il est évident que la lutte pour la démocratie au Togo ne sera pas un changement d'homme à la tête de notre pays. Elle ne sortira non plus d'un pronunciamiento, un coup d'état où un petit groupe d'officiers -formés, éduqués dans des écoles militaires en France ou aux États Unis- s'accapare  du pouvoir pour sauver le néocolonialisme au Togo... A l'heure actuelle, la tâche qui incombe aux démocrates et patriotes, c'est l'organisation en profondeur d'un vaste mouvement populaire pour renverser la dictature et chasser la France du Togo. 

Bruxelles, le 25 mai  2015
Togo En Lutte 
Le Front des Organisations Démocratiques Togolaises en Exil 

Site web: www.togoenlutte.org 
Contact: togoenlutte@gmail.com 
 

© Correspondance : Mouta Wakilou Maurice GLIGLI-AMORIN
© Correspondance : Mouta Wakilou Maurice GLIGLI-AMORIN

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Fhred11
TOGO: Les appels du pied de Jean-Pierre Fabre à l'OIF ne concernent nullement la lutte du peuple togolais ! Canada (Toronto)
Quel intérêts est-ce que les pays Occidentaux et Asiatiques auraient à ce que l'Afrique se développe.
Bien au contraire puisque elle utiliserait ses matières premières elle même pour tout fabriquer et serait le "paradis" de la planète.
Il ne faut pas être intelligent, même pas intellectuel pour faire une telle analyse.
"LES ENNEMIS DE L'AFRIQUE, CE SONT LES AFRICAINS", Alpha Blondy
J'ai lu l'intervention d'un français sur un documentaire sur la françafrique qui disait: "L'AVIDITÉ ET LA MEGALOMANIE CARACTERISTIQUES DES AFRICAINS CONDUISENT À L'ESCLAVAGE".
God bless Africa
Epervier
TOGO: Les appels du pied de Jean-Pierre Fabre à l'OIF ne concernent nullement la lutte du peuple togolais ! Canada (Montréal)
@Fhred11

Suite à votre analyse,

Que concluez-vous?

Que faut-il faire?

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Sports Spécial CAN féminine de volley-ball: « L’équipe a joué libérée »
Sports Spécial CAN féminine de volley-ball: « L’équipe a joué libérée »
Facebook
réclame
partenaire
TOGO: Les appels du pied de Jean-Pierre Fabre à l'OIF ne concernent nullement la lutte du peuple togolais !
GPS LE PHOTOGRAPHE GLOBE TROTTEUR EN SUISSE
évènement
TOGO: Les appels du pied de Jean-Pierre Fabre à l'OIF ne concernent nullement la lutte du peuple togolais !
actuellement sur le site