TOGO :: La confrence internationale sur l'pidmie Ebola ou la diplomatie souterraine de Faure  Gnassingb  Bruxelles !

TOGO :: La confrence internationale sur l'pidmie Ebola ou la diplomatie souterraine de Faure Gnassingb Bruxelles !

TOGO :: La confrence internationale sur l
TOGO :: La confrence internationale sur l'pidmie Ebola ou la diplomatie souterraine de Faure Gnassingb Bruxelles !
Il y a dix ans, le jeune despote Faure avait usurpé le pouvoir suite à un triple putsch et en noyant dans le sang la vie d’un millier de nos concitoyens.  Depuis ce crime imprescriptible et l'instauration de ce pouvoir illégitime, le peuple togolais n'a cessé de manifester sa juste colère pour réclamer depuis février-avril 2005 son départ immédiat du pouvoir.

En effet, cette lutte politique n'a cessé de prendre de l'ampleur et elle se joint, aujourd'hui, à une grogne sociale, à sa tête un mouvement syndical, qui réclame l'amélioration des conditions de vie des fonctionnaires de la fonction publique, des enseignants et des travailleurs de santé. C'est dans ce contexte de lutte des masses  laborieuses que les courtisans du pouvoir en complicité avec les partis de l'opposition dite démocratique (CAR, UFC, ANC/CAP 2015 etc.) veulent violer leur propre constitution néocolonial en octroyant   un troisième mandat, véritable ignominie, à l'apprenti dictateur Faure Gnassingbé.

Pendant que les masses togolaises se battent, et se démènent contre le pouvoir RPT/UNIR, c'est en ce moment qu'on nous annonce la visite de Faure Gnassingbé sur le sol belge pour participer à une conférence internationale sur l'épidémie Ebola en Afrique. Cette épidémie virale qui  fait des milliers de morts en Afrique de Ouest confirme l'incapacité des régimes néocoloniaux à prendre en charge les besoins vitaux des populations  africaines. Elle avait aussi montré que quand il s’agit de répondre aux besoins de base des peuples en termes d’éducation, de santé, de logement, les régimes en place n’hésitent pas à invoquer le manque de moyens financiers et à tendre la main comme des mendiants aux puissances étrangères. Pendant que les maladies font des ravages au sein des populations africaines, une minorité de politiciens véreux s'accaparent des richesses, vivent allègrement dans l'opulence et peuvent se permettre avec leurs familles d'aller en Occident pour se soigner.

 Au Togo, en matière de santé, on sait comment Faure et ses affidés gèrent les infrastructures sanitaires où des hommes en treillis sont nommés à la tête des hôpitaux qui sont de  véritables mouroirs  et où le personnel de santé ploient sous une misère effroyable et sont constamment en grève contre le pouvoir.

Il ressort de ce tableau lugubre que la participation de Faure à cette fameuse conférence à Bruxelles est, une fois de plus, un non-événement. L’'objectif principal de ce voyage est de venir activer une diplomatie parallèle, souterraine en vue de quémander un soutien ferme de l'UE  à sa politique répressive contre les masses populaires lors des prochains mascarades électorales.

En effet, malgré les nombreux  rapports des organisations non gouvernementales sur les crimes économiques et de sang au TOGO, cette visite de Faure dans la capitale européenne est tout un symbole ! Sans nul doute, toutes ces machinations et manœuvres ne sont nullement un hasard ! Elles ont été conçues, planifiées de longue date par la puissance dominante dans notre pays, la France notamment, dans le seul but de maintenir la dictature et ainsi protéger les intérêts des monopoles français.

Face à cette situation, nous appelons tous les démocrates et patriotes togolais en exil à se mobiliser massivement autour de la plate-forme TOGO EN LUTTE pour signifier à Faure Gnassingbé et à ses maîtres français que même loin de notre chère patrie, le Togo, nous continuons la lutte pour chasser le clan Gnassingbé du pouvoir.
* Plus que jamais démarquons-nous de ceux et celles qui prônent les réformes institutionnelles et constitutionnelles ! Cette voie de réformes n'est ni la solution ni l'alternative. Elles ne sont qu'une diversion pour maintenir le système néocolonial avec ou sans le clan Eyadema !

*  Plus que jamais reprenons la voie du 5 octobre, la voie de l'insurrection populaire pour abolir la dictature et chasser la France du TOGO.
 
Bruxelles, le 26 février 2015
TOGO EN LUTTE
Le Front des Organisations Démocratiques Togolaises en Exil
Site web: www.togoenlutte.org
Contact: togoenlutte@gmail.com

Correspondance : Maurice Mouta Wakilou GLIGLI AMORIN
© Correspondance : Maurice Mouta Wakilou GLIGLI AMORIN

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Facebook
réclame
partenaire
TOGO :: La confrence internationale sur l'pidmie Ebola ou la diplomatie souterraine de Faure  Gnassingb  Bruxelles !
Martial BISSOG en causerie avec SOPIEPROD VOL 1
évènement
TOGO :: La confrence internationale sur l'pidmie Ebola ou la diplomatie souterraine de Faure  Gnassingb  Bruxelles !
actuellement sur le site