Cameroun::Cameroon Cameroun::Cameroon

CAMEROUN::ACTUALITES

Cameroun:LE SDF EXIGE LA LIBÉRATION DE LAURENT GBAGBO COMME CONDITION DE LA VISITE DE GUILLAUME SORO AU CAMEROUN :: CAMEROON

SDF:Camer.beLe Social democratic front (SDF), principal parti de l’opposition parlementaire au Cameroun, dénonce vertement l’arrivée mercredi au Cameroun de Guillaume Soro, le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire au Cameroun, alors que ce dernier est l’invité du parlement camerounais qui entame mardi à Yaoundé ses travaux dans le cadre de la seconde session parlementaire annuelle.

Réuni dimanche à Buéa dans la région du Sud-ouest, le Bureau exécutif national (NEC), a dans une résolution, dénoncé la présence de Guillaume Soro au Cameroun, « un chef de guerre qui a plongé la Côte d’Ivoire dans la guerre civile, causant la mort des milliers de personnes », affirme le SDF.

Par ailleurs, cette formation politique demande « la libération du président Laurent Gbagbo et de toutes les victimes de la justice des vainqueurs en Côte d’Ivoire » depuis l’arrivée du président Alassane Ouattara à la tête de ce pays.

Au cas où les autorités camerounaises allaient « s’entêter à imposer la présence de Guillaume Soro à l’Assemblée nationale », le SDF appelle ses députés, et tous « députés patriotes des autres formations politiques », à protester énergiquement pour que ne « triomphe pas l’imposture et l’impunité ».

Selon des sources proches du parlement camerounais, l’actuel président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire et ancien leader des « forces nouvelles », du nom de cette coalition qui a pris les armes contre le régime de Gbagbo, est attendu au Cameroun ce mercredi et il devra notamment être l’hôte du parlement qui entame mardi la deuxième session ordinaire annuelle de l’année.

© Source : APA
 
5
EDISA0808 SOUTH AFRICA

1

guillaume soro, a les mains sale

libérez gbagbo, libérez gbagbo, libérez gbagbo,
libérez gbagbo, libérez gbagbo, libérez gbagbo,
libérez gbagbo, libérez gbagbo, libérez gbagbo,
libérez gbagbo, libérez gbagbo, libérez gbagbo,
libérez gbagbo, libérez gbagbo, libérez gbagbo,
libérez gbagbo, libérez gbagbo, libérez gbagbo, libérez gbagbo, libérez gbagbo, libérez gbagbo, libérez gbagbo, libérez gbagbo, libérez gbagbo, libérez gbagbo, libérez gbagbo

Mardi 10 Juin 2014 10:14:58
GINUWYNE(Washington) UNITED STATES

2

que mes compatriotes camerounais arrêtent de s’ingérer dans les affaires des autres pays alors que les nôtres nous dépassent.

Mardi 10 Juin 2014 16:02:06
EDISA0808(Pretoria) SOUTH AFRICA

3

le monde est un global village ce qui se passe en côté d'ivoire à d'impacts direct au cameroun et vise versa.

Mardi 10 Juin 2014 22:02:03
EPERVIER CANADA

4



belle initiative du sdf

bravo à ce parti politique

Mardi 10 Juin 2014 23:37:41
BLACKOS FRANCE

5

les camerounais () sont devenus des experts du virtuel en ce qui concerne la côte d'ivoire.

il semblerait qu'ils aient du mal à percevoir les dégâts que biya a provoqué au cameroun.

ils essayent de s'en servir comme excuse, c'est la faute des français, c'est là le problème. ils détruisent eux mêmes, mais passent le temps à pointer du doigt la lune, oubliant le rôle du doigt accusateur.

while sorro is doing his job and pushing up the ivorian situation, the pacotille group is still trying to stay behind false arguments to promote the biya's regime which is the real cameroon killer. biya is the ruin of cameroon.

l’obscurantisme et l'aveuglement sont aussi des armes pour les pan africanistes de pacotille.

vous êtes complètement marginalisé, mais vous trouvez le courage de soutenir un tribalo enfermé au tpi. vous oubliez que vous subissez le même sort au cameroun ?

il faut détruire la libéralisme tribale avec les tribalos comme ces ainés qui ne respectent rien.

Mercredi 11 Juin 2014 03:09:04
Pas encore enregistré ?
Enregistrez-vous

Chers intervenants,
Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.
Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Tous les champs précédés par * sont obligatoires. 1000 caractères maximum

* Email
* Mot de passe
* Commentaire